BALZAC: Derrière chaque grosse fortune se cache un crime.
Nb connecté(s) 2

Mise à jour
18 janvier 2018

SURPOPULATION

 

Le Soleil
se lève
à l'Est

Mariage pour tous:
Le point de vue
des Français

CRISE FINANCIÈRE

Après l'Irlande,
le FESF et le FMI s'intéressent
à la FRANCE.


Pourquoi la France serait-elle épargnée par les agences de notation financière?
Sa dette réelle s'élève à 1700 milliards? Tous les comptes sont trafiqués, comme le reste?

lire ici

Christine Lagarde
sur France Inter
"La France est un pays à risque..."
lire ici

Notation financière

LES RAS-LE-BOL

MOYEN ORIENT

texte ici

 

DISCRIMINATION
ANTI FRANÇAISE

 

POLÉMIQUES

DÉFENSE NATIONALE

ENSEIGNEMENT

SANTÉ PUBLIQUE

POLITIQUE ÉTRANGÈRE

LETTRES OUVERTES
AU PRÉSIDENT
DE LA RÉPUBLIQUE

LES CURIOSITÉS
DE LA
PENSÉE UNIQUE

CONSTATS

LA NATION
SOUVERAINE

les 5 piliers
de la
DÉMOCRATIE
VÉRITABLE

CARICATURES

CONQUÊTE

ÉCONOMIE
MONDIALE


Les Agences de Notation Financière sont les instruments de pouvoir de l'Élite Financière Internationale Cosmopolite pour détruire les états et mettre en place le

Nouvel Ordre Mondial



Un fonds pour les pays sans fonds ?
Mais d'où vient l'argent?
Lire ici

 

RÉVOLUTION

180 propositions pour la FRANCE


RÉVOLUTION 2012

JUSTICE

NE NOUS
LAISSONS
PAS FAIRE


lire ici

DOSSIER 9/11

Visionner le diaporama
et lire le dossier
ici

 

IDENTITÉ NATIONALE

Et si nous faisions comme la SUISSE ?



SUJETS SENSIBLES

Le cas Thilo SARRAZIN


à propos de son ouvrage:
"L'Allemagne court
à sa perte".

Lire ici


lire la lettre
ici

 

UN SITE PARTICULIER

L'ISLAMISATION DE LA FRANCE


Le droit international reconnait la notion de territoire occupée que d'un point de vue militaire seulement. A partir du moment ou les populations immigrées ont obtenu pacifiquement la légalisation de leurs installations dans un pays ou une nation quelconque, elles ne peuvent donc pas être assimilée à des forces militaires d'occupation.
Suivez la flèche

Islamisation et déclin de la FRANCE
Interview d'un officier de renseignement d'un pays étranger:

lire l'article
lien.jpg



L'Europe a atteint un sommet unique de paix et de prospérité et, simultanément, un degré inégalé d'incapacité à subsister. Un démographe, Wolfgang Lutz, relève qu'«il ne s'est jamais produit d'inertie démographique négative à grande échelle dans l'histoire de l'humanité jusqu'à présent». Est-il inévitable que la société la plus brillante soit également la première à risquer de s'effondrer par manque d'aplomb culturel et de progéniture? Ironiquement, le fait de créer un endroit extrêmement agréable à vivre semble constituer aussi une recette de suicide. La Comédie humaine se poursuit.
Visiter son site

OUVRAGES IMPORTANTS


Plus de détails

 

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL

 

Récemment, lors d'une conférence à zurich, Dominique Strauss-Kahn a prononcé devant des élites (Illuminatii ?) un discours dans lequel il a émis l'idée de la création d'une monnaie mondiale, soutenue par une Banque Centrale Mondiale qui agirait comme "prêteur" ou créancier de dernier recours en cas de crise économique grave. Pour certains cette annonce représente un pas de plus dans le désir caché d'opérer la destruction des états nations et plus simplement de la mise en place d'un "Nouvel ordre Mondial". Et ils n'ont pas tord. Le créancier est toujours tout puissant envers l'enprunteur. Alors imaginons que cette BCM soit uniquement composée de banques privées libérales, imaginons les pouvoirs des principaux actionnaires sur l'ensemble des pays de la planète?


Il n'y a pas lieu d'avoir peur. Les illimunatii, s'ils existent, sont aussi embarassés que nous de la crise économique qui les a autant surpris que nous.

