Il appartient à chaque esprit de créer ses propres références.
Nb connecté(s) 1

Mise à jour
01 février 2018

SURPOPULATION

 

Le Soleil
se lève
à l'Est

Mariage pour tous:
Le point de vue
des Français

CRISE FINANCIÈRE

Après l'Irlande,
le FESF et le FMI s'intéressent
à la FRANCE.


Pourquoi la France serait-elle épargnée par les agences de notation financière?
Sa dette réelle s'élève à 1700 milliards? Tous les comptes sont trafiqués, comme le reste?

lire ici

Christine Lagarde
sur France Inter
"La France est un pays à risque..."
lire ici

Notation financière

LES RAS-LE-BOL

MOYEN ORIENT

texte ici

 

DISCRIMINATION
ANTI FRANÇAISE

 

POLÉMIQUES

DÉFENSE NATIONALE

ENSEIGNEMENT

SANTÉ PUBLIQUE

POLITIQUE ÉTRANGÈRE

LETTRES OUVERTES
AU PRÉSIDENT
DE LA RÉPUBLIQUE

LES CURIOSITÉS
DE LA
PENSÉE UNIQUE

CONSTATS

LA NATION
SOUVERAINE

les 5 piliers
de la
DÉMOCRATIE
VÉRITABLE

CARICATURES

CONQUÊTE

ÉCONOMIE
MONDIALE


Les Agences de Notation Financière sont les instruments de pouvoir de l'Élite Financière Internationale Cosmopolite pour détruire les états et mettre en place le

Nouvel Ordre Mondial



Un fonds pour les pays sans fonds ?
Mais d'où vient l'argent?
Lire ici

 

RÉVOLUTION

180 propositions pour la FRANCE


RÉVOLUTION 2012

JUSTICE

NE NOUS
LAISSONS
PAS FAIRE


lire ici

DOSSIER 9/11

Visionner le diaporama
et lire le dossier
ici

 

IDENTITÉ NATIONALE

Et si nous faisions comme la SUISSE ?



SUJETS SENSIBLES

Le cas Thilo SARRAZIN


à propos de son ouvrage:
"L'Allemagne court
à sa perte".

Lire ici


lire la lettre
ici

 

UN SITE PARTICULIER

L'ISLAMISATION DE LA FRANCE


Le droit international reconnait la notion de territoire occupée que d'un point de vue militaire seulement. A partir du moment ou les populations immigrées ont obtenu pacifiquement la légalisation de leurs installations dans un pays ou une nation quelconque, elles ne peuvent donc pas être assimilée à des forces militaires d'occupation.
Suivez la flèche

Islamisation et déclin de la FRANCE
Interview d'un officier de renseignement d'un pays étranger:

lire l'article
lien.jpg



L'Europe a atteint un sommet unique de paix et de prospérité et, simultanément, un degré inégalé d'incapacité à subsister. Un démographe, Wolfgang Lutz, relève qu'«il ne s'est jamais produit d'inertie démographique négative à grande échelle dans l'histoire de l'humanité jusqu'à présent». Est-il inévitable que la société la plus brillante soit également la première à risquer de s'effondrer par manque d'aplomb culturel et de progéniture? Ironiquement, le fait de créer un endroit extrêmement agréable à vivre semble constituer aussi une recette de suicide. La Comédie humaine se poursuit.
Visiter son site

OUVRAGES IMPORTANTS


Plus de détails

 

17 décembre 2010... et l'apocalypse surviendra......

La troisième guerre mondiale sera la conséquence de la guerre au Kosovo en 1999.
Il faudra rendre le Kosovo à la Serbie !!

Cela sous-entend chasser militairement les Albanais du Kosovar. Et ce n'est pas aux Serbes de faire les frais d'une guerre, mais bien à la communauté internationale, aux pays membres de l'OTAN et de la Communauté Européenne de réparer à leurs frais les dommages qu'il sont causés aux Serbes.

En mars 2010 plusieurs médias serbes ont accusé M. Kouchner d’avoir couvert ces agissements lorsqu’il était Haut représentant des Nations Unies dans la région (1999-2001).

