Tout finit par arriver surtout le pire.
Nb connecté(s) 5

Mise à jour
01 février 2018

SURPOPULATION

 

Le Soleil
se lève
à l'Est

Mariage pour tous:
Le point de vue
des Français

CRISE FINANCIÈRE

Après l'Irlande,
le FESF et le FMI s'intéressent
à la FRANCE.


Pourquoi la France serait-elle épargnée par les agences de notation financière?
Sa dette réelle s'élève à 1700 milliards? Tous les comptes sont trafiqués, comme le reste?

lire ici

Christine Lagarde
sur France Inter
"La France est un pays à risque..."
lire ici

Notation financière

LES RAS-LE-BOL

MOYEN ORIENT

texte ici

 

DISCRIMINATION
ANTI FRANÇAISE

 

POLÉMIQUES

DÉFENSE NATIONALE

ENSEIGNEMENT

SANTÉ PUBLIQUE

POLITIQUE ÉTRANGÈRE

LETTRES OUVERTES
AU PRÉSIDENT
DE LA RÉPUBLIQUE

LES CURIOSITÉS
DE LA
PENSÉE UNIQUE

CONSTATS

LA NATION
SOUVERAINE

les 5 piliers
de la
DÉMOCRATIE
VÉRITABLE

CARICATURES

CONQUÊTE

ÉCONOMIE
MONDIALE


Les Agences de Notation Financière sont les instruments de pouvoir de l'Élite Financière Internationale Cosmopolite pour détruire les états et mettre en place le

Nouvel Ordre Mondial



Un fonds pour les pays sans fonds ?
Mais d'où vient l'argent?
Lire ici

 

RÉVOLUTION

180 propositions pour la FRANCE


RÉVOLUTION 2012

JUSTICE

NE NOUS
LAISSONS
PAS FAIRE


lire ici

DOSSIER 9/11

Visionner le diaporama
et lire le dossier
ici

 

IDENTITÉ NATIONALE

Et si nous faisions comme la SUISSE ?



SUJETS SENSIBLES

Le cas Thilo SARRAZIN


à propos de son ouvrage:
"L'Allemagne court
à sa perte".

Lire ici


lire la lettre
ici

 

UN SITE PARTICULIER

L'ISLAMISATION DE LA FRANCE


Le droit international reconnait la notion de territoire occupée que d'un point de vue militaire seulement. A partir du moment ou les populations immigrées ont obtenu pacifiquement la légalisation de leurs installations dans un pays ou une nation quelconque, elles ne peuvent donc pas être assimilée à des forces militaires d'occupation.
Suivez la flèche

Islamisation et déclin de la FRANCE
Interview d'un officier de renseignement d'un pays étranger:

lire l'article
lien.jpg



L'Europe a atteint un sommet unique de paix et de prospérité et, simultanément, un degré inégalé d'incapacité à subsister. Un démographe, Wolfgang Lutz, relève qu'«il ne s'est jamais produit d'inertie démographique négative à grande échelle dans l'histoire de l'humanité jusqu'à présent». Est-il inévitable que la société la plus brillante soit également la première à risquer de s'effondrer par manque d'aplomb culturel et de progéniture? Ironiquement, le fait de créer un endroit extrêmement agréable à vivre semble constituer aussi une recette de suicide. La Comédie humaine se poursuit.
Visiter son site

OUVRAGES IMPORTANTS


Plus de détails

 

Identité Française: Reculer pour mieux sauter.

Introduction:
L'islam et la République.
Tous les évènements convergent actuellement vers un point d'explosion culturelle. Je sais que pour beaucoup de chroniqueurs , de journalistes et d'humoristes bien-pensants se voilant la face, pour le coup, derrière un humanisme devenu inadapté dans la situation actuelle de l'immigration, les propos que je vais tenir dans cet articles vont être classés nauséabonds. Cela devrait m'inciter à me replier sur moi-même et me concentrer sur des projets plus intimistes. Mais voilà. Le soir, je dois faire face à ma conscience et celle-ci est impitoyable en ce qui concerne mes devoirs de citoyens. Elle me demande sans cesse:  « qu'as- tu fait pour aider tes prochains aujourd'hui? ». Et à chaque fois je dois répondre.
Si vous lisez ces lignes, c'est que vous avez répondu à la même démarche intellectuelle que moi et faites preuve de courage moral.


