La xénophobie est l'instinct de protection du groupe.
Nb connecté(s) 1

Mise à jour
01 février 2018

SURPOPULATION

 

Le Soleil
se lève
à l'Est

Mariage pour tous:
Le point de vue
des Français

CRISE FINANCIÈRE

Après l'Irlande,
le FESF et le FMI s'intéressent
à la FRANCE.


Pourquoi la France serait-elle épargnée par les agences de notation financière?
Sa dette réelle s'élève à 1700 milliards? Tous les comptes sont trafiqués, comme le reste?

lire ici

Christine Lagarde
sur France Inter
"La France est un pays à risque..."
lire ici

Notation financière

LES RAS-LE-BOL

MOYEN ORIENT

texte ici

 

DISCRIMINATION
ANTI FRANÇAISE

 

POLÉMIQUES

DÉFENSE NATIONALE

ENSEIGNEMENT

SANTÉ PUBLIQUE

POLITIQUE ÉTRANGÈRE

LETTRES OUVERTES
AU PRÉSIDENT
DE LA RÉPUBLIQUE

LES CURIOSITÉS
DE LA
PENSÉE UNIQUE

CONSTATS

LA NATION
SOUVERAINE

les 5 piliers
de la
DÉMOCRATIE
VÉRITABLE

CARICATURES

CONQUÊTE

ÉCONOMIE
MONDIALE


Les Agences de Notation Financière sont les instruments de pouvoir de l'Élite Financière Internationale Cosmopolite pour détruire les états et mettre en place le

Nouvel Ordre Mondial



Un fonds pour les pays sans fonds ?
Mais d'où vient l'argent?
Lire ici

 

RÉVOLUTION

180 propositions pour la FRANCE


RÉVOLUTION 2012

JUSTICE

NE NOUS
LAISSONS
PAS FAIRE


lire ici

DOSSIER 9/11

Visionner le diaporama
et lire le dossier
ici

 

IDENTITÉ NATIONALE

Et si nous faisions comme la SUISSE ?



SUJETS SENSIBLES

Le cas Thilo SARRAZIN


à propos de son ouvrage:
"L'Allemagne court
à sa perte".

Lire ici


lire la lettre
ici

 

UN SITE PARTICULIER

L'ISLAMISATION DE LA FRANCE


Le droit international reconnait la notion de territoire occupée que d'un point de vue militaire seulement. A partir du moment ou les populations immigrées ont obtenu pacifiquement la légalisation de leurs installations dans un pays ou une nation quelconque, elles ne peuvent donc pas être assimilée à des forces militaires d'occupation.
Suivez la flèche

Islamisation et déclin de la FRANCE
Interview d'un officier de renseignement d'un pays étranger:

lire l'article
lien.jpg



L'Europe a atteint un sommet unique de paix et de prospérité et, simultanément, un degré inégalé d'incapacité à subsister. Un démographe, Wolfgang Lutz, relève qu'«il ne s'est jamais produit d'inertie démographique négative à grande échelle dans l'histoire de l'humanité jusqu'à présent». Est-il inévitable que la société la plus brillante soit également la première à risquer de s'effondrer par manque d'aplomb culturel et de progéniture? Ironiquement, le fait de créer un endroit extrêmement agréable à vivre semble constituer aussi une recette de suicide. La Comédie humaine se poursuit.
Visiter son site

OUVRAGES IMPORTANTS


Plus de détails

 

 

03 juin 2013

 

Pétitions: pseudo démocratie ou art de l'embrouille?

Tout commence par un message reçu par un de nos correspondants de notre carnet d'adresse.

 

 

> Message du 31/05/13 02:56
> > De : "POLLINIS"
> > A : "Pierre"
> > Copie à :
> > Objet : URGENT -- Contrez le plan anti-abeilles des firmes agrochimiques !
> >
> > ATTENTION !

La pseudo-interdiction des néonicotinoides annoncée par la Commission Européenne est en fait un leurre échafaudé par les firmes agrochimiques pour faire accepter définitivement leurs pesticides tueurs d'abeilles!

Si nous n'agissons pas immédiatement, ce plan entrera en vigueur dans les jours qui viennent.

Signez vite la pétition pour les stopper !

Madame, Monsieur,

Une gigantesque escroquerie est en train de se mettre en place à Bruxelles, aux dépens des abeilles, de la biodiversité... et de tous les citoyens qui se battent depuis des années pour faire interdire les pesticides « tueurs d'abeilles » en Europe et dans le monde !