Le concept du Nouvel Ordre Mondial est cher aux adeptes de la théorie du complot. On trouve sur le net de nombreux sites consacrés à cette théorie issue de l'inconscient collectif qui cherche toujours une cause ou un bouc-émissaire à ses malheurs. Théorie donc qui n'est vraiment développée que sur la "toile" et que vous ne trouverez jamais évoquée dans la presse écrite française ou les média audiovisuels, même dans une forme caricaturale.

Pourtant, tout bien considéré, le danger de la domination de l'Élite Financière Internationale Cosmopolite par le biais de banques privées existe déjà bel et bien. La Fameuse Réserve Fédérale Américaine qui fait la pluie et le beau temps financier outre atlantique, n'est constituée que de banques privées dont les actionnaires influent directemement sur les décisions de la présidence des USA et dont Barak OBAMA éprouve tant de mal à en limiter les nuisances. On retrouve toujours à la tête de ces institutions privées des banquiers appartenant au même groupe social, tous issus du même moule de l'idélogie économique ultra libérale et appartenant à l'oligarchie financière mondiale.

Mais de là à les regrouper en societé secrète mondiale, il y a un pas qu'il ne faut pas franchir à la légère. Il existe un nom attribuée à cette société secrète: Les Illuminatis. Il existe également le Groupe de Bilderberg.

Il faut quand même remettre les pendules à l'ordre. Selon les adeptes de la théorie de la théorie du complot "les mondialistes, inclus DSK, veulent exploiter la crise économique qu'ils ont savamment orchestrée".

Mais non, ce n'est pas cela. Les mondialistes n'ont pas prévu la crise et tentent au contraire de sauver les meubles, de maintenir valide un sytème qui ressemble de plus en plus à un château de cartes. Les mondialistes,ou à tout le moins, l'Élite Financière Internationale ou l'oligarchie financière mondiale, pensaient pouvoir gérer indéfiniment la mondialisation de l'économie de croissance dont ils tiraient de si énormes bénéfices. S'il existe bel et bien une oligarchie financière qui impose son idélogie économique grâce notemment à leurs armes de guerre que constituent les agences de notation fiancière qui participent à la disparition des États-Nations, cette oligarchie est confrontée à un grave défaut de leur système économique libéral qu'est le manque de croissance.

Le Washington Post a évoqué en avril 2009 l'idée de transformer le FMI en une véritable "ONU économique mondiale". Ce n'est pas étonnant. Mais à lire les différentes déclarations de cette oligarchie mondiale, il est clair qu'elle s'accroche désespérément à l'espoir d'une reprise économique mondiale.


Dominique Strass-Kahn: il n'est pa certain que la relance économique induise la réduction du chômage. Et pourtant il persiste: extrait d'un de ses discours:"Good afternoon. I would like to talk to you about one of the greatest challenges facing European policymakers today—how to ignite and sustain economic growth across the continent."

Nous avons largement évoqué sur ce site les difficultés économiques qui sévissent dans les pays développés (encore riches mais plus pour longtemps) que sont les saturations des marchés occasionnées par une énorme productivité industrielle mondiale, notemment de la Chine. DSK le déclare lui même: "il n'est pas sûr qu'une relance économique induise la réduction du chômage du fait de la productivité industrielle".

Il est bien évident que pour le directeur du FMI, le désordre organisé par la multiplicité des banques centrales ne fait pas l'affaire des milliardaires qui ne peuvent pas peser sur les Nations afin de s'enrichir comme ils le voudraient. Et en absence de toute reprise économique, c'est la mondialisation de l'économie qui va éclater, exploser, entraînant avec elles la destruction de nombreux états et peut-être la destruction de l'Union des États d'Amérique.

La situation est grave et inquiétante car la crise économique mondiale n'est pas abordée rationellement, mais avec l'a priori de l'idélogie libérale de croissance. De ce fait, toutes les réunions ou congrès internationaux sont condamnés à n'émettre que des mesures quasi nulles comme on l'a vu avec la dernière réunion du G20. Et pas seulement à cause de la grande diversité des économies et des intérêts nationaux des États de ce groupe. Parce qu'une solution durable ne pourra jamais voir le jour s'il ne se produit pas une révolution des mentalités.

ARCHIVES

LE PLAN CATASTROPHIQUE DU G20

 Le G20 ne prend pas, comme on pouvait s'y attendre,  les bonnes mesures contre la crise économique mondiale. Toute relance de l'économie générera aussitôt une inflation des matières premières et des énergies dont les stocks naturels sont épuisés. Ce sera donc une relance stoppée net par la forte augmentation des prix des produits manufacturés comme alimentaires. L’augmentation du coût de la vie qui en résultera sera dramatique pour beaucoup de foyers modestes. Certaines populations ne pourront même plus survivre. Seuls les foyers bénéficiant de ressources potagères pourront adoucir leur vie quotidienne. Le scénario logique que génèrera le plan de relance de l’économie mondiale décidé par le G20 a toutes les chances d’être encore plus épouvantable que ceux imaginés par les scénaristes hollywoodiens dans les films catastrophes.

