La xénophobie est l'instinct de protection du groupe.
Nb connecté(s) 2

Mise à jour
18 janvier 2018

SURPOPULATION

 

Le Soleil
se lève
à l'Est

Mariage pour tous:
Le point de vue
des Français

CRISE FINANCIÈRE

Après l'Irlande,
le FESF et le FMI s'intéressent
à la FRANCE.


Pourquoi la France serait-elle épargnée par les agences de notation financière?
Sa dette réelle s'élève à 1700 milliards? Tous les comptes sont trafiqués, comme le reste?

lire ici

Christine Lagarde
sur France Inter
"La France est un pays à risque..."
lire ici

Notation financière

LES RAS-LE-BOL

MOYEN ORIENT

texte ici

 

DISCRIMINATION
ANTI FRANÇAISE

 

POLÉMIQUES

DÉFENSE NATIONALE

ENSEIGNEMENT

SANTÉ PUBLIQUE

POLITIQUE ÉTRANGÈRE

LETTRES OUVERTES
AU PRÉSIDENT
DE LA RÉPUBLIQUE

LES CURIOSITÉS
DE LA
PENSÉE UNIQUE

CONSTATS

LA NATION
SOUVERAINE

les 5 piliers
de la
DÉMOCRATIE
VÉRITABLE

CARICATURES

CONQUÊTE

ÉCONOMIE
MONDIALE


Les Agences de Notation Financière sont les instruments de pouvoir de l'Élite Financière Internationale Cosmopolite pour détruire les états et mettre en place le

Nouvel Ordre Mondial



Un fonds pour les pays sans fonds ?
Mais d'où vient l'argent?
Lire ici

 

RÉVOLUTION

180 propositions pour la FRANCE


RÉVOLUTION 2012

JUSTICE

NE NOUS
LAISSONS
PAS FAIRE


lire ici

DOSSIER 9/11

Visionner le diaporama
et lire le dossier
ici

 

IDENTITÉ NATIONALE

Et si nous faisions comme la SUISSE ?



SUJETS SENSIBLES

Le cas Thilo SARRAZIN


à propos de son ouvrage:
"L'Allemagne court
à sa perte".

Lire ici


lire la lettre
ici

 

UN SITE PARTICULIER

L'ISLAMISATION DE LA FRANCE


Le droit international reconnait la notion de territoire occupée que d'un point de vue militaire seulement. A partir du moment ou les populations immigrées ont obtenu pacifiquement la légalisation de leurs installations dans un pays ou une nation quelconque, elles ne peuvent donc pas être assimilée à des forces militaires d'occupation.
Suivez la flèche

Islamisation et déclin de la FRANCE
Interview d'un officier de renseignement d'un pays étranger:

lire l'article
lien.jpg



L'Europe a atteint un sommet unique de paix et de prospérité et, simultanément, un degré inégalé d'incapacité à subsister. Un démographe, Wolfgang Lutz, relève qu'«il ne s'est jamais produit d'inertie démographique négative à grande échelle dans l'histoire de l'humanité jusqu'à présent». Est-il inévitable que la société la plus brillante soit également la première à risquer de s'effondrer par manque d'aplomb culturel et de progéniture? Ironiquement, le fait de créer un endroit extrêmement agréable à vivre semble constituer aussi une recette de suicide. La Comédie humaine se poursuit.
Visiter son site

OUVRAGES IMPORTANTS


Plus de détails

 

 

LA FIN DE LA DOMINATION DE L'HOMME BLANC

18 septembre 2012

Introduction


Le fait qu'aucun Blanc n'ait détecté dans le scénario de ce film un indice précurseur de la fin de sa domination est très significatif. Pourtant, dans le contexte actuel, la symbolique est évidente.

C'est ainsi,il faut s'y faire. Ce n'est pas la peine de s'insurger. Dans notre monde tout commence et tout fini, selon la loi des cycles. Les hommes naissent et meurent pour mieux renaître grâce à des génômes améliorés dans l'éternité des cycles selon la loi d'Évolution. Cette loi concerne tout ce qui existe dans l'univers, planète, étoiles, galaxies et tous les règnes minéral, végétal, animal, humain. Les races naissent, croîssent et meurent pour renaître à l'infini. C'est à cause des lois d'Évolution, des Cycles et de l'Équilibre qu'il est possible d'affirmer (et observer les nombreux signaux) que la race dite indo-européenne, ou race blanche a emtamé la fin de son règne, la fin de sa domination mondiale pour entrer dans la phase finale de son cycle d'évolution. Ce n'est que justice. La domination des Blancs aura duré presque 4000 ans. C'est suffisant.