Nous devons la stopper net, avant qu'elle n'ait des conséquences dramatiques sur nos cultures et notre alimentation à l'avenir. Je vous demande de signer de toute urgence la pétition européenne ci-jointe et de la faire circuler autour de vous autant que vous le pourrez.

Il n'y a pas un instant à perdre.

Après des années de lutte acharnée des citoyens et des apiculteurs, la Commission européenne s'est officiellement décidé à interdire 3 pesticides néonicotinoïdes extrêmement dangereux pour les abeilles (1).

Les associations ont crié victoire et baissé la garde. Pourtant...

Le compromis que devrait adopter Bruxelles est en réalité un plan désastreux imposé par les multinationales agrochimiques comme Bayer, Syngenta et compagnie, qui mènent depuis des mois un lobbying effrené et extrêmement agressif pour arriver à ce résultat (2).

Objectif : Contrer la volonté des citoyens européens et empêcher l'interdiction REELLE des pesticides tueurs-d'abeilles – malgré les recommandations expresses des autorités sanitaires françaises et européennes (3)... Pour sécuriser les centaines de millions d'euros de profit annuel que ces produits rapportent aux grosses firmes qui les produisent !

Officiellement, les 3 pesticides les plus dangereux seront interdits pour une durée-test de deux ans à l'issue de laquelle les autorités sanitaires contrôleront si l'interdiction a mis un terme au massacre des abeilles, et s'il faut ou non interdire définitivement les néonicotinoides.

Or, cette soi-disant interdiction n'aura aucun effet sur la santé des abeilles !

En fait, les 3 pesticides tueurs-d'abeilles seront interdits seulement quelques mois par an... et largement utilisés tout le reste de l'année – sur près de 85% des céréales, et sur une grande partie des cultures de fruits, légumes et herbes aromatiques – empoisonnant largement les sols et l'eau absorbés ensuite par les cultures soi-disant « non-traitées ».

De nombreuses études ont montré que ces substances ultra-toxiques peuvent rester présentes dans le sol jusqu'à trois ans après le traitement (4), et que les cultures non-traitées replantées sur le même terrain révèlent des traces de néonicotinoïdes jusque dans leur pollen... que viennent ensuite butiner les abeilles ! (5)

A la fin de la période-test de deux ans, les multinationales pourront prouver que les abeilles continuent d'être décimées malgré la soi-disant interdiction de leurs produits, et qu'ils n'y sont pour rien. Ils auront réussi à blanchir leurs pesticides et à maintenir leurs profits – et pour longtemps !

C'est un plan diabolique, qui nous promet un désastre environnemental sans précédent.

Nous pouvons encore empêcher ça. MAIS IL FAUT AGIR VITE : d'ici quelques jours, la Commission européenne se prononcera sur sa version définitive du règlement européen concernant ces 3 pesticides tueurs d'abeilles.

Nous devons agir avant, pour exiger l'interdiction REELLE de ces pesticides ! Signez dès maintenant la pétition européenne pour contrer les lobbys en cliquant ici !

Si nous ne faisons rien, voici ce qui va se passer dans les 2 prochaines années :

  • les pesticides néonicotinoïdes continueront à être utilisés pour les cultures d'hiver, imprégnant ainsi durablement les sols et l'eau..
  • les cultures de printemps et d'été "non traitées" seront infectées par les résidus de ces pesticides, et empoisonneront les abeilles...
  • la mortalité massive des abeilles ne déclinera pas, malgré la soi-disant "interdiction" des néonicotinoïdes
  • Syngenta, Monsanto, Bayer et tous les laboratoires agrochimiques pourront à loisir clamer que leurs produits n'ont rien à voir avec la mortalité des abeilles, et obtenir leur réhabilitation totale sur le marché.

Et là, il ne nous restera plus que nos yeux pour pleurer…

Il faut tuer dans l'œuf ce plan démoniaque, et exiger de la Commission européenne qu'elle interdise purement et simplement ces pesticides tueurs d'abeilles, comme elle prétend le faire d'ailleurs !

Pas de compromissions, pas de petits arrangements... Si l'on doit faire un test de 2 ans pour évaluer réellement l'impact de ces pesticides sur les pollinisateurs, alors allons-y franchement !

