BALZAC: Derrière chaque grosse fortune se cache un crime.
Nb connecté(s) 2

Mise à jour
01 février 2018

SURPOPULATION

 

Le Soleil
se lève
à l'Est

Mariage pour tous:
Le point de vue
des Français

CRISE FINANCIÈRE

Après l'Irlande,
le FESF et le FMI s'intéressent
à la FRANCE.


Pourquoi la France serait-elle épargnée par les agences de notation financière?
Sa dette réelle s'élève à 1700 milliards? Tous les comptes sont trafiqués, comme le reste?

lire ici

Christine Lagarde
sur France Inter
"La France est un pays à risque..."
lire ici

Notation financière

LES RAS-LE-BOL

MOYEN ORIENT

texte ici

 

DISCRIMINATION
ANTI FRANÇAISE

 

POLÉMIQUES

DÉFENSE NATIONALE

ENSEIGNEMENT

SANTÉ PUBLIQUE

POLITIQUE ÉTRANGÈRE

LETTRES OUVERTES
AU PRÉSIDENT
DE LA RÉPUBLIQUE

LES CURIOSITÉS
DE LA
PENSÉE UNIQUE

CONSTATS

LA NATION
SOUVERAINE

les 5 piliers
de la
DÉMOCRATIE
VÉRITABLE

CARICATURES

CONQUÊTE

ÉCONOMIE
MONDIALE


Les Agences de Notation Financière sont les instruments de pouvoir de l'Élite Financière Internationale Cosmopolite pour détruire les états et mettre en place le

Nouvel Ordre Mondial



Un fonds pour les pays sans fonds ?
Mais d'où vient l'argent?
Lire ici

 

RÉVOLUTION

180 propositions pour la FRANCE


RÉVOLUTION 2012

JUSTICE

NE NOUS
LAISSONS
PAS FAIRE


lire ici

DOSSIER 9/11

Visionner le diaporama
et lire le dossier
ici

 

IDENTITÉ NATIONALE

Et si nous faisions comme la SUISSE ?



SUJETS SENSIBLES

Le cas Thilo SARRAZIN


à propos de son ouvrage:
"L'Allemagne court
à sa perte".

Lire ici


lire la lettre
ici

 

UN SITE PARTICULIER

L'ISLAMISATION DE LA FRANCE


Le droit international reconnait la notion de territoire occupée que d'un point de vue militaire seulement. A partir du moment ou les populations immigrées ont obtenu pacifiquement la légalisation de leurs installations dans un pays ou une nation quelconque, elles ne peuvent donc pas être assimilée à des forces militaires d'occupation.
Suivez la flèche

Islamisation et déclin de la FRANCE
Interview d'un officier de renseignement d'un pays étranger:

lire l'article
lien.jpg



L'Europe a atteint un sommet unique de paix et de prospérité et, simultanément, un degré inégalé d'incapacité à subsister. Un démographe, Wolfgang Lutz, relève qu'«il ne s'est jamais produit d'inertie démographique négative à grande échelle dans l'histoire de l'humanité jusqu'à présent». Est-il inévitable que la société la plus brillante soit également la première à risquer de s'effondrer par manque d'aplomb culturel et de progéniture? Ironiquement, le fait de créer un endroit extrêmement agréable à vivre semble constituer aussi une recette de suicide. La Comédie humaine se poursuit.
Visiter son site

OUVRAGES IMPORTANTS


Plus de détails

 

 

 

 

Voici une réaction pondérée et réfléchie d'un correspondant sur le mariage pour tous.

Homosexuel : droit au mariage

Les moutons de gauche bêlent à l'unisson l'égalité des couples homos et hétérosexuels.
Le moindre propos qui laisserait planer un soupçon d'homophobie est considéré blasphématoire. Notre société policée ne traite pas le coupable de « chien puant » comme sous Mao, mais de ringard ou d'arriéré. Les ayatollahs des dogmes nouveaux veillent au grain... on se croirait aux temps de l'Inquisition. Le bûcher pour l'hérétique « moderne » est médiatique voire judiciaire.

