Nb connecté(s) 4

Mise à jour
18 janvier 2018

SURPOPULATION

 

Le Soleil
se lève
à l'Est

Mariage pour tous:
Le point de vue
des Français

CRISE FINANCIÈRE

Après l'Irlande,
le FESF et le FMI s'intéressent
à la FRANCE.


Pourquoi la France serait-elle épargnée par les agences de notation financière?
Sa dette réelle s'élève à 1700 milliards? Tous les comptes sont trafiqués, comme le reste?

lire ici

Christine Lagarde
sur France Inter
"La France est un pays à risque..."
lire ici

Notation financière

LES RAS-LE-BOL

MOYEN ORIENT

texte ici

 

DISCRIMINATION
ANTI FRANÇAISE

 

POLÉMIQUES

DÉFENSE NATIONALE

ENSEIGNEMENT

SANTÉ PUBLIQUE

POLITIQUE ÉTRANGÈRE

LETTRES OUVERTES
AU PRÉSIDENT
DE LA RÉPUBLIQUE

LES CURIOSITÉS
DE LA
PENSÉE UNIQUE

CONSTATS

LA NATION
SOUVERAINE

les 5 piliers
de la
DÉMOCRATIE
VÉRITABLE

CARICATURES

CONQUÊTE

ÉCONOMIE
MONDIALE


Les Agences de Notation Financière sont les instruments de pouvoir de l'Élite Financière Internationale Cosmopolite pour détruire les états et mettre en place le

Nouvel Ordre Mondial



Un fonds pour les pays sans fonds ?
Mais d'où vient l'argent?
Lire ici

 

RÉVOLUTION

180 propositions pour la FRANCE


RÉVOLUTION 2012

JUSTICE

NE NOUS
LAISSONS
PAS FAIRE


lire ici

DOSSIER 9/11

Visionner le diaporama
et lire le dossier
ici

 

IDENTITÉ NATIONALE

Et si nous faisions comme la SUISSE ?



SUJETS SENSIBLES

Le cas Thilo SARRAZIN


à propos de son ouvrage:
"L'Allemagne court
à sa perte".

Lire ici


lire la lettre
ici

 

UN SITE PARTICULIER

L'ISLAMISATION DE LA FRANCE


Le droit international reconnait la notion de territoire occupée que d'un point de vue militaire seulement. A partir du moment ou les populations immigrées ont obtenu pacifiquement la légalisation de leurs installations dans un pays ou une nation quelconque, elles ne peuvent donc pas être assimilée à des forces militaires d'occupation.
Suivez la flèche

Islamisation et déclin de la FRANCE
Interview d'un officier de renseignement d'un pays étranger:

lire l'article
lien.jpg



L'Europe a atteint un sommet unique de paix et de prospérité et, simultanément, un degré inégalé d'incapacité à subsister. Un démographe, Wolfgang Lutz, relève qu'«il ne s'est jamais produit d'inertie démographique négative à grande échelle dans l'histoire de l'humanité jusqu'à présent». Est-il inévitable que la société la plus brillante soit également la première à risquer de s'effondrer par manque d'aplomb culturel et de progéniture? Ironiquement, le fait de créer un endroit extrêmement agréable à vivre semble constituer aussi une recette de suicide. La Comédie humaine se poursuit.
Visiter son site

OUVRAGES IMPORTANTS


Plus de détails

 

NOTE DU WEBMASTER:
Voici un témoignage reçu par courriel que vous pouvez lire également sur le site toutsaufsarkozy.com en cliquant sur le lien suivant:

C'est un témoignage dont le ton de rédaction lève tout doute sur la véracité des informations fournies et du vécu de l'intéressée.
S'il figure sur ce site c'est qu'il représente une incitation supplémentaire à chercher la vérité sur la situation économique véritable des USA, amis également à réfléchir sur un avenir possible vers une société sans croissance.

 



Le 28/01/09
 
Bonjour, 
 
Tout d'abord, je me présente : Catherine, 42 ans, d'Ecouflant (49)
[...]
Aujourd'hui, je voudrais juste témoigner... pas un avis, pas une contribution "d'experte", juste un vécu, une réalité !
 
En 1989, jeunes mariés, mon mari et moi décidons de "tenter notre chance" aux USA.
D'abord comme beaucoup, nous faisons des petits boulots (Restaurants, commerces, enseignement...), installés dans le middle west, d'abord dans l'Iowa puis l'Indiana pour petit à petit "construire notre rève américain" et nous intaller dans l'Ohio. Nous trouvons alors un boulot "sérieux" en 1994 dans une des "real-estate" les plus importants du coin (Sibcy-Cline pour ne pas la citer), lui à terme, en tant que "Account Executive" - Insurance Services - (comprenez en gros "agent d'assurance" sur les maisons vendues :) et moi en tant que "Realtor" (comprenez en gros "agent immobilier").
 
TRÈS bien installés, "rêve américain" "acquis", argent facile et sans compter ... nous obtenons la nationalité américaine en 1998.
2 enfants naissent alors (aujourd'hui âgés de 9 et 6 ans), de nationalité américaine et HEUREUSEMENT aussi française (mais uniquement parce que mon mari a insisté, à l'époque, pour que nous fassions le nécessaire pour cela .Trés honnêtement, si cela n'avait tenu qu'à moi, ils n'auraient été "que" Américains parce que je ne pensais VRAIMENT pas rentrer en France, un jour). Mes enfants ne parlent d'ailleurs pas le français et ne connaissent pas la culture française .... uniquement limités au virtuel et superficiel US.
 