Les agriculteurs eux-mêmes n'auraient pas à y perdre :

d'après l'INRA, on pourrait réduire rapidement la consommation de pesticides en France de 30 à 40 % – sans aucune perte de revenus pour les agriculteurs – en revenant simplement à un système de rotation des cultures qui permettrait de combattre efficacement les parasites en réduisant durablement l'usage des traitements chimiques (6).

Ca représente tout de même, pour la France uniquement, plus de 20 000 tonnes de substances ultra-toxiques déversés chaque année en pure perte dans nos campagnes !

En fait, les seuls qui seraient ébranlés, ce seraient les chiffres d'affaires des géants de l'agrochimie... Mais la Nature n'a que faire de leurs profits !

Alors s'il vous plaît, aidez Pollinis à créer une véritable onde de choc à travers le pays et l'Europe toute entière, pour que notre pression sur la Commission européenne soit plus forte que celle des lobbys agrochimistes qui sacrifieraient sans vergogne votre santé, votre alimentation et l'avenir même de la Nature pour satisfaire à leurs profits immédiats.

Signez la pétition, et transmettez cet email à un maximum de personnes autour de vous.

D'avance, merci !

Nicolas Laarman
Délégué général Pollinis
Conservatoire des Fermes et de la Nature

Pour en savoir plus :

  1. 1- Le texte de la Commission européenne interdisant 3 néonicotinoïdes :
    http://www.pollinis.org/IMG/doc/regulation_commission_europeenne_interdiction_3_neonicotinoides.doc
  2. 2- L'excellent rapport de Corporate Union Observatory sur le sujet (en anglais) :
    http://corporateeurope.org/publications/pesticides-against-pollinators
    Ou ici en français, le bon petit résumé publié en ligne dans le Journal de l'environnement :
    http://www.journaldelenvironnement.net/article/comment-le-lobby-des-pesticides-se-bat-pour-les-neonicotinoides,34147
  3. 3- Début 2013, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a publié un rapport confirmant que les néonicotinoides présentent un risque important pour les abeilles et les pollinisateurs :
    http://www.efsa.europa.eu/en/press/news/130116.htm?utm_source=homepage&utm_medium=infocus&utm_campai gn=beehealth
  4. 4 -Les néonicotinoides persistent dans l'environnement, la demi-vie de la clothianidine dans le sol a été mesurée à 148 à 6900 jours par l'Agence de protection de la santé américaine :
    http://www.epa.gov/pesticides/chem_search/cleared_reviews/csr_PC-044309_2-Nov-10_b.pdf
    Voir aussi l'étude de J. DeCant et M. Barrett publiée en 2010 dans la revue Environmental Protection (pp. 1-99) : Environmental Fate and Ecological Risk Assessment for the Registration of CLOTHIANIDIN for Use as a Seed Treatment on Mustard Seed (Oilseed and Condiment) and Cotton.
  5. 5- La persistance des néonicotinoïdes contamine l'environnement au sens large, notamment le pollen.
    L'imidaclopride par exemple peut être absorbée par des cultures non-traitées, jusqu'à deux ans après la première utilisation, et peut se retrouver dans le pollen et le nectar des fleurs non traitées à des niveaux toxiques pour les abeilles :
    Bonmatin, J. M., et al . (2003) A sensitive LC/APCI/MS/MS method for analysis of imidacloprid in soils, in plants and in pollens. Anal. Chem. 75 (9), 2027-2033.

    En 2002 et 2003, 69,1% du pollen récolté par les abeilles de 25 ruchers dans cinq départements français, sur des plantes traitées et non traitées étaient contaminés par de l’imidacloprid, bien que cette neurotoxine ait été interdite à l'utilisation sur le tournesol en janvier 1999 :
    Chauzat M.P. et al (2006). A survey pesticides residues in pollen loads collected by honey bees in France. Journal of Economic Entomology, 99:253-262

  6. 6- Rapport Ecophyto R&D de l'INRA : « Réduire l'usage des pesticides » :
    http://institut.inra.fr/Missions/Eclairer-decisions/Etudes/Toutes-les-actualites/Ecophyto-R-D

Pollinis – Réseau des Conservatoires Abeilles et Pollinisateurs
Association Loi 1901 Conservatoire des Fermes et de la Nature
143 avenue Parmentier – 75010 Paris www.pollinis.org

Soutenez le réseau Pollinis !

