On ne joue pas impunément avec les équilibres de la Nature.
Nb connecté(s) 1

Mise à jour
01 février 2018

SURPOPULATION

 

Le Soleil
se lève
à l'Est

Mariage pour tous:
Le point de vue
des Français

CRISE FINANCIÈRE

Après l'Irlande,
le FESF et le FMI s'intéressent
à la FRANCE.


Pourquoi la France serait-elle épargnée par les agences de notation financière?
Sa dette réelle s'élève à 1700 milliards? Tous les comptes sont trafiqués, comme le reste?

lire ici

Christine Lagarde
sur France Inter
"La France est un pays à risque..."
lire ici

Notation financière

LES RAS-LE-BOL

MOYEN ORIENT

texte ici

 

DISCRIMINATION
ANTI FRANÇAISE

 

POLÉMIQUES

DÉFENSE NATIONALE

ENSEIGNEMENT

SANTÉ PUBLIQUE

POLITIQUE ÉTRANGÈRE

LETTRES OUVERTES
AU PRÉSIDENT
DE LA RÉPUBLIQUE

LES CURIOSITÉS
DE LA
PENSÉE UNIQUE

CONSTATS

LA NATION
SOUVERAINE

les 5 piliers
de la
DÉMOCRATIE
VÉRITABLE

CARICATURES

CONQUÊTE

ÉCONOMIE
MONDIALE


Les Agences de Notation Financière sont les instruments de pouvoir de l'Élite Financière Internationale Cosmopolite pour détruire les états et mettre en place le

Nouvel Ordre Mondial



Un fonds pour les pays sans fonds ?
Mais d'où vient l'argent?
Lire ici

 

RÉVOLUTION

180 propositions pour la FRANCE


RÉVOLUTION 2012

JUSTICE

NE NOUS
LAISSONS
PAS FAIRE


lire ici

DOSSIER 9/11

Visionner le diaporama
et lire le dossier
ici

 

IDENTITÉ NATIONALE

Et si nous faisions comme la SUISSE ?



SUJETS SENSIBLES

Le cas Thilo SARRAZIN


à propos de son ouvrage:
"L'Allemagne court
à sa perte".

Lire ici


lire la lettre
ici

 

UN SITE PARTICULIER

L'ISLAMISATION DE LA FRANCE


Le droit international reconnait la notion de territoire occupée que d'un point de vue militaire seulement. A partir du moment ou les populations immigrées ont obtenu pacifiquement la légalisation de leurs installations dans un pays ou une nation quelconque, elles ne peuvent donc pas être assimilée à des forces militaires d'occupation.
Suivez la flèche

Islamisation et déclin de la FRANCE
Interview d'un officier de renseignement d'un pays étranger:

lire l'article
lien.jpg



L'Europe a atteint un sommet unique de paix et de prospérité et, simultanément, un degré inégalé d'incapacité à subsister. Un démographe, Wolfgang Lutz, relève qu'«il ne s'est jamais produit d'inertie démographique négative à grande échelle dans l'histoire de l'humanité jusqu'à présent». Est-il inévitable que la société la plus brillante soit également la première à risquer de s'effondrer par manque d'aplomb culturel et de progéniture? Ironiquement, le fait de créer un endroit extrêmement agréable à vivre semble constituer aussi une recette de suicide. La Comédie humaine se poursuit.
Visiter son site

OUVRAGES IMPORTANTS


Plus de détails

 

Mise à jour 3 novembre 2011

Laurence Parisot
martèle qu'il n'est "ni normal ni souhaitable que l'État décide des rémunérations des chefs d'entreprises". "C'est un grand risque. C'est le risque que partent des hommes ou des femmes qui sont peut-être pour partie responsables du drame économique actuel. Mais qui sont aussi les plus compétents pour mettre en place les solutions. C'est aussi le risque de créer un équivalent de nationalisations dont l'histoire a prouvé qu'elles provoquaient toujours à moyen terme des formes de déclin économique", précise-t-elle dans une interview accordée au quotidien La Tribune.

Autrefois sauvée par l'État, privatisée par CHIRAC Péchiney a été absorbée, phagocytée par ALCAN.
Péchiney est le symbole de la faillite des privatisations.

Le décalage de cette déclaration de la présidente du Médef provient justement que pour le moment c'est l'économie de marché dans son ensemble qui est en déclin.Au contraire, ce sont les nationalisations perpétrées par le Général de Gaulle et François Mitterrand qui ont permis dans un premier temps de sauver des industries en difficulté comme les aciéries de Wendel, les industries chimiques comme Péchiney -Saint Gobbain , et ensuite de créer des pôles d'activités rentables qui ont par la suite été privatisées honteusement par le RPR comme par le PS et rachetés par des capitaux étrangers, disparus maintenant de la scène internationale comme Péchiney racheté par ALCAN.

Toutes les entreprises publiques nationalisées ont été racheté par des groupes étrangers et au nom de l'idéologie libérale de l'économie de marché, la France a perdu son secteur industriel primaire
Il est donc normal en cette pré-période révolutionnaire de mettre un peu de moralité dans les rémunérations des patrons alors que beaucoup de salariés n'arrivent plus à joindre les deux bouts et en plus se sentent menacés dans leurs emplois.

