Nb connecté(s) 1

Mise à jour
01 février 2018

SURPOPULATION

 

Le Soleil
se lève
à l'Est

Mariage pour tous:
Le point de vue
des Français

CRISE FINANCIÈRE

Après l'Irlande,
le FESF et le FMI s'intéressent
à la FRANCE.


Pourquoi la France serait-elle épargnée par les agences de notation financière?
Sa dette réelle s'élève à 1700 milliards? Tous les comptes sont trafiqués, comme le reste?

lire ici

Christine Lagarde
sur France Inter
"La France est un pays à risque..."
lire ici

Notation financière

LES RAS-LE-BOL

MOYEN ORIENT

texte ici

 

DISCRIMINATION
ANTI FRANÇAISE

 

POLÉMIQUES

DÉFENSE NATIONALE

ENSEIGNEMENT

SANTÉ PUBLIQUE

POLITIQUE ÉTRANGÈRE

LETTRES OUVERTES
AU PRÉSIDENT
DE LA RÉPUBLIQUE

LES CURIOSITÉS
DE LA
PENSÉE UNIQUE

CONSTATS

LA NATION
SOUVERAINE

les 5 piliers
de la
DÉMOCRATIE
VÉRITABLE

CARICATURES

CONQUÊTE

ÉCONOMIE
MONDIALE


Les Agences de Notation Financière sont les instruments de pouvoir de l'Élite Financière Internationale Cosmopolite pour détruire les états et mettre en place le

Nouvel Ordre Mondial



Un fonds pour les pays sans fonds ?
Mais d'où vient l'argent?
Lire ici

 

RÉVOLUTION

180 propositions pour la FRANCE


RÉVOLUTION 2012

JUSTICE

NE NOUS
LAISSONS
PAS FAIRE


lire ici

DOSSIER 9/11

Visionner le diaporama
et lire le dossier
ici

 

IDENTITÉ NATIONALE

Et si nous faisions comme la SUISSE ?



SUJETS SENSIBLES

Le cas Thilo SARRAZIN


à propos de son ouvrage:
"L'Allemagne court
à sa perte".

Lire ici


lire la lettre
ici

 

UN SITE PARTICULIER

L'ISLAMISATION DE LA FRANCE


Le droit international reconnait la notion de territoire occupée que d'un point de vue militaire seulement. A partir du moment ou les populations immigrées ont obtenu pacifiquement la légalisation de leurs installations dans un pays ou une nation quelconque, elles ne peuvent donc pas être assimilée à des forces militaires d'occupation.
Suivez la flèche

Islamisation et déclin de la FRANCE
Interview d'un officier de renseignement d'un pays étranger:

lire l'article
lien.jpg



L'Europe a atteint un sommet unique de paix et de prospérité et, simultanément, un degré inégalé d'incapacité à subsister. Un démographe, Wolfgang Lutz, relève qu'«il ne s'est jamais produit d'inertie démographique négative à grande échelle dans l'histoire de l'humanité jusqu'à présent». Est-il inévitable que la société la plus brillante soit également la première à risquer de s'effondrer par manque d'aplomb culturel et de progéniture? Ironiquement, le fait de créer un endroit extrêmement agréable à vivre semble constituer aussi une recette de suicide. La Comédie humaine se poursuit.
Visiter son site

OUVRAGES IMPORTANTS


Plus de détails

 

L'État et le Marché

 

Dans une économie régulée, l'État joue un rôle prépondérant puisque c'est le garant que les règles qu'il édite seront applicables à tous les citoyens.

Dans une économie libérale et parce que l'état est réduit à la dimension de ses seules administrations répressives malgré toutes les bonnes volontés des gouvernements, une politique trop contraignante amènerait toutes ses entreprises privées à s'envoler (délocaliser) vers des cieux plus conciliants.

C'est à dire qu'en fait qu'un état qui ne possède aucune entreprise publique importante dans des secteurs d'activité clés ne peux jouer aucun rôle régulateur ni garantir à ses citoyens qu'ils payeront le juste prix. Nous l'avons vu avec les suppliques du ministre des finances Thierry Breton auprès des dirigeants de TOTAL-FINA-ELF pour répercuter au plus juste l'augmentation du prix du baril.

Mais, druen guez, pourquoi donc les actionnaires de TOTAL-FINA-ELF se priveraient-ils de profits juteux ?

La Planète a cédé aux chants des sirènes du libéralisme qui ont fait croire aux peuples que le manque de concurrence dans les entreprises publiques et dans les administrations généraient des prix plus forts aux consommateurs.

Ainsi depuis des décennies, l'État français, sous l'impulsion des élides de droite comme de gauche (sans oublier les verts et les communistes) mais également par obligation d'obéir aux injonctions ultralibérales de l'Europe, s'est débarrassé de presque toutes ses entreprises (même les plus juteuses) sauf GDF (mais c'est pour bientôt) et EDF (c'est quand même prévu).

Les tristes expériences des privations des services de distribution de l'eau, dont les consommateurs ont vu les factures augmenter conséquemment, et aussi ELF (Total fait de bénéfices énormes), de Sacilor (devenu Arcilor) et d'Aérospacial (Airbus) qui gèreront les prix comme elles entendent mais qui sont maintenant à la merci d'OPA dévastatrices n'ont pas servi de leçon à nos dirigeants actuels.

Enfin, pour conclure, je vous donnerai les informations suivantes:

  • Le 12 septembre 2006 dans son émission matinale sur France Inter, Nicolas Demorand recevait comme invité Joseph STIGLITZ à propos de son nouvel ouvrage sur le fanatisme des marchés. Ne résistez pas à écouter la bande sonore de son intervention.

Joseph Stiglitz
ancien conseiller économique de Bill Clinton,
ancien vice Président de la Banque mondiale.
Prix Nobel d'économie 2001.
actuellement professeur d'économie à l'Université de Columbia

son ouvrage Un autre monde : contre le fanatisme du marché éditeur : Fayard parution :
6 septembre 2006