Aidez-nous à sauver les abeilles et la biodiversité. Nous sommes entièrement financés par les dons et nous ne recevons aucune subvention de la part du gouvernement. Notre équipe fait en sorte que le plus petit don soit le plus efficace possible.

 

 

-------Message original-------
De : "Pierre"
du 31/05/13 08:26
Copie à :carnet d'adresses Objet : Re: URGENT -- Contrez le plan anti-abeilles des firmes agrochimiques !

Je transmets.

Vous faites comme vous voulez, mais personnellement j'en ai marre de signer des pétitions et de manifester. Fallait pas voter pour Hollandouille.

Parce que les pétitions et les manifs sont inoffensives, improductives. Ce qu'il faut maintenant, ce sont des barricades.

 

 

> Message du 01/06/13 08:26
> De : "Michel"
> A : "Pierre"
> Copie à :
> Objet : Re: URGENT -- Contrez le plan anti-abeilles des firmes agrochimiques !

Bonjour Pierre, Il s"agit d'une pétition européenne. Pour rappel, si la pétition est signée par plus de 1 millon de citoyens européens, cette question doit être à nouveau discutée et votée par le parlement européen. Cela n'a rien à voir avec la politique intérieure franco-française.

Moi, j'ai signé car j'aime les abeilles, la bonne qualité du miel et donc d'une défense en faveur de la santé humaine !

Bonne journée,
Michel.
+

 

 

Message du 01/06/13 08:26
De : "Marcel"
Copie à : Pierre
Objet : Re: URGENT -- Contrez le plan anti-abeilles des firmes agrochimiques !

Pierre,

Détrompe toi, parfois des pétitions peuvent influer sur de décisions, il existe un service pour enregistrer les pétitions à l'assemblée nationale Cordialement Marcel
Assemblée nationale - LE DROIT DE PÉTITION
www.assemblee-nationale.fr/connaissance/petitions.asp?

 

 

-------Message original-------
De : "Pierre"
du 01/06/13 08:26
Copie à : Objet : Re: URGENT -- Contrez le plan anti-abeilles des firmes agrochimiques !

Bonjour Michel.
Tu as bien fait d'obéir à ta conscience.
J'ai simplement voulu exprimer un coup de blues. Tout va mal partout, et les réactions populaires sont trop lentes. Avant de récolter un million de signatures, beaucoup d'eau polluée aux pesticides s'écoulera sous les ponts de la communauté européenne. Et pendant ce temps, les industries chimiques auront exercé un lobbying intensif et ainsi verrouillé les portes de la démocratie.

Bon dimanche

Pierre

-------Message original-------
De : Michel
Date : 01/06/2013 14:54:54
A : Pierre
Sujet : Re: URGENT -- Contrez le plan anti-abeilles des firmes agrochimiques ! (Initiative européenne)

Re Bonjour Pierre,

Je vient de lire dans mon journal syndical que l'initiative citoyenne requière une pétition adressée à la Commission européenne avec un minimum de 1 million de signature dans au moins 7 Etats membres de l'Union européenne suivant un quota minimum fixé par la population de chaque Etat membre, par exemple :
Allemagne : 74.250 signatures;
Belgique : 16.500 signatures;
France : 55.000 signatures;
etc ...
Actuellement, il y actuellement environs 15 pétitions en circulation.
Le nombre de pétitions abouties à la Commission est encore une liste blanco car cette procédure est nouvelle.
Malgré la mauvaise situation économique et sociale, il ne faut surtout pas allez au désespoir mais agir !

Allez, une bonne après-midi, Amitiés,
Michel.
+

 

 

-------Message original-------
De : Pierre
Date : 01/06/2013 14:54:54
A : Michel
Sujet : Re: URGENT -- Contrez le plan anti-abeilles des firmes agrochimiques ! (Initiative européenne)

Bonjour Michel
et indirectement bonjour Marcel
Je tarde à te répondre, parce que certaines de mes réponses ne peuvent être rédigées sur le champ. C'est mon esprit d'ecalier qui m'impose cela.
A lire tes informations, j'espère que tu te rends compte que tout est fait pour que le citoyen lambda ne puisse commodément interférer dans les petites magouilles de élus de la démocratie. Réunir 1 million de signatures dans au moins 7 pays, cela relève de la gageure!. De nos jours, la démocratie a été phagocytée par une élite politique qui pratique le comportement de classe. C'est vrai pour l'Europe, c'est encore plus vrai en France.
Nos élus parlementaires et sénateurs français ne représentent plus leurs électeurs, puisque dès qu'il entrent au parlement ou au sénat, ils sont tenus de respecter certaines règles de solidarité entre élus.

