On ne joue pas impunément avec les équilibres de la Nature.
Nb connecté(s) 2

Mise à jour
01 février 2018

SURPOPULATION

 

Le Soleil
se lève
à l'Est

Mariage pour tous:
Le point de vue
des Français

CRISE FINANCIÈRE

Après l'Irlande,
le FESF et le FMI s'intéressent
à la FRANCE.


Pourquoi la France serait-elle épargnée par les agences de notation financière?
Sa dette réelle s'élève à 1700 milliards? Tous les comptes sont trafiqués, comme le reste?

lire ici

Christine Lagarde
sur France Inter
"La France est un pays à risque..."
lire ici

Notation financière

LES RAS-LE-BOL

MOYEN ORIENT

texte ici

 

DISCRIMINATION
ANTI FRANÇAISE

 

POLÉMIQUES

DÉFENSE NATIONALE

ENSEIGNEMENT

SANTÉ PUBLIQUE

POLITIQUE ÉTRANGÈRE

LETTRES OUVERTES
AU PRÉSIDENT
DE LA RÉPUBLIQUE

LES CURIOSITÉS
DE LA
PENSÉE UNIQUE

CONSTATS

LA NATION
SOUVERAINE

les 5 piliers
de la
DÉMOCRATIE
VÉRITABLE

CARICATURES

CONQUÊTE

ÉCONOMIE
MONDIALE


Les Agences de Notation Financière sont les instruments de pouvoir de l'Élite Financière Internationale Cosmopolite pour détruire les états et mettre en place le

Nouvel Ordre Mondial



Un fonds pour les pays sans fonds ?
Mais d'où vient l'argent?
Lire ici

 

RÉVOLUTION

180 propositions pour la FRANCE


RÉVOLUTION 2012

JUSTICE

NE NOUS
LAISSONS
PAS FAIRE


lire ici

DOSSIER 9/11

Visionner le diaporama
et lire le dossier
ici

 

IDENTITÉ NATIONALE

Et si nous faisions comme la SUISSE ?



SUJETS SENSIBLES

Le cas Thilo SARRAZIN


à propos de son ouvrage:
"L'Allemagne court
à sa perte".

Lire ici


lire la lettre
ici

 

UN SITE PARTICULIER

L'ISLAMISATION DE LA FRANCE


Le droit international reconnait la notion de territoire occupée que d'un point de vue militaire seulement. A partir du moment ou les populations immigrées ont obtenu pacifiquement la légalisation de leurs installations dans un pays ou une nation quelconque, elles ne peuvent donc pas être assimilée à des forces militaires d'occupation.
Suivez la flèche

Islamisation et déclin de la FRANCE
Interview d'un officier de renseignement d'un pays étranger:

lire l'article
lien.jpg



L'Europe a atteint un sommet unique de paix et de prospérité et, simultanément, un degré inégalé d'incapacité à subsister. Un démographe, Wolfgang Lutz, relève qu'«il ne s'est jamais produit d'inertie démographique négative à grande échelle dans l'histoire de l'humanité jusqu'à présent». Est-il inévitable que la société la plus brillante soit également la première à risquer de s'effondrer par manque d'aplomb culturel et de progéniture? Ironiquement, le fait de créer un endroit extrêmement agréable à vivre semble constituer aussi une recette de suicide. La Comédie humaine se poursuit.
Visiter son site

OUVRAGES IMPORTANTS


Plus de détails

 

 

 

ASLTOM: UN MARCHÉ DE DUPE
ou

ALSTOM : L'étrange et accablante mascarade démocratique de François HOLLANDE

22 juin 2014

 


Cette société de hautre technologie ne devrait non seulement pas être démantelée, mais nationalisée comme entreprise industrielle stratégique de la plus haute importance pour la Nation.