Bernard Kouchner porterait-il une lourde responsabilité dans la prise de possession du Kosovo par les Albanais? Son parti pris anti-serbes n'est plus à démontré et si ses mensonges devaient être avérés, l'avenir du "french doctor" s'assombrit considérablement. Tôt ou tard chacun est rattraoé par ses mauvaises actions. Est-ce en raison des accusations de Carla del Ponté que Kouchner a été viré du gourvenement Sarkozy ?

Déjà à l'époque, il existait en France une opposition à la participation de la France dans le conflit contre les Serbes, mais ils n'ont pas eu la possibilité de s'adresser au peuple français à travers les médias tous à la solde de lÉtat et des partisans de la guerre. L'Élite financière internationale cosmopolite, ou comme on peut le lire de plus en plus sur la toile les "Illuminatis".

La gestion déplorable de la diplomatie américaine comme celle de l'Europe dans les conflits multiples les pays des Balkans et au Kosovo les Albanais contre les Serbes sera une des sources inévitables de la troisième guerre mondiale. Il faudra remetre tout en ordre et assumer les mensonges proférés de manière scandaleuse qui se retourneront contre toute la classe politique occidentale. A l'horizon, le chaos se profile de plus en plus nettement.

L'UNION EUROPÉENNE préoccupée.

Il y a de quoi de faire du souci. La diplomatie européenne comme américaine, sous influence de l'oligarchie internationale, pro-sioniste, s'est lourdement plantée.

Car voici venir des révélations qui accusent le Premier ministre kosovar, Hashim Thaçi, d’un trafic organisé d’organes de prisonniers serbes mais aussi de trafic de drogues.

Ces révélations du rapporteur du Conseil de l’Europe, Dick Marty, interviennent après l’annonce par la Commission électorale kosovare, que Hashim Thaçi et sa formation étaient arrivés en tête des élections législatives de dimanche.


Tous unis contre les Serbes
cette célèbre photo, cinq personnalités jurent, en octobre 1999, de conduire le Kosovo à l’indépendance. À gauche on reconnaît Hachim Tachi (alors chef du groupe terroriste UCK, actuel Premier ministre du gouvernement régional du Kosovo), puis Bernard Kouchner (alors administrateur de l’ONU au Kosovo, ajourd’hui ministre des Affaires étrangères français), Sir Mike Jackson (ancien commandant des troupes britanniques lors du massacre du Bloody Sunday en Irlande, alors commandant des forces d’occupation de l’OTAN, aujourd’hui consultant d’une firme de mercenarait), Agim Ceku (chef militaire de l’UCK, accusé de crime de guerre par l’armée canadienne) et à droite, le général Wesley Clarck (alors commandeur suprême de l’OTAN, aujourd’hui conseiller militaire d’Hillary Clinton).
source voltaire.net

Normalement, ces révélations devraient placer Hashim Thaçi sous mandat d'arrêt international ou mieux, en prison. Mais au lieu de cela on le laisse former tranquillememtn dans un pays qu'il occupe illégalement, un nouveau gouvernement de coalition dans son pays. Ces révélations augurent mal aussi du dialogue à venir entre la Serbie et le Kosovo, que souhaitent abusivement mais ardemment les Européens serein pour débloquer la situation arbitraire qu'ils ont créee de toute pièce entre Belgrade et Pristina après la guerre de l'OTAN contre la Serbie et évidemment depuis l’indépendance illégitime du Kosovo, en 2008. Ces révélations devraient susciter chez les sSerbes un sentiment de revanche et un sévère goût de rancoeur dans leurs coeurs. Ils ont été trompés par L'Europe et l'OTAN.

Pour un observateur attentif, cela semblait évident. La propagande de la Communauté Européenne relayée par les médias qui ont délibérément occulté les exactions des Albanais contre les Serbes comme les massacres de Serbes du Kososvo, les destructions des églises orthodoxes. Selon le même procédé qui a sévi pendant la guerre de Bosnie ou les excactions des musulmans bosniaques ont été là aussi délibérément cachés.

