Le Savoir et le discernement sont les richesses suprêmes.
Nb connecté(s) 3

Mise à jour
01 février 2018

SURPOPULATION

 

Le Soleil
se lève
à l'Est

Mariage pour tous:
Le point de vue
des Français

CRISE FINANCIÈRE

Après l'Irlande,
le FESF et le FMI s'intéressent
à la FRANCE.


Pourquoi la France serait-elle épargnée par les agences de notation financière?
Sa dette réelle s'élève à 1700 milliards? Tous les comptes sont trafiqués, comme le reste?

lire ici

Christine Lagarde
sur France Inter
"La France est un pays à risque..."
lire ici

Notation financière

LES RAS-LE-BOL

MOYEN ORIENT

texte ici

 

DISCRIMINATION
ANTI FRANÇAISE

 

POLÉMIQUES

DÉFENSE NATIONALE

ENSEIGNEMENT

SANTÉ PUBLIQUE

POLITIQUE ÉTRANGÈRE

LETTRES OUVERTES
AU PRÉSIDENT
DE LA RÉPUBLIQUE

LES CURIOSITÉS
DE LA
PENSÉE UNIQUE

CONSTATS

LA NATION
SOUVERAINE

les 5 piliers
de la
DÉMOCRATIE
VÉRITABLE

CARICATURES

CONQUÊTE

ÉCONOMIE
MONDIALE


Les Agences de Notation Financière sont les instruments de pouvoir de l'Élite Financière Internationale Cosmopolite pour détruire les états et mettre en place le

Nouvel Ordre Mondial



Un fonds pour les pays sans fonds ?
Mais d'où vient l'argent?
Lire ici

 

RÉVOLUTION

180 propositions pour la FRANCE


RÉVOLUTION 2012

JUSTICE

NE NOUS
LAISSONS
PAS FAIRE


lire ici

DOSSIER 9/11

Visionner le diaporama
et lire le dossier
ici

 

IDENTITÉ NATIONALE

Et si nous faisions comme la SUISSE ?



SUJETS SENSIBLES

Le cas Thilo SARRAZIN


à propos de son ouvrage:
"L'Allemagne court
à sa perte".

Lire ici


lire la lettre
ici

 

UN SITE PARTICULIER

L'ISLAMISATION DE LA FRANCE


Le droit international reconnait la notion de territoire occupée que d'un point de vue militaire seulement. A partir du moment ou les populations immigrées ont obtenu pacifiquement la légalisation de leurs installations dans un pays ou une nation quelconque, elles ne peuvent donc pas être assimilée à des forces militaires d'occupation.
Suivez la flèche

Islamisation et déclin de la FRANCE
Interview d'un officier de renseignement d'un pays étranger:

lire l'article
lien.jpg



L'Europe a atteint un sommet unique de paix et de prospérité et, simultanément, un degré inégalé d'incapacité à subsister. Un démographe, Wolfgang Lutz, relève qu'«il ne s'est jamais produit d'inertie démographique négative à grande échelle dans l'histoire de l'humanité jusqu'à présent». Est-il inévitable que la société la plus brillante soit également la première à risquer de s'effondrer par manque d'aplomb culturel et de progéniture? Ironiquement, le fait de créer un endroit extrêmement agréable à vivre semble constituer aussi une recette de suicide. La Comédie humaine se poursuit.
Visiter son site

OUVRAGES IMPORTANTS


Plus de détails

 

 

 

LES CASSES DES BANQUES DU SIÈCLE SUR LA DÉMOCRATIE

Introduction


Eustace Mullins a écrit son livre dans les années 1950 sous la commande de l'écrivain américian Ezra Pound. C'est quelques trente ans après que ce livre époustouflant commence à connaître une certaine notoriété. C'est un témoignage historique que l'oligarchie financière internationale aurait bien voulu faire disparaître. Et pour cause. Sa diffusion va précipiter la démocratie dans le chaos.

Cette page est une étude économique qui se veut objective, c'est à dire débarrasée de toute idéologie partisane. Nous avons tenté de réaliser une description objective d'une série d'évènements qui sont à l'origine de la grave crise économique structurelle dont sont victimes l'ensemble des peuples des pays industrialisés. Au regard de certains ouvrages en cours de lecture, nous devons vous avertir qu'il peut se glisser dans notre analyse quelques erreurs d'interprétation dans les rôles qu'ont pu jouer certains protagonistes éminents comme Paul Warburg et le colonel House, car nous avons privilégié la piste européenne alors que certains auteur comme comme Eustace Mullins (voir encadré) évoque plutôt la "connexion londonienne". Mais à ces quelques détails prêts, le processus de la prise de contrôle du pouvoir de créer la monnaie par une oligarchie composée de quelques dynasties bancaire est authentique.