Les observateurs attentifs et perspicaces n'auront pas manqué de remarquer la symbolique évidente d'un film comme "Intouchables", ou le blanc possède les richesses matérielles et intellectuelles, mais cependant doit être sécouru par un homme de couleur, en l'occurence noir dans le film, pauvre, sans qualification (si on en croit le scénario puisqu'il faut tout lui apprendre au début du film) mais qui possède la santé morale et physique, dispose d'un optimisme sans faille, d'un dynamisme opportuniste, prêt à tout. Mais au final, à l'occasion de nombreux gags comme la scène sur l'autoroute, ce garde-malade noir et providentiel pour son patron blanc devenu infirme, se gausse subtilement de la race blanche avec la complicité tacite du personnage interprété par François Cluzet qui n'y voit pas malice.

Voici un film qui a rencontré un succès considérable. C'est normal que les populations de couleur l'aient apprécié. Mais pourquoi le public blanc, tout en le visionnant et en riant, car les gags sont nombreux, n'y a pas détecté la symbolique forte que la race blanche est gravement en péril? que sa race est entrée en sénescence, physiqueement, mentalement, mralement, religieusement amoindrie?

La plupart des européens vont naturellement se rebiffer à la lecture de ces lignes, refuser d'admettre cette évidence, en dépit de tous les indicateurs qui s'allument les uns après les autres comme vont sonner les trompettes des cavaliers de l'apocalypse.

Et pourtant c'est ainsi. La suprématie des Blancs est terminée, politiquement, économiquement, diplomatiquement, culturellement, philosophiquement.

La FIN de la domination économique


Il n'y a pas d'intervention divine. Si Dieu il y a, ce dernier a autre chose à faire que de s'occuper des destins des humains qu'il a crées car il leur a donné le libre arbitre. Les humains ne seront toujours et uniquement victimes que de leurs propres irresponsabilité.

Les pays occidentaux connaissent une grave crise économique dont les causes sont issues directement des comportements irresponsables des dirigeants pourtant démocratiquement élus par des électeurs inconscients. Il suffit d'observer ce qu'il s'est politiquement passé en France pour s'en convaincre.

Cette crise économique ne reçoit pas les remèdes attendus. L'apocalypse du système libéral ne sera pas dûe à une intervention divine, mais parce que ce sytème est pas naissance bancal, inapplicable à long terme.

Les cavaliers de l'apocalypse ne représentent en aucun cas une punition divine. Ils sont les réponses naturelles à des comportements érronés des humains dans leur globalité.

  • Le premier cavalier de l'apocalypse - indicateur de fin de règne vient du fait de l'impéritie des Blancs indo-européens eux-mêmes par l'absence d'une vision globale et à long terme. Leurs propsectives d'avenir sont grevées limitées par l'absence de vision à long terme et leurs pensées égoïstes, un refus d'intégrer les graves conséquences qu'ont toujours dans les destins des particuliers comme des collectivités et autres groupes raciaux les actes immoraux et irresponsables commis par les élites et les dirigeants
  • Le deuxième cavalier de l'apocalypse - indicateur a été allumé par les flux migratoires incontrôlés, parfois souhaités au delà du raisonnable par une oligarchie financière internationale qui aime tant mettre en compétition les travailleurs entre eux pour leurs plus grand profits.
  • Le troisième cavalier de l'apocalypse - indicateur provient d'un grave échec d'une idéologie économique libérale qui s'est mondialisée et met toutes les nations dans la mouise. Une idéologie qui est entrée aujourd'hui en phase terminale.
  • Enfin, le quatrième cavalier et dernier indicateur est activé par le principe de la démocratie elle-même, dont la mise en pratique éxige un comportement culturel homogène, et qui ne peut supporter les sociétés multiculturelles comme c'est les cas aujourd'hui dans tous les pays occidentaux. Des pays au sein desquels les communautarismes se retrouvent en position de force politiquement et démographiquement grâce au suffrage universel et vont et vos s'affronter pour tenter de s'imposer et de prendre le pouvoir comme nous le verronsplus loin.