D'ores et déjà, il n'y a plus assez de minerais de fer, de cuivre, et de bien d'autres métaux pour tout le monde. Et la guerre économique mondiale ressurgira encore plus féroce. A cela viendra s’ajouter la guerre de l’eau.
La menace de la surpopulation planétaire est évacuée du discours officiel commun. Ce n’est pas normal.  Ce qui indique qu'il faudra certainement  tenir compte des mesures officieuses qui tendront à réduire l'espérance de vie des populations  en douceur et surtout à l'insu du plein gré des consciences. Tout comme cela se produit en ce moment pour lutter contre l’immigration clandestine en Méditerranée ou l’on constate une forte augmentation des naufrages des embarcations bondées d’immigrants. Curieux, non ?

Nous devons être de plus en plus vigilants, former des réseaux de résistance solidaire dès maintenant.

Il est malheureusement à craindre que les évènements se précipitent. Parce que la situation écologique de la planète est préoccupante et que la Terre ne survivra pas aux pressions énormes des populations saccageant des territoires entiers, terrestres comme maritimes, pour trouver leurs pitances quotidiennes. Rappelez-vous les signaux d’alarmes du commandant Cousteau dans ses films documentaires. Déjà à l’époque, Cousteau s’épouvantait des ravages causés par la misère.

Notre seul espoir réside désormais dans l’émergence du véritable Savoir disponible à travers le réseau internet si on a assez de perspicacité, de courage et de lucidité pour filtrer les désinformations propagées par le nouvel ordre mondial annoncé par le G20. C'est-à-dire, en fait, que nous devons tout de suite changer de mentalité, les riches comme les pauvres, les humbles comme les présomptueux.


Le G20 n'a pris aucune mesure pour relancer l'économie réelle par des décisions concrètes comme le lancement de grands travaux en commun par exemple. Le G 20 n'a adopté que des mesures financières, de la poudre aux yeux pour un public qui ne demande qu'à être rassuré par de pieux mensonges avec le concours volontaire ou obligé des média audiovisuels serviles. Tout cet argent, que les états n'ont pas (surtout pas les USA ni la France) ,ne servira à rien si les carnets de commandes des industries ne se remplissent pas.

Tous les responsables politiques au plus haut niveau savent bien que toute relance économique s'accompagnera automatiquement d'une inflation. Inflation non pas causée par une trop grande demande par rapport à l'offre comme habituellement, mais une inflation due à la raréfaction des matières premières. Mais les chefs d'états ne le diront jamais. Les peuples sont bien trop habitués aux mensonges. Ne raconte-t-on pas familièrement à un parent ou ami cancéreux qu'il va guérir ! Jusqu'au bout on lui ment.
Quant à la suppression des paradis fiscaux des Îles Vierges, anglo-normandes, d' Hongkong et de Macao, je demande à voir. Comment vont-ils procéder. Militairement ? Ils vont envahir les îles? Ils vont fermer les banques? Il y a beaucoup trop de personnalités mouillées dans les évasions fiscales pour que ces décisions soient suivies d'effet.

En outre, tous les gouvernements n'ont pas intérêts à soutenir une transparence financière qui nuirait grandement à leurs petites affaires secrètes.
Pour terminer selon les allégations de certains experts comme Jacques ATTALI (Ripostes du dimanche 5 avril), les mesures prises pendant le G20 (en fait peut-être le G2 c'est à dire la Chine - les USA qui ont tout négocié) ne profiteraient qu'aux banques anglo-saxonnes.
Cherchez les dindons de la farce !»

Le savoir véritable (scientifique comme spirituel suivant la même méthode) n'est accessible que lorsque sont réunies les trois vertus que sont le Courage, la Lucidité et l'Humilité. Il y a trois majuscules à ces vertus essentielles.

La poésie, même sublime, n'est pas autre chose que la tentative pathétique de donner une dimension romantique à une existence (peut-on dire incarnation?) terrestre qui l'est fort peu. La poésie joue le même rôle euphorisant que les croyances religieuses qui sont autant de baumes aux âmes remplies de crainte devant les épreuves et leurs destins communs: la mort physique. La poésie, la politique, la philosophie, ni la morale ne pourront donc apporter aucune réponse cohérente à la crise économique actuelle.