Ce qui est remarquable, c'est que ce hold-up international, perpétré sur les états; fomenté par l'oligarchie financière et les milliardiares appartenant au fameux groupe de Bilderberg, serait passé inaperçu si l'écroulement de l'économie libérale mondiale n'était pas survenue. La mondialisation est entrain de s'effondrerm, au grand désespoir de cette oligarchie qui n'arrive pas à relancer la machine.

Mais aussi, cela a été une découverte stupéfiante pour nous, résultat d'une recherche effectuée en 2009 lorsque pour la première fois nous nous étions inscrits sur une liste politique et qu'à cette occasion nous nous sommes documentés sur le fonctionnement des finances publiques de constater que le hold-up s'était produit en France en 1973.

La stratégie développée par l'oligarchie bancaire, et ceci dès le tout début du XXième siècle, est à la fois simple dans sa finalité et s'est révélée complexe à rédiger et à mettre en oeuvre.


La Théorie du complot est donc une réalité.

Il devient donc évident qu'à partir de moment où un état doit emprunter sur les marchés financiers pour faire face à des dépenses urgentes ou stratégiques, il est évident que ce derneir va entrer dans un processus d'endettement. Une des principales causes de d'endettement réside lorsque le pays entre en guerre. Il faut construire des armes, des munitions, déployer des soldats. Et bien évidemment, quand un pays entre en guerre les banquiers se frottent les mains.

A partir donc de 1913, les guerres de 14-18, de39-45, au Viet-nam, en Corée, en Irak et enfin en Afghanistan ont été autant de sources de profit pour l'oligarchie bancaire.

et ceci de plusieurs manières:

  • par les prêts bancaires normaux
  • par l'achat des actions des entreprises militaro-industrielles leur donnant accès aux directoires.

Pendant que de braves soldats mourraient sur le terrain, pendant que les contribuables étaient inciter à mettre la main à leur, portefeuilles l'oligarchie bancaire composée au plus de 8 grandes familles empochaient de substantielles dividendes.

Il n'y a pas de morale dans les milieux financiers. Il y a ceux qui gagnent, les plus malins, les plus amoraux, les plus fourbes, les sans scrupules et ceux qui perdent, les autres, les petits peuples de laborieux, les sans grade.

Dès lors on peut considérer qu'il y a eu complot d'une poignée de banquiers et d'hommes d'affaires pour orienter les décisions politiques dans des voies qui ne pouvaient que les enrichir.

Il y a complot, parce que les moyens pour arrivers à leurs fins sont multiples.

Ce sont:

  • le lobbying
  • l'intimidation des adversaires grâce au contrôle des services secrets
  • la formation d'élites agissant comme une petite troupe
  • la corruption
  • l'infiltration des partis politiques contraires à leurs intérêts
  • les soutiens financiers des campagnes électorales de politiciens - hommes de paille
  • le développement de techniques de manipulation des masses

Par intuition, et nous nous sommes lancés dans une recherche active qui confirmera ou infirmera notre intuition, le début du complot commence quand John D. Rockefeller décide de créer l'université de Chicago en 1890. Formater des étudiants à l'économie libérale et en faire une élite chargée par la suite de participoer à la conduite des peuples est une chose désormais avérée. Chez nous en france, la création d'une grande école spécialisée comme l'ENA procède de la même volonté de créer une élite complètement convertie à l'économie de marché. Tout cela est d'autant plus facile à réaliser que ces élèves, de haut niveau sont déjà convaincus, à titres personnels de se situer au dessus du panier social. Leur avenirs sont assurés en toute impunité à la condition qu'ils respectent les enseignements qu'on leur a donné.

Il n'y a pas à dire, Big brother est déjà en place. Depuis les débuts des années 20 de l'autre coté de l'attlantique.

En France, Big Brother a commencé à s'installer au moment du retrait de la politique du général Charles de Gaulle. Pompidou, Giscard, Mesmer et les autres ont bien agi pour la cause du libre marché, du libre échange et de la libre circulation des biens et des personnes.

John Fidgerald Kennedy et la FED

JFK a été le premier président américain a voir eu conscience du complot réalisé par l'oligarchie (à l'époque on disait milieu) financière internationale. Il avait décidé que l'État reprendrait la prérogative de créer la monnaie grâce à son exécutive order 11 110, abrogeant l'executive order 10 289 qui accordait à la FED, union de banques privées (cluster in english), l'énorme privilège de battre la monnaie.