En limitant à quatre les cavaliers de l'apocalypse, nous reprenons à notre compte une tradition biblique. Mais en réalité il faut constater que ce chiffre 4 est réducteur. Les cavaliers de l'apocalypse disposent d'assistants efficaces pour les seconder qu'on pourrait appeler:

  • le chevalier de l'absence de courage moral des humains de race blanche.
  • le chevalier de l'absence de sacrifice personnel en faveur de la communauté blanche.
  • le chevalier de l'amoralité généralisée.

Cettte liste n'est pas exhaustive.

Les islamistes ont bien compris que le courage abandonne la race blanche. C'est pourquoi ils appliquent partout où ils le peuvent la terreur. Et ça fonctionne.

Bien-sûr, les journalistes, les média audio-visuels, la presse n'en font surtout pas état, ocultent même de manière délibérée ce phénomène en marche, malgré les signaux importants qui auraient dû les alerter notemment parce que circule depuis quatre ans, comme un avertissement majeur, une théorie sur une apocalypse décrite par un calendrier Maya qui interviendrait le 21 décembre 2012. Cette terreur collective d'une fin annoncée de la vie sur terre doit être interprétée comme une émanation de la conscience collective des Blancs, laquelle reste malheureusement infructueuse car elle se transforme en comportement convulsif égoïste.

Nous aurons peut-être l'occasion d'en reparler.

La FIN de la domination religieuse chrétienne?


La symbolique de cette image est puissante. Cette image figure en page d'accueil sur un site islamique. Cela signifie que l'islam attend patiemment que les conditions soient réunies pour conquérir les terres occidentales.

Ce phénomène de fin de la suprématie blanche est pourtant certainement identifié par les hauts responsables politiques, par les intellectuels lucides de tous les pays occidentaux, mais tout cela est soigneusement tu par la presse, les télévisions et jamais évoqués dans les diverses déclaration de membres de l'intelligentsia, tous sous les ordres des oligarques. Tout cela, dans un but apparemment noble qui consiste à dire qu'il ne faut pas affoler les masses populaires. Ce en quoi se trompe cette oligarchie internationale, composée des principaux milliardaires internationaux. Une oligarchie qui cache soigneusement aux populations qu'elles se retrouvent face à un piège qui a été créé par elle-même, de toute pièce par défaut de raisonnement, de grandeur d'esprit et absence d'état d'âme pour satisfaire ses désirs immédiats d'enrichisssement et sa soif jamais rassasiée de pouvoir avec comme arme principale la technique très développée de la manipulation des masses.

Bien évidemment, les associations communautaristes n'en parleront pas non plus officiellement si tant est qu'elles ont conscience de la fin de la domination des indo-européens et de la prise mondiale du pouvoir politique par les autres peuples et ethnies qui constituent le reste de l'humanité et l'essentiel de l'immigration dans les pays occidentaux: une prise de pouvoir par l'islam et les migrants noirs et hispano-américains dans les pays créés par les indo-européens.

Il ne s'agit pas ici d'un texte d'alerte, c'est trop tard pour cela. C'est une constatation faisant la synthèse des évèments mondiaux. La race des indo-européens, dite race blanche, est en fin de règne, c'est tout. C'est au tour des indo-européens de laisser la place aux autres peuples et ethnies et races pour que celle-ci puissent se développer et entamer leurs processus d'évolution personnels.

ABSENCE de la solidarité raciale blanche

Beaucoup d'hommes Blancs en ont ont d'ailleurs inconsciemment fait leurs deuils. Des Blancs qui se sont cachés dans un humanisme de pacotille, par lâcheté, mollesse, paresse, préférant jouir du moment présent plutôt que de se mobiliser pour préparer un avenir crédible à leur déscendances, ont conclu que la fin de la race à laquelle ils appartiennent est désormais programmée.

C'est fait. S'il existe une solidarité raciale, elle ne se situe plus dans les rangs des indo-européens, devenu culturellement décadents par sénescence (cf les programmes de télé-réalité et l'abaissement général du niveau culturel), alors qu'au contraire la solidarité ethnique est très active parmi les population immigrées qui se sont implantées dans des pays autrefois encore riches et aujourd'hui en voie de paupérisation. Ces populations immigrées se sentent aujourd'hui suffisamment fortes pour défendre et/ou imposer leurs intérêts communautaires, toujours contraires aux traditions culturelles des pays hôtes, plutôt que d'envisager de retourner dans leurs pays d'origine où la misère est encore pire.