Pourtant l'homophobie est un réflexe de défense naturel à toute société vivante, car l'homosexualité n'assure pas la pérennité de l'humanité... ce n'est pas rien. Dieu , la nature ou le hasard ont choisi l'hétérosexualité comme moyen de transmettre la vie .Il n'existe donc aucune égalité de fait entre les couples homos et hétérosexuels.
Le mariage n'est pas un droit mais un pouvoir.les couples homosexuels ne disposent pas de ce pouvoir, deux hommes ou deux femmes peuvent décider de « vivre ensemble ».Si les mots ont un sens , ils n'ont cependant pas le pouvoir de se « marier ».
Pour créer un métal nouveau le bronze (l'enfant) par exemple, on « marie » le cuivre ( le père) au zinc ( la mère) deux corps compatibles aptes à se fondre en un corps nouveau. L'homme n'est rien d'autre qu'un élément de la nature. Certains croient que son destin est de dépasser l'état de nature... je leur souhaite bien du plaisir et autant de réussite que ceux qui prétendaient « changer l'homme »... attention danger.

Ce débat sur le mariage homosexuel ne relève pas de la « raison » ,mais de la foi, de l'idéologie, c'est pourquoi il est passionnel. Vouloir le mariage homo c'est tordre la raison , la soumettre à l'idéologie.
Ceci dit, de quoi s'agit-t-il ? D'une affaire de gros sous ! La preuve ,ce sont ceux qui depuis des décennies affirment de l'institution du mariage est « ringarde » qui la réclament à corps et à cris pour les homos.. ça vaut son pesant de cacahuètes.. non ?

L'homosexualité est un fait, eh bien réglons ces problèmes d'héritage sans tambour ni trompette et sans toucher au mariage, à sa qualité fondamentale. Personne n'y trouvera à redire.

Il n'existe pas plus de droit au mariage , que de droit à la beauté , à la santé ( s'il existe un droit à se soigner), à la force physique ou à l'intelligence, de droit à la réussite, ni même de droit à l'emploi ( Monsieur Montebourg commence à en prendre conscience).

L'idéologie hors sol , comme en lévitation , qui nie la réalité et les différences objectives est d'essence totalitaire, comme toute notion portée à son paroxysme jusqu'à l'absurde ! Non , si les mots ont un sens, les homosexuels peuvent choisir de « vivre ensemble » , ils n'ont pas le pouvoir de se marier.

Introduire dans la loi une bizarrerie juridique est politiquement possible mais méfions nous des conséquences , de construire demain , une société monstrueuse où l'enfant deviendra un produit marchand à qui on retirera le droit naturel d'avoir un vrai père et une vraie mère. Mais alors pourquoi allons-nous dans cette direction dite «  progressiste » ? sans doute parce que notre société occidentale est à bout de souffle et n'a plus la force de défendre ses valeurs fondatrices. Notre déclin économique « patent et mesurable » n'est pas un fait isolé. Il s'inscrit , il est la conséquence d'une décadence de civilisation. On constate le déclin de la morale collective, de la civilité, de l'effort et du travail, la montée d'un juridisme paralysant, l'apologie des loisirs, le refus suicidaire du risque inclus dans le principe de précaution et d'une certaine forme d'écologie, notre incapacité à nous réformer , à s'extirper des carcans issus d'un passé glorieux mais révolu. Dans ce contexte , on voit des minorités qui se vivent en « croisés du progrès » et ne sont que les avant-gardes de la décadence, vouloir imposer à la majorité ses fantasmes et ses errements à base d'égocentrisme débridé.Refusant les contraintes du réel , ils nous condamnent à dépérir. Il y a dans la psychologie des « élites dites avancées »comme une volonté mortifère. L'apologie de l'homosexualité et du mariage homo évidemment stérile s'inscrit logiquement dans cette volonté évidemment inavouée, que l'on pourrait résumer ainsi : jouissons de tout et tout de suite ( rappelez-vous « ici et maintenant ») .. après nous le déluge !

Y. C.
Loguivy de la mer
21 mars 2013