Première règle: le tutoiement obligatoire. La différence d'idées, le mépris que pourraient ressentir certains parlementaires envers certains collègues ne peuvent, sous peine de discourtoisie sévère, pas être évoqués dans les couloirs de l' assemblée. Les quolibets, les attaques perfides ne sont autorisées que lors des séances devant les caméras afin de donner une apparence de démocratie. Dans le fond, ils votent tous de façon à ne jamais contrarier les marchés financiers.

deuxième règle: adopter obligatoirement les décisions parlementaires sur des sujets sensibles comme les indemnités, les avantages sociaux, le droit aux retraites de ces mêmes élus etc...et j'en passe et des meilleures. On est jamais mieux servi que pas soi-même. Cela devient difficile même pour les parlementaire fraichement élus de bousculer un cocon si avantageux.
C'est si vrai, que même des députés qui gesticulent beaucoup en public pendant leurs campagnes (je pense à l'impétueuse Cécile Duflot) deviennent bizarrement conciliants dès qu'ils entrent au palais Bourbon. Ces parlementaires adoptent des oppositions de façade, dépensent leur énergies sur des problèmes mineurs comme le mariage pour tous. Mais sur les sujets essentiels; ils sont tous d'accord.
Un exemple flagrant: finalement, malgré sa participation aux manifestations contre le mariage pour tous, il parait que Jean-françois Copé est pour. C'est quand même poussé le bouchon un peu loin.
Les deux députés élus du Front National, eux, n'appartiennent pas leur classe. Il sont dénigrés dans les couloirs, et même devant les caméras, JF COPÉ, le président auto proclamé de l'UMP ne daigne même pas saluer Marion Maréchal Le Pen qui gardait l'urne à l'assemblée.

Petit à petit, en France (en Belgique je ne sais pas) le comportement de classe s'est accentué avec l'apparition des énarques (et des polytechniciens) qui se partagent tous les postes importants de la République. Ces citoyens particuliers qui se démarquent du citoyen ordinaire par le niveua de leurs études, sont si fiers d'appartenir à l' intelligentsia que leurs confrontations publiques entre eux, quant elles ont lieu, ne sont que pure façade.

Alors, pour éviter la colère des citoyens français de base, des citoyens qui ne sentent plus représentés ni au Sénat ni au Parlement dans leur pays, ni représentés convenablement par le Parlement dans le parlement européen (qui dispose de si peu de pouvoirs) dans une Europe dirigée par une commission désignée, non élue, ces élites d'un type particulier leur ont donner un os à ronger, en prenant soin d'établir des critères pour que cet os ne puisse aboutir.

Voilà donc expliquée clairement la décadence de la démocratie. Et pour restaurer cette démocratie en perdition il ne faut rien moins qu'un soulèvement populaire sévère. Il faut balayer l'ensemble des classe politiques en France comme dans beaucoup de pays membres de l'UE et les renouveler en profondeur en modifiant la constitution de la république en tenant compte de l'expérience passée.

Il faut, en France, débarquer Hollandouille TOUT DE SUITE avant qu'il n'accomplisse des ravages irrémédiables. Quand je pense que c'est un président socialiste qui va rogner le système social des Français et que ceux-ci ne bougent pas, c'est à frémir!

Il y en a donc marre de ces pétitions surperfétatoires qui ne sont qu'autant de baumes appaisants aux colères émotionnelles que suscitent légitimement les exactions de nos élus, corrompus plus ou moins consciemment pour mieux servir les intérêts d'un petit groupe très restreint de banquiers et d'actionnaires milliardaires, appelé oligarchie.

Si après avoir lu ce message, tu n'es pas, vous n'êtes pas convaincus, c'est que j'ai raté ma vocation et je me fais moine.
En attendant pour moi, ras-le-bol des pétitions et autres manifestations inutiles.
Amitiés
Pierre

 

 

Il est encore un peu tôt pour donner un commentaire pertinent à ces échanges épistolaires électroniques. Nous avons vraiment peur pour Pierre, car il risque de terminer sa carrière en moine, tant il est vrai que les Français semblent plus séduits par les mensonges rassurants que par le réalisme angoissant.