La xénophobie est l'instinct de protection du groupe.
Nb connecté(s) 2

Mise à jour
01 février 2018

SURPOPULATION

 

Le Soleil
se lève
à l'Est

Mariage pour tous:
Le point de vue
des Français

CRISE FINANCIÈRE

Après l'Irlande,
le FESF et le FMI s'intéressent
à la FRANCE.


Pourquoi la France serait-elle épargnée par les agences de notation financière?
Sa dette réelle s'élève à 1700 milliards? Tous les comptes sont trafiqués, comme le reste?

lire ici

Christine Lagarde
sur France Inter
"La France est un pays à risque..."
lire ici

Notation financière

LES RAS-LE-BOL

MOYEN ORIENT

texte ici

 

DISCRIMINATION
ANTI FRANÇAISE

 

POLÉMIQUES

DÉFENSE NATIONALE

ENSEIGNEMENT

SANTÉ PUBLIQUE

POLITIQUE ÉTRANGÈRE

LETTRES OUVERTES
AU PRÉSIDENT
DE LA RÉPUBLIQUE

LES CURIOSITÉS
DE LA
PENSÉE UNIQUE

CONSTATS

LA NATION
SOUVERAINE

les 5 piliers
de la
DÉMOCRATIE
VÉRITABLE

CARICATURES

CONQUÊTE

ÉCONOMIE
MONDIALE


Les Agences de Notation Financière sont les instruments de pouvoir de l'Élite Financière Internationale Cosmopolite pour détruire les états et mettre en place le

Nouvel Ordre Mondial



Un fonds pour les pays sans fonds ?
Mais d'où vient l'argent?
Lire ici

 

RÉVOLUTION

180 propositions pour la FRANCE


RÉVOLUTION 2012

JUSTICE

NE NOUS
LAISSONS
PAS FAIRE


lire ici

DOSSIER 9/11

Visionner le diaporama
et lire le dossier
ici

 

IDENTITÉ NATIONALE

Et si nous faisions comme la SUISSE ?



SUJETS SENSIBLES

Le cas Thilo SARRAZIN


à propos de son ouvrage:
"L'Allemagne court
à sa perte".

Lire ici


lire la lettre
ici

 

UN SITE PARTICULIER

L'ISLAMISATION DE LA FRANCE


Le droit international reconnait la notion de territoire occupée que d'un point de vue militaire seulement. A partir du moment ou les populations immigrées ont obtenu pacifiquement la légalisation de leurs installations dans un pays ou une nation quelconque, elles ne peuvent donc pas être assimilée à des forces militaires d'occupation.
Suivez la flèche

Islamisation et déclin de la FRANCE
Interview d'un officier de renseignement d'un pays étranger:

lire l'article
lien.jpg



L'Europe a atteint un sommet unique de paix et de prospérité et, simultanément, un degré inégalé d'incapacité à subsister. Un démographe, Wolfgang Lutz, relève qu'«il ne s'est jamais produit d'inertie démographique négative à grande échelle dans l'histoire de l'humanité jusqu'à présent». Est-il inévitable que la société la plus brillante soit également la première à risquer de s'effondrer par manque d'aplomb culturel et de progéniture? Ironiquement, le fait de créer un endroit extrêmement agréable à vivre semble constituer aussi une recette de suicide. La Comédie humaine se poursuit.
Visiter son site

OUVRAGES IMPORTANTS


Plus de détails

 

 

ÉCONOMIE DE MAINTENANCE

Il serait temps de s'y mettre.

En fait quand j'ai commencé à rédiger ce site, la crise que nous vivons n'était encore qu'une vue de l'esprit. Une absurdité impensable. la suprématie du libéralisme avait envahi les esprits, y compris les tâtes socialistes; converties. Pourtant mathématiquement, il est impossible de maintenir un système en perpétuelle expansion dans un contenant clos, alors l'humanité devait aller jusqu'au clash.

Aujourdhui encore, en mai 2010, trois ans après, malgré les difficultés rencontrées, les théoriciens de l'économie libérale ne veulent toujours pas reconnaitre quela croissance est terminée....pour toujours. Alors ils ont développé des artifices pour faire avaler aux peuples une croissance virtuelle qui s'est effondrée comme une baudruche lors de la crise des subprimes.


Sans aller jusque là, beaucoup d'automobilistes envisagent de faire durer leurs véhicules. Les amélirations ne sont plus assez incitatives pour contrer les inconvénients d'utilisation. C'était sans compter sur l'intervention de l'État qui a agit comme un étatèprovidence au service de l'économie libérale qui le combat. Grâce à la prime à la casse, le marché de l'utomobile a connu un nouvel essor. Pourtant malgré un marché qui se maintient, les constructeurs d'automobiles annoncent des records de pertes.