Force est de constater que les communautarismes sont autant d 'échecs d'intégration. Échecs partagés à la fois par les populations hôtes comme les franaçis qui n'ont pas su se protéger (par paresse ou mollesse ou lâcheté) en édictant des principes d'accueil stricts, échec des population immigrantes qui ne manifestent jamais la gratitude et le respect vis à vis des peuples hôtes.

En ce moment, les autorités publiques et les journalistes s'entendent pour masquer la réalité sur le terrain en ce qui concerne les problèmes de cohabitation entre les autochtones et les immigrés, dans le but prétendu de tenter d'arrondir les angles mais au pris d'une stigmatisation systématique et un mépris outrancier des réactions épidermiques des français d'origine dont la xénophobie émergente (et non native) devrait être considérée par les institutions comme autant de tentatives d'auto-protection. De l'autre coté, nous assistons à une minimisation outrancière également des oppositions radicales et violentes de certains croyants musulmans envers les français comme contre toutes les tentatives de rapprochement entre une pratique de l'islam modérée et une culture républicaine laïque qui a séparé les pouvoirs religieux et politiques. Illustration par l'agression véhémente subie par l'imam
De ce fait les paix sociales, culturelles, religieuses et politiques n'ont plus d'avenir. Il faut maintenant lucidement le comprendre. Ne croyez pas que l'auteur de ces lignes jubile en dramatisant à loisir une situation sociétale complexe pour satisfaire sa nature extrêmiste. Il est loisible à chacun d'ouvrir les yeux et d'identifier d' où viennent les problèmes et de chercher des solutions.
Si la guerre culturelle ne s'est toujours pas déclenchée, en France comme en Europe, c'est que les pouvoirs publics s'empressent de panser les plaies et les blessures par application de baumes calmants, apaisants sans s'attaquer aux véritables causes et par conséquent de nombreux fossés se creusent en ce moment, entre l'État et le peuple français d'origine (dit le peuple « d'en bas » d'une part et de l'autre entre les médias (dont certaines positions pourraient dans un proche avenir apparaître comme traitres à leur pays) et le peuple français d'origine, entre les musulmans et le peuple français d'origine, exprimé de manière forte par le port de ce voile islamique intégral qu'on appelle à tord la burqa.

La cohabitation entre la culture islamique et la culture occidentale se dégrade un peu partout en Europe. En France, les citoyens sont très peu informés en ce qui concerne les faits divers qui arrivent régulièrement dans les autres pays européens. Mais il est vrai qu'en France, la liberté de la presse est depuis longtemps moribonde.

Pour nous en sortir, il faut appliquer des principes de droits avec fermeté envers tous les citoyens français qu'ils soient d'origine ou issus de l'immigration. Le premier principe qui est sans cesse transgressé par les musulmans, c'est celui de la parité homme-femme qu'aucune religion ne saurait soustraire à l'application en privé comme en public.

En résumé, tout ceci ne dit rien qui vaille et l'explosion culturelle se produira de toute façon.

J'écris ces lignes après de multiples recherches personnelle, par l'étude du Coran (dont la traduction en français compréhensible est quasiment impossible du fait de trop grandes différences linguistiques avec la langue arabe), par la lecture de quelques ouvrages, par des visites sur des sites internet officiels des l'islam, d'autres qui prônent une réforme de la religion dans les pays occidentaux, et pour compléter mon tour d'horizon des visites de sites nationalistes, donc islamophobes.