Alors que les Indo-européens se déchirent entre eux, formant deux camps irréductibles qu'il est loisible d'identifier ainsi en France: le camp du front républicain et le camp des nationalistes. Le premier camp considérant les idées patriotiques du deuxième camp comme nauséabondes.

Que doit-on penser. Est-ce que l'intelligence a définitivement fui le camp des Blancs? Ou bien est-ce que la race indo-européenne est entrée en sénescence, a accompli son cycle d'existence? Est-ce au tour des Blancs de céderpolitiquement leur soueraineté dans leurs territoires à des population pas aussi savantes qu'eux, aux cultures rétrogrades, mais biologiquemeent très vigoureuses par la natalité, le fanatisme religieux ?

Est-ce que la baisse de la fertilité des peuples indo-européens n'est pas un indicateur supplémentaire suffisamment clair de la fin de leurs règnes?

C'est une question de choix.

La FIN de la domination démographique aux USA et en Europe.


A l'évidence, le président Obama est confiant quant à sa rélection à la présidence des USA. Mais il présidera le destin des USA pour combien de temps, avant que ceux-ci se divisent?


Mitt Romney sera-t-il la première victime du basculement de la majorité électorale en faveur des hommes de couleur aux USA? Lui-même le pense comme le précise plus ou moins une vidéo diffusée par les démocrates dans les télévisions américaines. Un séquence dans laquelle on voit le candidat expliquer que sa victoire sera difficile parce que "47% (des Américains) voteront pour le président Obama quoi qu'il arrive. Bizarre, non?

Selon nos informations, il semble que les Américains blancs se retrouvent dans une situationpolitiquement périlleuse perdant leur majorité démocratique du simple fait que le nombre d'électeurs blancs fait désormais jeu égal avec le total des électeurs noirs et latino-américians. Ce qui implique que les américains blancs ont perdu leur majorité électorale et ne pourront plus imposer leurs lois. De ce fait durant les campagnes électorales, les enjeux ne se situeront plus entre clan républicain et clan démocrate mais dans l'élection d'un président blanc et d'un président de couleur. En clair, selon les sondages qui nous parviennent, si le candidat républicain Mitt Romney se retrouve dans les sondages au coude à coude avec Barak Obama, c'est surtout à cause l'indécision de certains électeurs de couleur, noirs et hispano-américains, se déclarent déçus par Barak Obama dans les reportages télévisés et entretiennent le doute dans les esprits. Cela évite aux électeurs de race blanche de s'angoisser inutilement pendant la campagne électorale.

Pour le moment aux États Unis d'Amérique, seul l'acteur Chuck Norris a peut-être prix conscience des véritables enjeux électoraux qui se jouent en ce moment , puisqu'il est entré en campagne aux cotés du candidat républicain, fustigeant Barak Obama de vouloir développer le socialisme dans son pays.

Pour le moment, si le climat social est stable aux USA, c'est avant tout parce que les sondages donnent encore quelqu' espoir d'une possible victoire du camp républicain en novembre prochain. Les américians blancs s'accrochent à cet espoir d'autant mieux que, d'une part par grand renfort de reportages, les télévisions amricaines laissent planer l'incertitude en diffusant les réactions des électeurs noirs mécontents de Barak Obama et que d'autre part, ces mêmes blancs ne veulent pas admettre cette issue fatale, un peu à la manière d'un malade du cancer qui refuse d'accepter sa maladie en s'accrochant à cet espoir dément que les laboratoires se sont trompés de flacon.


STRATEGIES ET VOTE
Résumé : Les électeurs stratégiques sont ceux qui ne manifestent pas leurs véritables préférences au moment du vote, car ils estiment que leur utilité sera supérieure en votant pour un candidat différent de celui qu’ils préfèrent. Les théoriciens du choix social ont montré depuis longtemps que les systèmes électoraux modernes peuvent parfois inciter à l’adoption de ce type de comportements stratégiques, qui sont quelque part contradictoires avec l’idéal démocratique. L’objectif de ce mémoire est d’abord de fournir un cadre théorique qui pose les fondements de l’analyse stratégique, pour ensuite analyser divers cas de la réalité où les considérations purement stratégiques ont eu une influence considérable sur les résultats des élections. L’analyse sera centrée sur des calculs purement quantitatifs, mais il est évident que cette approche n’explique pas tout, et que la recherche future dans ce domaine doit considérer également tout un ensemble de facteurs psychologiques et sociaux qui font partie aussi de la configuration du jeu électoral.
Mai 2009