Mais dans mon esprit, si la mondialisation n'était vraiment que la conséquence de la restriction des débouchés pour la production industrielle, je pensais que les classes dirigeantes internationales regroupées en club plus ou moins secrets pourrait maintenir une croissance artificielle jusqu'à polluer définitivement la planète et la disparition de l'espèce humaine.
D'ailleurs il est certain que ces élites mondiales pensaient pouvoir le faire également.

Mais en fait, l'économie mondiale est victime de 2 phénomènes cumulés, 2 saturations de fin de cycle.

  • La réduction des offres par un tassement des innovations, la courbe de développement arrivant à un palier.
  • La réduction des demandes par ce que les économistes appellent la maturation des marchés.

Il y a également la déduction de la dimension planétaire avec cette impression que nous allons commencer à nous marcher dessus.

La crise économique, cette récession de la consommation, l'absence de nouveaux espaces d'explorations et de développements devient donc, non pas une malédiction, mais bel et bien une nouvelle chance d'évolution, un sursis incroyable pour notre belle planète et l'humanité qui habite indûment dessus.

Car pour ce qui en est de la croissance, c'est fini. Pas de croissance, pas de richesses supplémentaires, pas de redistribution vers le peuple de subsides indispensables à la vie.

Ce que les humains doivent maintenant comprendre, c'est que la société de croissance est révolue, alors vive la société de maintenance.

Qu'est-ce qu'une économie de maintenance ? C'est quand la production industrielle s'adapte au besoin des marchés de remplacement des matériels, équipements usagers. Dans la mesure ou les améliorations par l'innovation des produits n'est pas suffisamment incitatif à la pulsion d'achat et que seul la fin de vie des matériels et autres biens d'équipement incite les consommateurs à mettre la main dans leur portefeuille pour renouveler ce qui ne peut plus rendre d'usages, alors l'économie humaine devient une économie de remplacement.
Dans ce cas les perspectives ne sont plus adaptées aux capacités énormes de production des industries qui doivent tourner au ralenti. Ce qui a une forte incidence sur les profits des actionnaires qui ne s'enrichissent plus.
Dans l'économie libérale, il est inconcevable de maintenir au travail des salariés qui coûtent chers pour une production diminuée, alors les actionnaires mettent les travailleurs en chômage technique.


La production de véhicule est de nos jours complètement automatisée. Un regain de vente n'engendre plus la richesse du pays, mais seulement celles des actionnaires.
Effet prevers qui a provoqué la crise qu'on connaît aujourd'hui.

Une économie de maintenance impose une restructuration des sociétés humaines par la mise en place d'une économie mixte comme c'est expliqué sur ce site.

Il manque de la place partout dans tous les pays du monde pour espérer retrouver des développements comme ceux que nous avons connus autrefois.
C'était de la chance pour les générations vieillissantes qui oscillent aujourd'hui autour de la soixantaine. Ce l'est moins pour leur enfants et leurs petits enfants. Encore que. Grâce à la crise économique, les développements durables pourront voir le jour à condition de redonner leurs potentiels aux États régulateurs, autrefois dit providentiels, mais qui seront indispensables demain.

Pensez-y ! L'économie de maintenance ne sort pas de l'élucubration idéologique d'un cerveau dérangé, mais bien notre seul espoir de survie jusqu'à ce que l'humanité aie pu développé sa technologie pour aller conquérir et polluer le reste des l'espace.

SATURATION DU RÉSEAU ROUTIER

Selon un rapport de la direction des affaires économiques du ministère des Transports sur "la projection des tendances de transort en 2025", la croissance du trafic sur le réseau routier français ne devrait plus augmenter que de 1,8% par an jusqu'en 2025, contre 3,5% sur la période 1980-2002. En revanche, les conditions de circulation devrait s'aggraver en périphérie, notamment sur la francilienne pour région parisienne. Pour les autres régions, déjà atteintes par ce phénomène, la durée quotidienne ou hebdomadaire d'embouteillage devrait s'amplifier. Pour finir les "gênes mutuelles" entre poids lourds et véhicules légers vont se généraliser sur les grands axes connaissant déjà un trafic élevé.

Conclusion

Plus tôt les humains sauront faire une étude objective et courageuse de la crise économique actuelle, plus ils échapperont à la misère qu'ils se sont promis.