Il va sans dire qu'il est normal qu'on puisse être théologiquement islamophobe en se basant sur des convictions philosophiques et laïques. Mais le principe de la liberté de conscience impose que toutes les pratiques religieuses soient respectées à égalité par un État laïque. Si tant est, bien sûr, que ces religions respectent, en retour les lois républicaines et laïques. Or l'Islam pose un grave problème du fait que le Coran ne reconnaît pas la séparation des pouvoirs politiques et religieux et que par conséquent, un véritable musulman ne peut pas reconnaître la république laïque sans avoir le sentiment de trahir sa foi.(cf l'encadré) Donc un jour ou l'autre par le biais des pressions démographiques et des élections, tôt ou tard, les musulmans exigeront l'instauration d'une république islamique, l'application de la charia.

Cette éventualité dramatique d'une domination de l'islam en Europe n'est malheureusement pas à exclure dans un avenir plus ou moins lointain. C'est à dire que cela reste une prospective viable tant qu'un obstacle ne viendra pas contrarier la trajectoire de la situation actuelle. En clair si les pouvoirs publics ne prennent pas avec force et de tout urgence les mesures républicaines préventives que prévoient la constitution de la cinquième république la guerre des religions éclatera.

C'est malheureux à dire mais il semble que l'intelligence et la lucidités aient pour longtemps déserté les esprits humanistes et démocrates de notre pays pour migrer vers les partisans des extrêmismes politiques principalement à droite pas forcément républicains. Il vaut mieux en ce moment risquer des émeutes partielles pour imposer les règles de notre pays aux populations qui sont venues s'installer chez nous en profitant largement de la bienveillance irresponsable de certains partis politiques situés à gauche ou à l'extrême gauche ou d'associations humanitaires incompétentes.

L'identité nationale.
A voir les réactions épidermiques et nauséabondes de certains intellectuels de gauche qui se prétendent démocrates, à lire des articles plus ou moins nauséabonds de certains journaux dévoués au politiquement correct (imposé par leurs propriétaires industriels) en posant le problème de l'identité nationale le gouvernement Sarkozy soulèverait des relents antidémocratiques, relèverait d'intentions électoralistes plus ou moins obscures et populistes. Le mot populisme étant invoqué comme une injure suprême désignant l'inaptitude d'un peuple peu intelligent obéissant à des instincts primitifs.
Mais justement, si la question de l'identité nationale se pose avec autant d'acuité aujourd'hui, c'est que le peuple qui vit dans la France profonde est en permanence confronté à des conflits avec les populations issues de l'immigration, surtout africaine et musulmane. Il suffit de comprendre les difficultés qu'éprouvent les enseignants à diffuser un enseignement laïc et objectif à des élèves qui revendiquent de plus en plus haut et fort leur différence culturelle pour surviennent dans les personnels enseignants de doutes sur leur identité, leurs missions dans l'exercice de leur profession.
Les personnels des personnels de la santé publique éprouvent les même désarrois. Et partout dans les services publiques, les apports se ressemblent. La question de l'identité nationale ne doit pas être vilipendée comme elle l'est en ce moment par des humoristes perfides comme sur France Inter avec Didier Porte et Stéphane Guillon, ces derniers n'hésitant pas à utiliser des injures stigmatisant les français d'origine au profit d'un soutien d'étrangers venus s'installer en France .
Pour un peu, on pourrait considérer ces artistes comme traitres à leur race. Pour reprendre un proverbe populaire, qui sème le vent.....vous connaissez la suite.
Il est clair, dorénavant, que les conflits inter culturels ne pourront pas être évités. Mais il vaut mieux les provoquer maintenant , de façon contrôlée et limitée que de remettre à plus tard une situation qui prendrait alors un caractère catastrophique.

EN RÉSUMÉ
C'est maintenant, en son âme et conscience, qu'il faut prendre des décisions. Avant qu'il ne soit trop tard.
J'espère vous avoir apporté tous les éléments pour comprendre et choisir en citoyen responsable et que votre choix vous permettra dans l'avenir de pouvoir vous regarder dans la glace.
Ce ne sera pas le cas de tout le monde.

PLM