Mais tout cela est du trompe-l'oeil. Dans l'opinion d'une grande partie des Blancs, tout comme dans celle de l'oligarchie financière pour laquelle l'élection d'Obama serait une catastrophe, multiplies les artifices pour gagner du temps. Mais il faut comprendre que les sondages ne représente qu'une tendance figée dans le temps et il est à peu près certain que les noirs américains qui se déclarent déçus par Obama ne le sont que parce qu'à leurs yeux leur président n'a pas été assez loin dans les réformes. Mais cela signifie-t-il que ces électeurs là voteront pour un candidat raciste comme Mitt Rumney en novembre prochain. Comment se pourrait-il d'ailleurs qu'un homme de couleur puisse voter pour un blanc sachant que le poids éléctoral a basculé en faveur de ses congénères.

Que se passera-t-il aux USA si Barak Obama remportait un deuxième mandat parce que seul le poids démographique aura joué en sa faveur? Que se passera-t-il si les Blancs en Amérique constatent que le pouvoir politique leur échappe pour toujours?

Si Obama est élu une deuxième fois et que les américains blancs comprennent qu'ils ne pourront plus gagner les élections, quelle sera leur réaction? Docilité, acceptation ou rebellion? C'est à voir!

Toute anticipation comporte des risques d'erreurs. Pourtant, quelque fois, il arrive que les visions, que les prospectives émises par des prophètes (ce que nous ne sommes pas, nous faisons ici référence à d'autres prophéties qui circulent sur le net) ou plus sérieusement que les spéculations les plus pessimistes des politologues s'avèrent justes. Ce qui revient à dire que les qui ont émis l'idée qu'aux USA une guerre de sécession représentait un risque probant de division entre deux camps de races opposées: les Blancs d'un coté qui seront tentés de se replier dans des États où ils restent démographiquement majoritaires, et de l'autre, les Blacks et les hispano américains qui voudront établir définitivement leur souverainté. Un tel évènement représenterait la fin définitive de la domination des Blancs dans le monde. La géopolitique en serait bouleversée. Les USA ne seraient plus les gendarmes du monde d'où en découlerait de grands bouleversements géopolitiques pour certains pays comme Israel qui bénficiait d'une soutien militaire et diplomatique inconditionnel des USA.

LA FIN de la souveraineté politique du Blanc.

La situation n'est guère plus brillante en France, les mêmes causes ayant toujours les mêmes effets. Après une immigration massive de travail, après les conséquences de la politique française de ce fameux regroupement familial, les communautés d'immigrés venus d'Afrique ont pris une telle ampleur démographique que celles-ci commencent à peser culturellement lourdement sur la vie sociétale dans notre pays. Il faut rappeler que l'émergence d'un électorat issu de l'immigration africaine a permis à François Hollande de gagner les élections présidentielles.


Rassemblement place de la Bastille en mai 2012. Voilà un indicateur qui ne trompe pas


Harlem Désir à la tête du PS où le "maghreb à la conquête du pouvoir.
Tout un programme. Inutile de s'insurger, il vaut lieux s'y faire!

Les tensions entre les Français de souche et les communautes musulmanes comme noires se multiplient. L'idéologie du "vivre ensemble" prônée par les forces de gauche et les humanistes extrêmes implose. Il existe en France un facteur aggravant: l'absence de solidarité ethnique blanche: la perte de souveraineté électorale des français blancs venant du fait que les français d'origine, au lieu de faire jouer la solidarité entre français d'origine, de revendiquer l'identité nationale héritée de nos ancêtres, se déchirent entre eux. Il n'est que de citer les déclarations de politiciens comme Olivier Besancenot et Jean-Luc Mélenchon, Cécile Duflot, Noël Mamère et bien d'autres l'encontre des éléecteurs du Front National, qualifiés de nauséabonds, ou d'écouter et de lire les interventions médiatiques d'intellectuels comme Caroline Fourrest, BHL et bien d' autres pour se rendre compte de la problèmatique immense qui se joue en ce moment dans notre pays.