Mais il ne faudrait pas tomber dans la logique anti patrons, car depuis que le monde est monde, ce sont eux qui ont créé des richesses. Hélas surtout pas le peuple.


Laurence a raison de défendre les créateurs de richesses, comme "Bilou" créateur de Microsoft. Mais il faut rester raisonnable et constituer un équilibre équitable entre riches et pauvres. Les riches ne peuvent pas continuer à vivre comme si les pauvres n'existaient pas.

Et si les revendications populaires sont légitimes elles ne doivent pas elles aussi tomber dans l'excès. Et c'est vrai qu'il faut que les peuples qui vont bientôt et inévitablement descendre dans la rue doivent comprendre que la grande majorité des patrons sont surtout des créateurs de richesses et que si ont veut préserver une issue heureuse à la grave crise structurelle du libre marché, il faut surtout éviter la tentation de la lutte des classes, de la logique révolutionnaire qui veut que tous les patrons ne sont que des voyous et à contrario que tous les travailleurs sont vertueux.

Bien sûr, l'humanité aura besoin demain de meneurs qui apporteront les solutions à une crise majeure, mais ce n'est pas le cas en ce moment puisque, dans une logique ultra libérale de croissance, il semble qu'il n'y ait que peu d'espoirs et les décideurs agissent dans l'improvisation totale pour tenter de sauver les meubles du libéralisme non contrôlé. S'il est important de toujours récompenser les talents et les efforts des personnalités d'envergure par des émoluments incitatifs il faut garder un écart raisonnable entre les rémunérations les plus hautes et les salaires les plus bas.
C'est justement parce que les acteurs économiques refusent de respecter des limites à leurs enrichissements personnels malgré les échecs de leurs gestions que le Président étatsunien Barak Obama a été contraint d'édicter des mesures politiques de régulation pour stopper les dérives des directeurs de banques fort peu morales.

Car tout est là. L'humanité peut-elle compter sur une relance de la croissance ?
Laurence PARISOT semble y croire, alors pourquoi pas vous ?

Ce n'est évidemment pas le cas de ce site, bien-sûr! Car cela fait maintenant un moment que nous constatons, en France du moins, un manque d'espace territorial ou commercial. La saturation des marchés mais également de la Terre est la première cause de la crise économique que nous connaissons aujourd'hui.
Toute l'humanité est amenée à réfléchir en profondeur à un avenir de société qui ne peut plus se construire sur la lutte des classes.
Pour une fois Patrons et Peuples devront travailler de concert pour éviter des basculements possibles vers les extrêmes: Dictatures populaires ou fascismes libéraux.

Mise à jour du mercredi 7 avril 2010.
En ce jour Daniel Mermet diffusait sur France Inter une deuxième émission consacrée à Laurence Parisot, candidate à sa propre succession à la présidence du MEDEF. Si après la diffusion de cette émission à charge contre elle, cette dame persiste dans sa candidature, alors qu'elle maniferait un incroyable optimisme, en espérant qu'aucun dirigeant d'entreprise n'ait écouté cette radio publique. Car sa réputation est largement entamée, voire même ruinée. Passe encore ses déclarations irréfléchies et fracassantes sur la précarité de l'emploi, son mépris envers les catégories de salariés, son incompétence démontrée dans la gestion des entreprises héritées ou crées va durablement ternir sa réputation auprès du grand public français et peut-être des membres du MEDEF. Surtout dans cette période ou les salariés sont inquiets de leur avenir.

Mise à jour 3 novembre 2011.

Face au renouveau du protectionnisme, face à un déni populaire du libre échange, Laurence Parisot agite les épouvantails du populisme et de l'antisémitisme. Bien que nous n'ayons pas lu son ouvrage contre Marine Le pen, nous nous doutons que son contenu doit laisser à désirer puisque la candidate du Front National l'agite plutôt comme un hommage.

Il est bien évident que le patronat mondial célèbre le libre échange puisque ce dernier leur est complètement favorable. C'est en effet un système qui met en concurrence non seulement les employés et les ouvriers entre eux, mais également les sytèmes sociaux pour mieux entrainer les niveaux de vie vers le bas.

Contrairement à ce qu'elle voudrait nous faire croire, Marine Le Pen n'est pas un danger pour les juifs, mais seulement pour les patrons des multinationales. Le nationalisme ainsi que le protectionisme sont fortement nuisibles à leurs profits et autres dividendes.

Ne serait-il pas hasardeux de confondre ou d'assimiler la lutte contre les excès des riches à de l'antisémitisme? A quel moment Laurence Parisot aurait entendu dans la bouche de Marine Le Pen et même de son géniteur Jean-Marie des propos antisémites? Simplement, il est vrai que le Front National n'est pas béant d'admiration devant les immenses aptitudes des juifs à créer des richesses par les spéculations financière et boursière. Mais peut-être que cette attitude trahit un début d'antisémitisme?