Nb connecté(s) 3

Mise à jour
01 février 2018

SURPOPULATION

 

Le Soleil
se lève
à l'Est

Mariage pour tous:
Le point de vue
des Français

CRISE FINANCIÈRE

Après l'Irlande,
le FESF et le FMI s'intéressent
à la FRANCE.


Pourquoi la France serait-elle épargnée par les agences de notation financière?
Sa dette réelle s'élève à 1700 milliards? Tous les comptes sont trafiqués, comme le reste?

lire ici

Christine Lagarde
sur France Inter
"La France est un pays à risque..."
lire ici

Notation financière

LES RAS-LE-BOL

MOYEN ORIENT

texte ici

 

DISCRIMINATION
ANTI FRANÇAISE

 

POLÉMIQUES

DÉFENSE NATIONALE

ENSEIGNEMENT

SANTÉ PUBLIQUE

POLITIQUE ÉTRANGÈRE

LETTRES OUVERTES
AU PRÉSIDENT
DE LA RÉPUBLIQUE

LES CURIOSITÉS
DE LA
PENSÉE UNIQUE

CONSTATS

LA NATION
SOUVERAINE

les 5 piliers
de la
DÉMOCRATIE
VÉRITABLE

CARICATURES

CONQUÊTE

ÉCONOMIE
MONDIALE


Les Agences de Notation Financière sont les instruments de pouvoir de l'Élite Financière Internationale Cosmopolite pour détruire les états et mettre en place le

Nouvel Ordre Mondial



Un fonds pour les pays sans fonds ?
Mais d'où vient l'argent?
Lire ici

 

RÉVOLUTION

180 propositions pour la FRANCE


RÉVOLUTION 2012

JUSTICE

NE NOUS
LAISSONS
PAS FAIRE


lire ici

DOSSIER 9/11

Visionner le diaporama
et lire le dossier
ici

 

IDENTITÉ NATIONALE

Et si nous faisions comme la SUISSE ?



SUJETS SENSIBLES

Le cas Thilo SARRAZIN


à propos de son ouvrage:
"L'Allemagne court
à sa perte".

Lire ici


lire la lettre
ici

 

UN SITE PARTICULIER

L'ISLAMISATION DE LA FRANCE


Le droit international reconnait la notion de territoire occupée que d'un point de vue militaire seulement. A partir du moment ou les populations immigrées ont obtenu pacifiquement la légalisation de leurs installations dans un pays ou une nation quelconque, elles ne peuvent donc pas être assimilée à des forces militaires d'occupation.
Suivez la flèche

Islamisation et déclin de la FRANCE
Interview d'un officier de renseignement d'un pays étranger:

lire l'article
lien.jpg



L'Europe a atteint un sommet unique de paix et de prospérité et, simultanément, un degré inégalé d'incapacité à subsister. Un démographe, Wolfgang Lutz, relève qu'«il ne s'est jamais produit d'inertie démographique négative à grande échelle dans l'histoire de l'humanité jusqu'à présent». Est-il inévitable que la société la plus brillante soit également la première à risquer de s'effondrer par manque d'aplomb culturel et de progéniture? Ironiquement, le fait de créer un endroit extrêmement agréable à vivre semble constituer aussi une recette de suicide. La Comédie humaine se poursuit.
Visiter son site

OUVRAGES IMPORTANTS


Plus de détails

 

Selon Pascal Lamy, DG de l'OMC, la libre concurrence dans une économie de marché permet et oblige les opérateurs à rechercher ce qui est économiquement le plus efficace. C'est vrai mais uniquement lorsqu'il s'agit de rechercher le maximum de profit ou à se faire la guerre sur les parts de marché. Non règlementée, la concurrence s'apparente donc à reproduire économiquement les lois de la jungle par lesquelles le plus fort mange l'autre avec en corolaire la disparition progressive des opérateurs et donc des choix.
Il existe une autre version de la libre concurrence, qu'un État social en majuscule devrait privilégier et que ne font pas le président Sarkozy et son gouvernement et qui est la stricte limitation de cette concurrence à des propositions de nombreux choix à la clientèle sur des critères objectifs des produits proposés indépendamment des prix et à l'exclusion de toute tentative de rafler des parts de marché.

Malheureusement le monde libéral s'appuie grandement sur la cupidité intrinsèque des humains qui recherchent à tous les niveaux des gains et des profits, les consommateurs par la recherche constante des prix les plus bas et les producteurs sur une maitrise des couts de revient donc en cherchant les masses salariales les plus compétitives.

L'évolution naturelle des humains a conduits les plus évolués d'entre eux à se libérer des emprises des religions, et nul doute que le libéralisme a largement contribué à l'éclosion et l'épanouissement des consciences individuelles. Mais en même temps, cet individualisme forcené génère des sociétés fort peu solidaires et surtout une absence dramatique de spiritualité qui maintient les consciences, justement, au plus bas niveau philosophique.
La solidarité et le gout de l'effort ont donc progressivement laissé la place à la charité et l'individualisme.

Contrairement à ce que nous chantent les apôtres de l'ultra libéralisme, la concurrence ne devrait justement pas être libre mais au contraire strictement cadrée comme cela a défini un peu plus haut.

Il y va maintenant de la survie de nos sociétés.
Chacun sait que l'humanité arrive a un palier décisif d'évolution et il convient de réintroduire un peu de spiritualité - et non pas de croyances religieuses ou idéologiques, à fuir absolument, quelles qu'elles soient - dans l'a conception de notre avenir.

Tout est là, savoir sublimer les qualités positives d'un système libéral qui a terminé son cycle et réinventer à partir de ses bases solides une société sachant à la fois préserver les intérêts collectifs et favoriser l'épanouissement des consciences individuelles.

L' Univers nous laissera jusqu'au bout le choix d'évolution sachant que toute mauvaise action se paye un jour.