La société multiculturelle est un échec.
Nb connecté(s) 2

Mise à jour
01 février 2018

SURPOPULATION

 

Le Soleil
se lève
à l'Est

Mariage pour tous:
Le point de vue
des Français

CRISE FINANCIÈRE

Après l'Irlande,
le FESF et le FMI s'intéressent
à la FRANCE.


Pourquoi la France serait-elle épargnée par les agences de notation financière?
Sa dette réelle s'élève à 1700 milliards? Tous les comptes sont trafiqués, comme le reste?

lire ici

Christine Lagarde
sur France Inter
"La France est un pays à risque..."
lire ici

Notation financière

LES RAS-LE-BOL

MOYEN ORIENT

texte ici

 

DISCRIMINATION
ANTI FRANÇAISE

 

POLÉMIQUES

DÉFENSE NATIONALE

ENSEIGNEMENT

SANTÉ PUBLIQUE

POLITIQUE ÉTRANGÈRE

LETTRES OUVERTES
AU PRÉSIDENT
DE LA RÉPUBLIQUE

LES CURIOSITÉS
DE LA
PENSÉE UNIQUE

CONSTATS

LA NATION
SOUVERAINE

les 5 piliers
de la
DÉMOCRATIE
VÉRITABLE

CARICATURES

CONQUÊTE

ÉCONOMIE
MONDIALE


Les Agences de Notation Financière sont les instruments de pouvoir de l'Élite Financière Internationale Cosmopolite pour détruire les états et mettre en place le

Nouvel Ordre Mondial



Un fonds pour les pays sans fonds ?
Mais d'où vient l'argent?
Lire ici

 

RÉVOLUTION

180 propositions pour la FRANCE


RÉVOLUTION 2012

JUSTICE

NE NOUS
LAISSONS
PAS FAIRE


lire ici

DOSSIER 9/11

Visionner le diaporama
et lire le dossier
ici

 

IDENTITÉ NATIONALE

Et si nous faisions comme la SUISSE ?



SUJETS SENSIBLES

Le cas Thilo SARRAZIN


à propos de son ouvrage:
"L'Allemagne court
à sa perte".

Lire ici


lire la lettre
ici

 

UN SITE PARTICULIER

L'ISLAMISATION DE LA FRANCE


Le droit international reconnait la notion de territoire occupée que d'un point de vue militaire seulement. A partir du moment ou les populations immigrées ont obtenu pacifiquement la légalisation de leurs installations dans un pays ou une nation quelconque, elles ne peuvent donc pas être assimilée à des forces militaires d'occupation.
Suivez la flèche

Islamisation et déclin de la FRANCE
Interview d'un officier de renseignement d'un pays étranger:

lire l'article
lien.jpg



L'Europe a atteint un sommet unique de paix et de prospérité et, simultanément, un degré inégalé d'incapacité à subsister. Un démographe, Wolfgang Lutz, relève qu'«il ne s'est jamais produit d'inertie démographique négative à grande échelle dans l'histoire de l'humanité jusqu'à présent». Est-il inévitable que la société la plus brillante soit également la première à risquer de s'effondrer par manque d'aplomb culturel et de progéniture? Ironiquement, le fait de créer un endroit extrêmement agréable à vivre semble constituer aussi une recette de suicide. La Comédie humaine se poursuit.
Visiter son site

OUVRAGES IMPORTANTS


Plus de détails

 

DROIT DE RETRAIT POUR LES ENSEIGNANTS? LA QUESTION SE POSE!

16 décembre 2012

 

Voici un extrait d' article paru sur la page d'accueil du fournisseur internet orange ce matin 16/12/2012

Propos "discriminatoires": une enseignante interdite de lycée le temps d'une enquête

Une enseignante a été interdite d'accès à son lycée d'Orléans le temps d'une enquête interne concernant des propos qu'elle aurait tenus à l'égard de ses élèves de 1ère technologique, jugés discriminatoires par ces derniers et leurs parents, a-t-on appris samedi auprès du rectorat de l'académie d'Orléans-Tours.

Cette enseignante de français, agrégée de lettres selon le rectorat, "est interdite d'accès jusqu'au 20 décembre. On espère qu'à cette date, l'enquête, diligentée par le rectorat, aura produit ses résultats", a-t-on indiqué de même source, confirmant une information de la République du Centre. "Certains élèves ont des griefs contre elle", a-t-on ajouté.

L'enquête a pour but de vérifier les accusations d'élèves d'une classe de 1ère Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG) du lycée Pothier, qui se plaignent de propos discriminatoires. Certains parents ont saisi la direction de l'établissement, l'Inspection académique et adressé une lettre au ministre de l'Education nationale le 5 décembre.