Les humains arrivent en ce moment à un nouveau palier d'évolution (c'est-à-dire en fait à la fin du cycle du libéralisme) qu'ils ne pourront franchir que s'ils s’émancipent de toute croyance religieuse, de tout dogme politique, et surtout s'ils acceptent en toute humilité de comprendre leurs places exactes dans l'écosystème planétaire.

Il semblerait (et c'est surtout vrai en France) que nos contemporains se réfugient en permanence dans l'émotionnel, nommé à tord humanisme, qui masque la réalité de la situation.

L'humanité est en grand danger d'extinction. Ou pour le moins, sera la proie de fléaux terribles si elle ne maîtrise rapidement deux soucis majeurs que sont les croissances démographiques et économiques.

Aucune recette, aucune idéologie se terminant par un « isme » et qui ont été à l’honneur dans le passé ne sont applicables à la crise économique actuelle car elles ont toutes failli. Si, effectivement, la démocratie républicaine est en grand danger par la faillite prévisible des États (en cessation de paiements) dont les ressources ont été démantelées de façon désastreuse par les libéraux (et hélas les socialistes français) ce n'est pas pour autant que les révoltes populaires qui vont bientôt surgir conduiront les peuples vers des régimes fascisants ou communistes. Encore moins socialistes.

Notre destin commun est à inventer et à construire sur de nouvelles bases et surtout à partir de l'émergence d' une nouvelle mentalité. Un avenir durable ne se dessinera que si les humains donnent le pouvoir au Savoir de déterminer les causes objectives de la ruine du libéralisme et ensuite d’imaginer des recettes novatrices.

DÉSINFORMATIONS

CAPITALISME et LIBERALISME

est bon pour les chantres de l'ultralibéralisme (comme le personnifie si bien José Manuel BARROSO, le président de la commission européenne) pour entretenir dans les têtes des citoyens moyens la confusion entre le libéralisme et le capitalisme comme si aucun des deux systèmes ne pouvaient cohabiter sans l'autre.
Or si on s'en tient stricto sensu aux définitions du dictionnaire, c'est à dire que si le capitalisme délègue bien les développements économiques et industriels aux capitaux privés, ce dernier peut parfaitement s'accommoder d'un contrôle étatique fort qui garantit des règles de bon fonctionnement et d'équités entre les intérêts privés et publics.
Alors que justement le libéralisme ne veut surtout pas d'un état puissant et régulateur qui viendrait perturber les petites magouilles entre amis de la même caste dirigeante.
ATTENTION, tout de même: il ne s'agit pas de faire une critique idéologique d'une économie libérale qui a conduit les pays dits occidentaux à un niveau de connaissances scientifiques et technologiques sans précédent dans l'histoire de l'humanité. C'est la liberté des consciences, la liberté accordée aux esprits créateurs de développer leurs richesses personnelles qui a permis cet épanouissement matériel dont nous profitons tous.
Mais le libéralisme est en train de se détruire par le principe qui l'a fait naître: l'absence de régulation! C'est normal dans un monde ou tout est cycle.
Ce pari de désinformation confusionnelle entre capitalisme et libéralisme est parfaitement relayé par tous les partis politiques de droite comme de gauche.
Hélas ! Et c'est bien là un grand danger pour la démocratie.

LA CONCURRENCE
Malgré toute les gesticulations des chefs d'états ce sera quand même la fin du Libéralisme.
Autre pratique de désinformation des castes économiques dirigeantes concerne la notion de concurrence garantissant le bon fonctionnement du libéralisme pour le plus grand bien des consommateurs. Or c'est exactement le contraire que tout un chacun peut observer dans la vie quotidienne. La concurrence nuit aux consommateurs et aux salariés et ne profite qu'aux margoulins de toute espèce.
Par principe, la concurrence réduit les offres aux consommateurs puisqu'à terme il ne doit y avoir qu'un seul vainqueur.
Mieux encore. Dans les cours d'économie diffusés aux étudiant en BTS commerciaux il est clairement indiqué que la concurrence loyale est une notion irréaliste et inapplicable dans les faits.
On apprend cela à nos étudiants, mais aucun parti politique ne l'explique clairement à leurs électeurs. C'est d'ailleurs bien là le drame.C'est ce qui va mettre la démocratie en péril. Tout ceci est naturellement développé dans les pages de ce site.