En fouillant sur internet, notemment sur les sites amériaicains, on peut y lire ceci:

JFK et la Rothschild Federal reserve bank: une motivation pour un assassinat?


Attentat meurtrier contre JFK. Il y a certainement eu convergence d'intérêts privés pour commanditer un tel meurtre.

Quelle serait le mobile pour le meutre de John Fidgerald kennedy? Quel individu, quel groupe ou corporation aurait autant à perdre ou à craindre s'il restait en place? Qui ou quelles forces avait une raison impérieuse ou un mobile de voir le président assassiné?

Par rapport à ce que j'ai lu, il y avait 3 raions principales pour lesquelles une certaine association le voualient en dehors de leur chemin:

  1. - en juin 1963 (5 mois avant son assassinat) JFK a signé un ordre exécutif (n° 11 110) qui transferrait le pouvoir d'émettre la monnaie de la banque privée Rothschild Fedéral Reverve Bank vers le gouvernement fédéral américain
    JFK fit mettre en circulation 4,3 milliards de dollars américains indéxés sur l'argent métal. Cette action indiquait que le président Kennedy voulait éliminer la Federal reserve Bank comme centrale d'affaires extrêmement profitable. A court terme le pouvoir de la FED sur l'économie et le destin financier était détruit, fini.
  2. JFK s'opposait fermement à ce que Israel devienne une puissance nucléaire au moyen-orient.
  3. et il avaint planifié le démantèlement de la CIA. En 1949, la Central Intelligence Agency act avait été voté qui l'exemptait d'avoir à divulguer soses "organisation, fonctions, noms, les fonctionnaires, les titres, les salariés, et le nombre de personnes emplyées".

....../......

Trés peu de temps après le meurte de JFK, tous les "silver dolars" qu'il avait émis ont été retirés de la circulations.

L'attentat meurtrier perpétré contre le présifent John Fidgerald Kennedy prouve qu'il existe des groupes d'intérêts privés qui n'hésitent devant rien pour maintenir leur domination sur les peuples et les gouvernements. De surcroît, chose horrible, lourde de conséquence, l'idée qu'il pourrait y avoir collusion de différents groupes d'intérêts devient une hypothèse crédible.

Si François Mitterrand a mis un frein au développement du libéralisme, il a malheureusement, d'une part intellectuellement amoindri par la maladie et d'autre part il a été entouré de conseillers comme Jacques Attali, Laurent Fabius et bien d'autres tous adeptes de l'économie libérale, qui aont agi à contrario des convictions sociales de François Mitterrand.

Le complot de l'oligarchie finacière internationale contre les finaces publiques des nations a pu reprendre ensuite avec des hommes de paille comme Jacques Chirac et les politiciens du RPR, puis de l'UMP qui l'ont secondé à l'éxécutif. Le point d'orgue sera donc Nicolas sarkozy qui sera l'artisan du traité de Lisbonne.

Quant à François Hollande, il est clair qu'il est dépassé. Et évidemment, il n'a pas le caractère qu'il faudrait pour s'imposer à une oligarchie toute puissante. Ni le caratère, ni le programme politique cohérent qui oriente le destin de la France vers un futur crédible.

François Hollande est un benêt. Et devant la menace d'une représailles des marchés financiers, il a dû renoncer à une partie de ses promesses et prêter allégeance aux marchés financiers.

 

Selon le cinéaste Oliver Stone:"Les Israéliens, L'argent, les médias, lobbying tellement puissant, la vérité ne peut pas être révélée!". C'est peu dire.

L'énorme erreur des petits génies de l'oligarchie financière.

Seulement voilà, de nos jours, l'économie de marché est en faillite. L'économie libérale s'écroule. C'est un constat. Malgré tout le génie déployé par l'oligarchie financière internationale, les grands cerveaux qui la composent (Jacques Attali, Elie Cohen et tous les autres experts qui sévissent à la télévision) n'ont pas saisi ce qui est évident par tout le monde: Dans notre univers, tout a une fin, une limite d'expansion. Ces petits génies, issus des grandes écoles et des université privées n'ont pas compris que dans un monde clos, aucun système ne peut rester en croissance infinie. Les limites du marché sont atteintes aujourd'hui. La récession de l'économie libérale a débuté dès le début des années 1990. Elle atteint son intensité maximum aujourd'hui.

Le poids de la dette publique

Il n'a pas été facile, dans l'animation qui suit, de figurer le grossissement de la dette. Les explications déjà données sur cette pages sont, nous le pensons, assez claire.