Selon le père d'une de ces élèves, contacté par l'AFP mais qui a tenu à rester anonyme, ce professeur "ne voulait pas enseigner à une classe d'enseignement technologique". "Au regard des noms des élèves de la classe, elle a dit que ça lui donnait le vertige", beaucoup de noms étant à consonance étrangère, a-t-il dit, rapportant les affirmations des adolescents.

"L'enseignante se serait plainte que +pour ces enfants-là, le français est une langue étrangère+. Et elle aurait déclaré, à l'occasion de l'Aïd, +Vivent les fêtes religieuses, on peut travailler tranquillement+", a relaté le père de famille.

Enfin, "elle aurait menacé de ne faire passer le bac blanc qu'aux élèves ayant la moyenne", soit une minorité, a confié ce parent, qui a condamné ce "comportement discriminatoire" à l'égard d'élèves de la filière technologique.

Ce dernier a tenu à préciser que ce lycée d'Orléans était "un excellent lycée". Mais il s'est montré inquiet, les adolescents n'ayant "travaillé qu'un texte, alors qu'ils doivent en présenter environ 18 pour le bac de français".

Contacté par l'AFP, le président de la Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE) du Loiret, Vincent Bouchot, a condamné une "discrimination par rapport aux sections technologiques considérées par certains enseignants comme des sections de seconde zone".


Vincent Peillon.
Ministre de l'Éducation Nationale
Les diplômes ne valident pas l'intelligence de l'homme sur le terrain. Notre ministre a-t-il conscience de la gravité de l'enseignement dans notre pays?

Il faut soutenir ces enseignants qui sont de plus en plus nombreux à se décourager de l' afflux d'élèves d'origine étrangère. Des élèves qui se révèlent rebelles à l'enseignement traditionnel français, pour différentes raisons dont la plus importante réside dans la langue vernaculaire des parents immigrés, laquelle est beaucoup trop différente de la langue française (absence du "vous" par exemple), et difficilement traduisible, dont la religion interdit toute émancipation des consciences personnelles, ce qui implique que ces élèves ne sont pas habitués dans leurs milieux familiaux à réfléchir par eux-mêmes, voire à réfléchir tout court.
De ce fait la situation dans l'éducation nationale ne peut que s'aggraver. Le fossé culturel entre les élèves Français de souche et les élèves issus de l'immigration ne peut que se creuser. Il faut savoir que l'échec scolaire n'est pas une fatalité. Pour avoir la malchance d'avoir une fille en échec scolaire total, je sais que cela ne procède pas d'un grave concours de circonstances, mais dépend surtout de dispositions congénitales ou dans ce qu'il est commun d'appeler le déterminisme naturel.
La crédulité des gens de gauches qui s'imaginent qu'on peut lutter efficacement contre l'échec scolaire est dangereuse. Il est impossible de lutter contre toutes les causes qui concourent à cet échec, et les mobilisations des énergies, même considérables n'y pourront rien.
Il est temps que les Français deviennent lucides et comprennent que l'enseignement en France ne pourra retrouver sa qualité que lorsqu'il sera admis que la sélection objective à partir de la valeur personnelle (à partir de résultats objectifs) de l'élève doit primer sur toute considération ethnique ou sociale. Il est important que la puissance publique, les politiciens retrouvent le chemin de la lucidité, du courage. Tant pis si en définitive les statistiques font apparaître que certaines populations sont scolairement mois favorisées que d'autres. Et tant pis si ces populations se sentent offusquées par ces statistiques et se rebellent, brûlent les voitures et montent des barricades.
Je me souviens de ce témoignage d'une enseignante qui ordonnant à un des ses élèves issu de l'immigration de cesser de chahuter en classe s'est vue infliger cette réplique de l'élève: "mais c'est pas moi qui ait commencé, M'mdame, c'est vous qui m'avez mis une mauvaise note". Actuellement, les Français de souche vivent sur une poudrière sociétale. Il suffira d'une étincelle pour que tout explose. Et cela finira par arriver. Il ne sert à rien de tergiverser. Les reculades des politiciens depuis trente ans, la pratique de la discrimination positive, ne résolvent rien, et au contraire concourent en définitive à ce que cette poudrière s'amplifie démesurément.

Nous osons espérer que cette enseignante pourra bénéficier d'un large soutien populaire. Les enseignants devraient également pouvoir bénéficier d'un droit de retrait.

Il faut espérer que l'Éducation Nationale retrouvera son Honneur en réorganisant son système d'enseignement.

Il est à craindre que la France ne sorte indemne de cette situation explosive: Ni les Français de souche, ni les communautarismes étrangers ne seront épargnés. Il est même prévisible que les Français de souche soient chassés de leur terre natale. Y compris les Français qui pactisent en ce moment avec ces populations issues de l'immigration comme les socialistes. Il seront eux aussi chassés de leur pays.

 

Cela circule de mail en mail.