Le rapport Marty pointe du doigt un groupe de responsables de l’Armée de libération du Kosovo (UCK), le mouvement indépendantiste kosovar albanais, pour avoir eu une « responsabilité première » dans la gestion de centres de détention de l’UCK en Albanie pendant la guerre et aussi dans « la fixation du sort des prisonniers détenus». Ce groupe, identifié comme celui de «Drenica», était dirigé à l’époque par Thaçi. Selon Marty, c’est une « autre personnalité de l’UCK», Shaip Muja, qui apparaît comme avoir été derrière le « prélèvement forcé d’organes» sur les prisonniers, principalement des Serbes. Le rapporteur décrit des « centres de détention provisoires» en Albanie, « apparemment contrôlés par des proches du groupe de Drenica», où les prisonniers venus du Kosovo étaient acheminés avant d’être livrés « à la clinique pratiquant l’opération».

Pire que tous les scandales à venir, en France nous avons affaire à une presse inepte

Le Kosovo, a proclamé son indépendance de manière unilatérale le 17 février 2008. Que sera le Kosovo de demain ? En reconnaissant l’indépendance du Kosovo -qui héberge actuellement la plus grande base militaire US du monde- les États-Unis, l’Allemagne, la France, la Suisse n’ont-ils pas enfreint le droit international, créé une nouvelle injustice à l’égard du peuple serbe, rallumé des feux mal éteints, préparant ainsi le terrain à de nouvelles confrontations violentes dans les Balkans ? Des questions ont été posés à ce sujet au sénateur (radical-démocratique) Dick Marty, en sa qualité de président de la Commission de politique extérieure du Conseil des États de la Confédération helvétique.

Pourquoi les français n'en ont rien su à l'époque? Les autorités françaises vont avoir du mal à se justifier.


Dick MARTY
Ses révélations sont sutéfiantes. Si on les relie à ce qui s'est autrefois passé dans le Balkans, alors nul doute que toute l'Histoire contemporaine est à revoir.

Dick Marty, rapporteur de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, a dévoilé à Strasbourg le 07 juin 2006 ce qu’il appelle une « toile d’araignée » mondiale des détentions et des transferts de la CIA. Il a cité sept Etats membres du Conseil de l’Europe qui, par collusion, peuvent être tenus pour responsables, à des degrés divers, de violations des droits de personnes nommément désignées.

Dans les 67 pages de l’exposé des motifs du rapport qu’il a rendu public à Paris lors d’une réunion de la Commission des questions juridiques de l’Assemblée, il déclare que des éléments de faits viennent corroborer l’hypothèse selon laquelle certains points d’atterrissage en Roumanie et en Pologne, à proximité de centres de détention secrets, servent à débarquer des détenus. « Si des preuves au sens classique du terme ne sont pas encore disponibles à ce jour, de nombreux éléments, cohérents et convergents, indiquent que de tels centres secrets de détention ont bel et bien existés en Europe ». Ces éléments justifient des enquêtes plus approfondies, ajoute-t-il.

Et une large diffusion dans la presse et les média. Mais au lieu de cela ils rebattent les oreilles des français avec la neige qui tombe en ce moment sur notre pays.

Absolument lamentable.

« Il est désormais clair [...] que les autorités de plusieurs pays européens ont activement participé, avec la CIA, à ces activités illégales, que d’autres les ont ignorées en connaissance de cause, ou n’ont pas voulu savoir » a-t-il déclaré. (source Voltaire.net)

M. Marty affirme avoir utilisé des données fournies par les autorités nationales et internationales de contrôle du trafic aérien, ainsi que des informations provenant de sources internes aux services de renseignements, notamment américains, pour dresser un tableau détaillé d’un système global de détentions secrètes et de transferts illégaux, y compris une nouvelle analyse révélant l’existence de ce qu’il appelle des « circuits de restitution ».