Pire encore ces intellectuels, ces politiciens, prisonniers de la pensée unique et du politiquement correct, pilotés à distance par des associations représentatives comme le Crif, SOZ racisme, le CRAN, ces strutures obscures mises en place grâce aux énormes subventions de l'État ou si généreusement allouées par l'oligarchie Financière Internationale et Cosmoplite, n'hésitent pas à insulter leurs compatriotes français, en fustigeant toute idée d'identité nationale, un peu comme si ces personnalités s'étaient déjà mentalement dissoutes dans le métissage culturel, justifiant implicitement la charia, la soumission des femmes, le renoncement au principe de la laïcité et des libertés de conscience. Cela va même plus loin, puisque les socialistes envisagent d'accorder aux immigrés le droit de vote dans les élections locales. Le poids électoral de ces nouveaux électeurs feront pencher la balance vers une généralisation de l'islam en France.


En accordant le droit de vote aux étrangers, ce président sera responsable de l'implantation politique définitive, puis de la domination des communautés issues de l'immigration.

Circonstances aggravante: Hélas, trois fois hélas, au lieu de défendre leurs territoirs contre l'invasion des immigrés, au lieu de constituer des groupes de défense, au lieu d'adhérer aux partis nationalistes, la majorité des Français de souche se contentent de fuir les banlieues urbaines où les chocs culturels deviennent insupportables pour se regrouper dans les villes et villages péri-urbains dans la campagne environnante.

Fuir, c'est tout ce que savent faire les Français de souche. C'est un terrible constat, dur à avaler pour des esprits patriotes comme les notres, mais c'est un fait.

Malheureusement, il arrivera un jour où cette fuite ne sera plus géographiquement possible, et alors les Français indigènes devront choisir entre deux options radicalement opposées: combattre l'immigration et repousser les envahisseurs hors de leur territoire, ou abdiquer et tenter de refonder une république pseudo islamique.

Au moment d'écrire ces lignes, après les manifestations de soutien au président Hollande place de la Bastille, les téléspectateurs ont pu voir fleurir sur leurs écrans plus de drapeaux étrangers de pays d'Afrique du nord, que de drapeaux nationaux bleu-blanc-rouge. Le pessimisme nous semble de rigueur et ne fait que croître. Les Français ont mis à la tête de leur pays un président qui ne cache pas sa mansuétude envers les communautés d'immigrés. Ce président a constitué un gouvernement qui va tenter d'imposer l'idéologie anti-naturelle du "vivre ensemble", culturellement impossible en obligeant les Français de souche récalcitrants à obtempérer par des lois coercitives, comme la loi SRU.

Le droit de vote des étrangers

Au Parti Socialiste, le Maghreb prend le contrôle des socialistes indo-européens par la nomination d'Harlem Désir au secrétairiat général du parti. C'était un engagement des socialistes envers les électeurs issus de l'immigration qui ont voté massivement ( à 93%) pour François Hollande. En outre le gouvernement sera contraint de tenir une autre promesse du candidat Hollande: donner aux étrangers le droit de vote dans les élections locales. de cette manière, de nombreuses banlieues qui subissent un basculement démographique en faveur des islamiste risquent de se voir imposer la charia dans la vie quotidienne des français de souche résidents dans ces banlieues entrainant des processus de fuite de ces habitants vers les zones péri-urbaines.

Actuellement, beaucoup de politiologues s'accordent à dire que les deux millions de voix qui séparent les scores des deux candidats à la présidentielle de 2012 proviennent de cet électorat là. Dans ces conditions, la Droite française ne peut plus mathématiquement revenir au pouvoir. Lors des prochaines élections présidentielles de 2017, les Français de souche verront fleurir des candidats issus des communautés étrangères, musulmanes, avec l'assentiment des militants socialistes. La prise de pouvoir du Maghreb en France est désormais sur les rails.

D'un autre coté, le score de Marine Le Pen, qui a frôlé les 18% aux élections présidentielles, est malheureusement trop faible pour que se dégage aujourd'hui quelqu'espoir d'un sursaut nationaliste salutaire de la part des Français d'origine. Les français n'ont pas pris conscience du danger islamique. Les socialistes seront les artisans de la disparition de la souveraineté des Français dans leurs pays.

Mais ce n'est pas tout.

Il convient de déplorer de surcroît que les Français de souche ont définitivement perdu leur souveraineté politique pour les raisons suivantes:

  • premièrement, pour le moment la bagarre fratricide aigüe qui se déroule entre Français d'origine, entre indigènes, loin de toute solidarité raciale interdit tout espoir d'émergence d'un lutte patriotique massive contre l'invasion culturelle rétrograde africaine
  • deuxièmement il faut constater les forces régaliennes de maintien de l'ordre et de défense nationale sont affaiblies par des lois contraigantes, politiquement correctes, affaiblissant leurs actions sur le terrain pour rétablir l'ordre républicain dans les banlieues
  • troisièment, ces forces républicaines de maintien de l'ordre ne disposent plus de logistique ni d'effectifs suffisants pour l'exercice de leurs missions
  • et, enfin, le fort endettement de l'État lui impose des mesures de restrictions budgétaires qui le prive d'une administration compétante.