J'aurais bien voulu profiter du soleil de dimanche particulièrement agréable, m'endormir paisiblement sous la tonnelle et le rafraîchissant son de la cascade. Mais c'est impossible. Encore une fois l'inepte président de la République que les français se sont choisis vient de troubler mon dimanche. je ne peux pas me reposer en paix après ce que j'ai entendu ce matin à la télévision à propos du dossier ALSTOM. GENERAL ELECTRIC marquant la fin d'une propagande qui dure plusieurs jours, au sujet du rachat d'une partie d'ALSTOM par le prédateur américain General Electric me fait bondir d'indignation. Les Français savent depuis longtemps qu'ils ont élu au pouvoir un président dont l'incompétence ne laisse de les stupéfier, de les indigner. Un président qu'ils mésestiment à 97% selon les sondages. Dans ce dossier du rachat d'une partie d'ALSTOM par le conglomérat américain G.E. l 'incapable Président François Hollande prétend agir tout simplement pour défendre les intérêts supérieurs de la nation. En clamant cet ignoble mensongen François HOLLANDE trompe les citoyens français et se trompent lui-même.

Car c'est impensable. Comment un gouvernement peut laisser les Américains prendre le contrôle d'un pôle de haute technologie qui va mettre sous la dépendance d'un pays étranger la maîtrise de l'énergie. Charles de GAULLE doit se retourner dans sa tombe. Les Français indigènes ne se rendent pas compte des implications que cette tractation indigne aura dans leurs vies quotidiennes futures, par le simple fait que l'État se débarrasse de toute souveraineté dans la maîtrise des énergies. Et les journalistes véreux et collabos ou antipatriotes (collabos avec l'ennemi) de commenter un accord économique si défavorable pour la France et de diffuser à grandes pages la déclaration commune inepte et mensongère du président et de son ministre de l'économie


Jeff IMMELT jr troisième du nom. Un industriel prédateur comme seuls savent l'être les américains.
Mais ne ne vous y trmpoer pas. Le PDG de la GE, pour aussi prestigieux que soit son poste, malgré les honneurs qui lui sont accordés, malgré les témoignages d'amitié qui lui prodiguent l'oligarchie financière, c'est quand même elle qui dispose du vrai pouvoir.

Selon certains chroniqueurs spécialisés, le talent de Jeffrey IMMELT jrIII consiste à faire coïncider les intérêts nationaux avec les intérêts de sa compagnie. « Good for America, good for GE ! » clame-t-il à envie.
A contrario, les Français devraient crier « Bad for ALSTOM, Bad for FRANCE! »
Mais ils ne le feront pas. Tout cette tractation indigne s'effectue dans l'indifférence de l'opinion publique française qui semble avoir perdu définitivement son QI, qui ne pensent qu'à sortir le camping-car du garage, ou ont les yeux rivés et leurs nez collés sur leurs écrans de leurs télévisions pour ne rien rater de la retransmission de la coupe du monde du football au Brésil. Il leur était donc plus facile de gober ce mensonge de Jeff IMMELT, PDG de General Electric en prétendant que l'offre déposée par le géant américain pour racheter la branche énergie aboutira in fine à une hausse du nombre d’emplois sur le territoire. "L’offre est bonne pour AlSTOM, elle est bonne pour GE, elle est bonne pour le pays". » que d'y réfléchir sur son bien-fondé. Foutaise.
Les Américains, en s'emparant du pôle énergies d'ALSTOM viennent donc de remporter une grande victoire, en laissant les benêts HOLLANDE et son ministre de l'économie Arnaud MONTEBOURG de se satisfaire des clauses obtenues comme par exemple le droit de veto de l'État dans certains domaines d'activités dont on peut s'imaginer qu'ils n'ont pas d'importante stratégique pour les USA.

Car on peut donc raisonnablement penser que Jeffrey IMMELT va s'empresser de faire transférer touts les brevets spécifiques d' ALSTOM vers les USA, rendant la France encore plus dépendante des USA dans le développement de certains secteurs de la production d'énergie. Avec ce rachat, les Américains confortent leur position dominante dans le domaine de la haute technologie dans la production énergétique. La France n'est plus in grand pays, il faut que les Français le sachent.