Tout ça pour dire que contraints et forcés par la crise (et là bas le mot "crise" paraît faible), nous sommes rentrés en France il y a 2 mois ... et Y RESTERONS !
 
Pourquoi ?
Je suis sidérée de voir comment en Europe l'information, bien que plus exacte et plus complète qu'aux USA (qui cherche désespérément à cacher la vérité à la population) reste néanmoins trés en dessous de la vérité.
 
Actuellement, la vérité, est que les USA sont dans un état de délabrement le plus total. A l'exception de la classe la plus aisée (et de plus en plus aisée), soit peut être 10 ou 15 % de la population, le reste est en débâcle sociale et économique.
Des millions de personnes sont ou vont être sans ressources ni abri.
 
Certaines villes sont désertées à 75 % et pas des moindres. A Cleveland, par exemple, il doit rester 1/3 de la population, la ville paraît être une ville fantôme sans plus aucune activité "officielle". Phœnix en Arizona est pratiquement à vendre en quasi "totalité" comme bon nombre d'autres localités en Californie, au Nevada.... Chaque jour des "convois" de voitures particulière rejoignent les campagnes sur des routes et des autoroutes qui ne sont plus entretenues depuis plusieurs années.
Les aéroports sont à peu prés dans le même état: manque d'entretien... certains vols sont annulés "par sécurité", les commandant de bord refusant de se poser sur tel ou tel aéroport... les services de la circulation aérienne "secondaire" sont de plus en plus réduits : plus d'informations météo "exactes", plus de défense des aéroports contre les oiseaux, trous dans les pistes, végétation non coupée etc... dans ce pays où prendre l'avion est une nécessité et est devenu une "banalité" depuis longtemps.
 
LES SALAIRES ET LE CHOMAGE :
 
Les salaires effectifs (donnés par les entreprises aux banques) ont été baissés de 20 à 45 % !!!!! en l'espace de 3 ans ... et cela sans que personne ne s'en rende vraiment compte car les cartes de crédit, toujours de plus en plus nombreuses, facilement distribuées et approvisionnées et ré-approvisionnées, compensaient allègrement cette "formalité" que représente le chiffre du salaire effectif sur une feuille de paye : moins de salaire mais plus de sous ... que demande le peuple !
 
Le chômage : En hausse constante depuis au moins 5 ans ! Là encore les chiffres n'ont pas d'importance aux USA: Les enfants de 14 ans qui remplacent des adultes dans les "fast-food", les garages, les commerces ....après leur école; "gonflent" les chiffres de l'économie.
 
Les adultes, eux, qui vivent de "petits boulots" (services aux particuliers sans être déclarés) et sans être inscrits au chômage (et pour cause, ils n'ont jamais travaillé officiellement) , ne rentrent pas en compte dans les statistiques. Les "demi-adultes" (16/18 ans) qui travaillent officiellement dans divers services (surtout le commerce, la prestation de service...) 20 heures par semaine ou moins pour gagner 3 dollars de l'heure, ne rentrent pas en compte dans les statistiques non plus... pas plus que ne "comptent" les intérimaires "particuliers", les retraités qui (re)travaillent, les clandestins etc... qui font tourner l'économie, qui sont "virés" du jour au lendemain mais qui ne sont jamais chômeurs officiels. Aux USA, les seuls chômeurs existants officiellement sont ceux que l'on ne peut pas cacher et qui viennent des "majors" (Ford, Microsoft...et alias)
Calculs faits, aujourd'hui le taux de chômage aux USA, rapporté au chômage effectif est comparable au chiffre de 1930 ! : pas 7.2 % comme annoncé mais AU MOINS 20 % ... sans compter les enfants et les personnes de plus de 75 ans qui sont obligés de travailler !
 
Mais là encore... Quelle importance ! Chômeur ou pas, petit salaire ou pas... les cartes de crédit fonctionnent (FONCTIONNAIENT plutôt) à fond. Le petit salaire est utile et intéressant que pour l'argent de poche de l'adolescent ou pour les "menus frais" que l'on ne peut payer avec la C.C ou pour les "faux-frais inavouables" ou chez certains "commerçants" de rue qui n'acceptent pas les C.C !
Moins de travail, plus de sous...que demande le peuple !
Et de toute façon, l'Amérique est grande et puissante, elle s'en remettra et se plaindre là bas, "ça ne se fait pas". Alors on "suit la manœuvre" et on la ferme !
 
L'IMMOBILIER :
 
80 millions ( QUATRE VINGT MILLIONS) de maisons bâties en moins de 15 ans ! La moyenne au dessus de $200.000 ré-évaluées à leur "apogée" à $450.000 ou plus (d'où des crédits hypothécaires faciles de plus du double de celui de la maison EN PLUS de celui de la maison) et cela à des foyers gagnant moins de $2000 par mois.
Au début des remboursement "aisés" puis, aidés en cela par les taux variables et la décroissance des prix de leur maison, des primes réclamées dépassant les salaires !