Pour autant, le Front National multiplie les alertes et l'espoir d'un renouveau nationaliste n'est pas complètement perdu. Mais malheureusement cette espérance est si faible qu'il vaut mieux convenir dès maintenant que la République Française a perdu la bataille politique et que les islamistes vont bientôt prendre le pouvoir dans notre pays.

Et dans les pays européens?

La situation est différente dans les autres pays européens, surtout concernant les pays du nord de l'Europe. Ces peuples du froid sont plus fiers et plus combatifs. Dans ces pays nordiques, les partis nationalistes fleurisssent et même désormais participent à des coalitions gouvernementales.

Selon nos convictions, il n'est pas impossible que la survie de l'homme blanc européen puisse provenir de la mobilisation de ces peuples du nord travailleurs et moralement courageux. Cependant le chemin est encore long avant que la lutte pour la défense culturelle des sociétés des hommes blancs puisse devenir enfin active.

Dans les pays nordiques, la liberté d'expression exite encore; alors qu'en France, celle-ci a complètement disparu. C'est pourquoi des politiciens responsables n'hésitent pas à déclarer publiquement leurs oppositions aux développement des communautarisme culturels dans leurs pays. Le débat sur l'immigration est public et ouvert. Serar-t-il suffisant pour générer un renouveau patriotique massif? Nous le verrons lors des prochaines élections nationales dans ces pays.

CONCLUSION

Il est plus sage d'en prendre son parti. Chaque individu de race blanche doit admettre qu'il vit ses derniers instants de liberté de conscience et d'esprit, de créativité artistique.


C'est désormais beaucoup trop tard. Il serait dangereux pour la tranquilité de la plupart des Français que le Front National, malgré la justesse de ses idées accède au pouvoir. Le renoncement à nos valeurs culturelles est notre seule chance de préserver la paix sociale. Adieu la parité femme-homme, adieu le mariage homosexuel...;etc

Dans notre groupe État-providence, nous en sommes convaincus. La suprématie des hommes blanc arrive à son terme. Ce n'est désormais qu'une question de temps. Il n'existe à ce jour aucun remède suceptible d'inverser la tendance. Les guerrres resteraient infructueuses, et sauf à imaginer l'inimaginable, à savoir une épuration ethnique de grande ampleur par le revois des immigrés et leurs descendance dans leurs pays d'origine, les massacres resteraient insuffisants et de toute façon engageraient le karma des Blancs et bloqueraient leur évolution intrinsèque.

Il vaut mieux en prendre son parti et vivre en paix les dernière années de liberté de conscience en prenant soin de mettre à l'abri pour la postérité l'immense savoir scientifique que l'humanité a acquise dans les années 2000. Les forces démoniaques des religions rétrogrades se sont emparées de la Planète. Des religions comme l'islam vont anihiler les sociétés laïques que les ancètres des Blancs ont baties pour les remplacer par des sociétés bancales, rétrogades, déséquilibrées par la mise sous tutelle du principe féminin. Rappelons que l'Univers s'est construit autour de deux principes symétriquement opposés, que le Tao nomment Yin et Yang, de forces égales et que toute trangression à cet ordre ne peut que génére des sociétés bancales.

Dans un proche avenir, la régression culturelle sera très forte. Les consciences individuelles ne pourront plus exercer leurs libertés de comprendre, de connaître, de créer. Le fanatisme religieux prendra le pouvoir obligeant les peuples à subir l'écrasant joug des croyances, comme du temps de l'inquisition catholique ily a quelques 500 ans.

Fort heureusement, si le savoir scientifique et les connaissances des hommes blancs auront officiellement disparus de la surface de la planète, il sera heureusement soigneusement gardé par des sociétés secrètes et véhiculé de générations en générations jusqu'à ce que la Grande Loi Universelle d'Évolution fasse renaître sur Terre des nouveaux champs d'expérimentations favorables à un nouveau développement de ce savoir formidable mais encore incomplet qui prétend qu'il n'existe aucun dieu.