Bravo les artistes.
Malgré l'opinion défendue par le président François HOLLANDE, à la dépendance financière de la France, vient désormais s'ajouter la dépendance industrielle et énergétique. Peut-on faire pire? Il y a des chances que François HOLLANDE s'acherne à nous démontrer qu'avec lui, le pire est toujours à craindre.


Sous le signe du Gland d'Or, voilà les duettistes qui nous gouvernent . Inutile de les présenter. Ces deux politiciens sont à l'image des Français qui les ont mis au pouvoir. Non pas des veaux, mais des glands.

L'État français, actionnaire principal de GE ? Mais avec quel argent françois HOLLANDE espère-t-il que la France puisse devenir actionnaire d'ALSTOM ? L'État n'en a plus. Dès lors où le trouver cet argent que la France n'a pas? Quiva accepter une fois de plus la France d'accorder de nouveaux prêts à un État qui éprouve déjà tant de mal à boucler ses fins de mois budgétaires pour entrer dans le capital de la GE ?
Tout cela est de la folie. La seule solution serait la nationalisation d'ALSTOM avec indemnisation par lettres de créances de façon à retarder l'indemnisation des actionnaires comme Bouygues.
Cela fait tout de même beaucoup de questions que ne se sont pas posés (à ma connaissance du moins) médiatiquement ni les journalistes spécialisés ni les chroniqueurs experts validés par l'oligarchie financière internationale.

Enb conclusion le peuple français est pris pour un pigeon. Mais celui-ci s'en fout comme on l'a vu plus haut.

J'ai essayé de trouver une analyse objective de la composition du capital de GENERAL ELECTRIC sans succès. On sait qu'on y trouve des institutions privées, et des actionnaires FCP. Mais pas facile de s'y retrouver dans la composition du capital de ce conglomérat. Les banquiers et les financiers cultivent la discrétions dans leurs investissement.

De cette manière, impossible de déterminer si posséder 20% du capital d'Alstom fera de l'État français un actionnaire de poids dans le capital du conglomérat lui donnant le droit de veto dans l'activité des turbines à vapeur comme le prétendent les duettistes HOLLANDE – MONTEBOURG.

Vu de loin, et en l'absence d'informations suffisamment fiables, il apparaît que la cession du pôle énergies d'ALSTOM revient à un marché de dupe.

Dans l'Histoire, le peuple français ne se distingue surtout pas par son grand talent dans les négociations commerciales. C'est en grande partie à cause de ce handicap commercial de son peuple que la France se trouve dans une situation économique très précaire
Désormais, je le découvre tardivement, le peuple français s'illustre également pas son absence de QI. De la sorte que plus rien ne s'interpose entre l'apocalypse économique qui se dessine et se précise même méchamment et mes compatriotes.

Mise à jour lundi 23 juin 2014.

J'apprends par la télévision comme des millions de Français que la participation de l'État dans le capital d'ALSTOM se fera dans les deux ans. Évidemment, seuls des politiciens irresponsables peuvent accepter de gouverner un pays aussi endetté sans une brutale remise à niveau du pays. Ce que n'ont pas fait ni Nicolas SARKOZY de 2007 à 2012, ni François HOLLANDE depuis son élection. De ce fait les requins de la finance n'ont qu'à se gaver et dépecer la pauvre France en agonie.

Pour autant que soit fiables les séquences de micro trottoirs de la télévision, il semble que les employés accueillent cette décision de François HOLLANDE avec circonspection, sans illusion. Et ils ont bien raison. La mentalité de la classe ouvrière française est à cent mille lieues de celle des travailleurs américains. Malheureusement pour ces employés, l'adaptation risque d'être très dur et mouvementée. Leur avenir est très incertain.

Il sera très dur pour la prochaine présidente de la République de redresser le pays, alors que presque tout le savoir-faire français sera dans les mains des pays étrangers.