Il cite sept Etats membres du Conseil de l’Europe qui peuvent être tenus pour responsables, à des degrés divers et pas toujours établis de façon définitive, de violations des droits de personnes nommément désignées : la Suède, la Bosnie-Herzégovine, le Royaume-Uni, l’Italie, l’« ex-République yougoslave de Macédoine », l’Allemagne et la Turquie. D’autres Etats peuvent être tenus pour responsables de collusion (active ou passive) en matière de détention et de transfert de personnes dont l’identité n’est pas encore connue, a-t-il ajouté.

Le rapport de M. Marty a été examiné le 27 juin 2006 à Strasbourg par les 630 parlementaires des 46 Etats membres du Conseil de l’Europe, lors de la session plénière de l’Assemblée. Aucun journal n'en a fait état. Une information passée sous silence par tous les médias français.

D'autres interrogations subsistes ou émergent de l'ombre.
Par exemple de quoi est mort Slobodan Milosévic ?


La disparition de Slobodan Milosevic arrive à pic dans le déroulement de son procès qui s'annonçait difficile et soulage tellement de personnalités ou d'États, que s'interroger sur la ou les causes de son trépas paraissent légitimes.

Le mystère a dû être levé une fois rendu public les résultats de l’autopsie qui a eu lieu aux Pays-Bas.
Qui l'a évoqué en France? Peut-on faire confiance à l'impartialité des enquêtes policières de La Haye?
La thèse d’un empoisonnement a été volontiers développée par les partisans, et partisanes, de l’ex-dirigeant yougoslave. Avec raison, car le décès de Milosévic a mis fin à un procès qui trainait en longueur tant il s'avérait difficile d'établir la seule culpabilité de l'ancien président de la Serbie. Quant au suicide, cette thèse n'a pas été pas exclu par la procureur en chef du Tribunal pénal international de La Haye. Le TPI avait rejeté la demande de Milosevic d’aller se faire soigner en Russie mais Carla del Ponte ne le regrette pas, expliquant “qu’il avait toute l’assistance médicale sur place”.

Bien -sûr. Une assistance médicale tellement efficace que Milosévic est quand même décédé.

Afin d’apaiser la polémique née en Serbie sur les circonstances du décès, deux médecins serbes assistent à l’autopsie. Certainement, mais les raisons d'État sont tellement fortes que des doutes subsitent. Des doutes rendus légitimes par les révélations de Marty.

A l'époque Carla del Ponté a déclaré que la mort de Milosevic rendait l’arrestation de Mladic et Karadzic plus urgente. C'est fait en juillet 2008 pour Karadzic. Depuis le procès traine en longueur lui aussi. Il parait que Radovan Karadzig plaide non coupable, ne se préente pas au tribunal parce que ne se snet pas encore apte à étudier son dossier qui compte un million de pages. De plus il récuse les avocats et entend plaider lui même. Il a raison d'agir ainsi car les révélation de M. Marty pourrainet bien mettre le TPI dans l'embarras. Et sa libération pourrait bien intervenir prochainement, car c'est toute l'affaire des Balkans et de la guerre du Kosovo qui est à revoir. Parce que dorénavant il est utile de se poser cette question: Quels étainet les objectifs réels des autorités américaines, de l'OTAN ? Ces objectifs secrets étaient-ils connus de Jacques Chirac et de Lionel Jospin, alors à la tête de notre pays? Leurs responsabilités pourrainet-elles être engagées dans un proche avenir? Pourquoi les américians ont-ils soutenu vaille que vaille les musulmans albanais?

Il faut rendre le Kosovo à la Serbie.

Il devient évident que les Albanais Kosovar ont profité du soutien de l'OTAN pour obtenir la possession illégalement des territoires du Kosovo. Puisque la vérité éclate enfin, et qu'il devient évident que la propagande honteuse sur la crauté des Serbes était fausse, tout doit dorénavant être mis à plat rapidement. Car enfin, les Serbes pourraient légitimement déclarer la guerre à la République Albanaise du Kosovo dont l'indépendance n'est pas reconnue par tous les pays membres des Nations Unies.

Il y va de la crédibilité de l'OTAN, mais aussi de l'honneur des pays ayant participé à la guerre du Kosovo.