VÉRITÉ SUR LA CRISE ÉCONOMIQUE
Tous les média audio-visuels , qu'ils soient au service du pouvoir en place ou des puissances économiques et industrielles tentent avec succès (pour le moment) de nous faire admettre deux gros mensonges :

  1. . Premièrement que la crise financière est la cause de la récession économique.
  2. . Deuxièmement, que la crise est de caractère conjoncturel et non structurel. Ce qui veut dire que les dirigeants actuels pensent pouvoir relancer la machine économique ultra libérale.

Gros mensonges évidemment que vous pourrez retrouver dans la page.

CITATIONS

  • GABRIEL KOLKO
  • "We are now experiencing fundamental changes in the international system whose implications and consequences may ultimately be as far-reaching as the dissolution of the Soviet bloc."
  • Jared DIAMOND dans son ouvrage "EFFONDREMENT"
  • c’est l’exploitation sans vergogne des ressources naturelles qui fut largement à l’origine de la chute de la Grèce mycénienne, des civilisations du Moyen Orient et de l’Indus ou de l’Empire khmer.
  • Film MATRIX 1 dialogue de la Matrice à Morphéus "LES HUMAINS"
  • "Je souhaiterais vous faire part d'une révélétion surprenante. j'ai longtemps observé les humains. Et ce qu'il m'est apparu quand j'ai tenté de qualifier votre espèce, c'est que... vous n'étiez pas réellement des mammifères. Tous les mammifères sur cette planète ont contribué au développement naturel d'un équilibre avec le reste de leur environnement. Mais vous, les humains vous êtes différents. Vous vous installez quelque part et vous vous multipliez. Vous vous multipliez jusqu'à ce que toutes vos ressources naturelles soient épuisées. Et votre seul espoir de survivre c'est de vous déplacer jusqu'à un autre endroit."

    POUR UNE NOUVELLE ECONOMIE

    Il y a maintenant trois ans que le site défend l'idée que l'Humanité ne pourra pas maintenir son explosion démographique ni son économie industrielle en croissance continue sous peine d'asphyxier durablement la planète sur laquelle elle vit et laquelle n'est pas extensible. Rien n'arrêtera donc le webmaster dans son combat contre le fatalisme.

    • Un jour ou l'autre, si aucune mesure n'est prise, l'humanité s'autodétruira par surpopulation dans une catastrophe écologique sans précédent.
    • Il ne peut exister sur notre Terre d'espaces infinis. Même en économie, tous les marchés deviendront un jour ou l'autre complètement saturés et le libéralisme sera en crise.
    • Il ne faut pas être imprévoyant et TOUS nous avons le devoir de réfléchir aux solutions qui prévaudront demain lorsque tous les marchés seront saturés.
    Janvier 2008

    L'écroulement de l'économie libérale précèdera l'écroulement écologique de la planète qui précèdera la fin des démocraties et alors sonneront les trompettes de l' apocalypse.

    Les évènements récents semblent corroborer la thèse présentée sur ce site. Comme le libéralisme ne se nourrit exclusivement que de l'existence de marchés, avec leurs saturations (disparition quoi!) les chefs d'états en sont réduits à promulguer des expédients dont, ils le reconnaissent eux-mêmes, les résultats ne seront que temporaires et aggraveront les dettes des pays, comme aux USA par exemple, ou la politique de relance économique ne s'appuie que sur les exonérations fiscales.

    LA GRANDE LOI DE L'ÉQUILIBRE

    Le monde est régit par la grande loi de l'ÉQUILIBRE. Toute transgression de cette loi conduit irrémédiablement à un redressement infligé par la Nature. Notre monde moderne vit dans les excés, dans TOUS les domaines, et il est certain que l'humanité va entrer incessamment dans une grande période de rééquilibrage.
    Démographie, écologie, pollution, économie, social, moralité, spiritualité, dans tous ces secteurs les humains dépassent la mesure. Notre Pays, la France, pour ne considérer que notre petite vie personnelle, montrent des signes d'essoufflement qui ne sont pas évalués à leur juste mesure par l'ensemble de sa classe politique et deson intelligentsia.
    La preuve:Les 300 mesures de relance économique proposées par Jacques ATTALI illustrent de belle façon que la raison humaine atteint elle aussi ses limites. Comme tout est cycle, comme tout tourne en boucle,les extrêmes se touchent et Mr ATTALI par son exrême intelligence est entré dans le cycle de la bétise. Désormais il ne fait plus bon vivre en France: Se loger, se déplacer, s'alimenter, gagner sa subsistance, tout devient problèmatique, surtout qu'aprés des années de politique doctrinaire ultralibérale les responsables français ont réduit le rôle de l'état à sa plus simple expression laissant la bride sur le cou à tous les dérèglements.