Pour autant, en regardant cette animation, vous pourrez comprendre toute la malignité du circuit financier, car on voit comment les banquiers se sont servis de l'épargne de la classe moyenne pour combler les demandes de crédits d'un état qui n'arrive plus à faire face à ses dépenses.

De ce fait, vous lecteurs, qui avez souscrit une retraite complémentaire ou une assurance-vie, ou les deux, vous avez sans le savoir contribué à aggraver la dette publique de votre pays, et de celles de beaucoup d'autres pays. Car la masse monétaire que remprésentent les petite épargnes est énorme.

Dans les faillites et les défauts de paiements de nombreux états qui ne vont pas tarder à appararaître, les premières victimes seront les épargnants ayant souscrit une assurance-vie et ceux qui bénéficient d'une retraite complémentaire.

Les privatisations honteuses.

Il faut le savoir. Ce sont bien les marchés financiers qui ont imposé aux politiciens français de pratiquer la grande braderie des entreprises industrielles du secteur public, privant l'état de substantielles ressources financières et générant la perte d'un 1 250 000 emplois industriels.


L'exemple de la Belgique

Du fait des problèmes financiers en Belgique, la Banque "BNP ParisBas Fortis" a pour principal actionnaire, l'Etat belge.
La banque Dexia a été à nouveau modifiée et la partie seine un devenu la Banque "Belfius", propriété majoritaire de l'Etat belge, des régions et des communes belges.
La Banque KBC a été renflouée à la demande des sociaux-chrétiens, avec l'aide de l'État belge
Le premier banquer en Belgique est actuellement l'Etat belge !

Actuellement, il y a une souscription publique afin de constituer une nouvelle banque coopérative "NEW B", avec une part minimum de 20 € par souscripteur !
Le nombre de souscripteur est déjà égal à plusieurs fois le capital initial prévu par les organisations fondatrices participantes, notamment les organisations syndicales.

C'est une réponse à la belge face aux banques étrangères et leurs spéculateurs. Ce qui n'empêche pas qu'un jour ou l'autre le Royaume Belge devra tôt ou tard retrouver son pouvoir régalien de créer sa propre monnaie.

Cette banque coopérative devrait être un exemple à suivre pour la France !

Apocalypse now

Ce qu'il ne nous laisse pas de nous interroger, c'est le silence pesant de l'ensemble de la classe politique pendant des décennies, à droite comme à gauche, surtout parmis les politiciens élus qui ont eu accès au pouvoir exécutif de notre pays.

Le plus grand étonnement nous est donné par François Mitterrand, ce grand président, immensément intelligent, qui n'a pas compris que l'état français était racketté par les banques et donc n'a pas tenté de soustraire le pays du joug des banques privées, lesquelles se sont empressées de broyer ses réformes économiques prévues dans ses 105 propositions? des propositions qui contrevenaient à leurs petites affaires.

La crise économique, la montée inexorable du chômage, l'augmentation considérable de travailleurs pauvres vont certainement conduire les peuples à la révolte, peut-être la révolution.

Quand les peuples vont découvrir que toutes les démocraties occidentales étaient secrètement gouvernées par une poignée de banquiers internationaux, avec la complicité de l'ensemble des partis politiques, avec la complicité de pratiquement tous les présidents des républiques, en apparance élus démocratiquement, mais en fait soigneusement sélectionnés par une poignée de dynasties de milliardaire, que peut-il se produire, selon vous?

Il devient de plus en plus évident qu'il va falloir remettre le fonctionnement de la démocratie à plat. Inévitablement, il faudra procéder au renouvellement complet de la classe politique, dissoudre les partis compromis dans leurs soutiens secrets à l'oligarchie bancaire.

Il paraît de plus en plus évident, que l'humanité est entrée dans une période périlleuse pour sa survie. Écologie, Économie, Surpopulation, tout va devoir être remis en question.

S'il doit se produire une révolution, elle sera de même nature que celle de 1789. Mais cette fois-ci, ce sera l'aristocratie financière, les riches administrateurs et les PDG des banques et des grands groupes multinationaux qui remplaceront les aristocrates de la noblesse. Il y aura des tribunaux populaires, des lynchages car les riches seront pouchassés jusque dans leurs demeures luxueuses, lesquelles seront confiquées.

Le politiciens seront sommés de s'expliquer devant des commissions populaires. Et ainsi de suite. Inutile de développer pour vous faire peur.

 

Quand on vous dit que l'apocalypse a commencé le 21 décembre 2012!