Les civilisations s'enrichissent par les échanges non pas par les mélanges.
Nb connecté(s) 2

Mise à jour
18 janvier 2018

SURPOPULATION

 

Le Soleil
se lève
à l'Est

Mariage pour tous:
Le point de vue
des Français

CRISE FINANCIÈRE

Après l'Irlande,
le FESF et le FMI s'intéressent
à la FRANCE.


Pourquoi la France serait-elle épargnée par les agences de notation financière?
Sa dette réelle s'élève à 1700 milliards? Tous les comptes sont trafiqués, comme le reste?

lire ici

Christine Lagarde
sur France Inter
"La France est un pays à risque..."
lire ici

Notation financière

LES RAS-LE-BOL

MOYEN ORIENT

texte ici

 

DISCRIMINATION
ANTI FRANÇAISE

 

POLÉMIQUES

DÉFENSE NATIONALE

ENSEIGNEMENT

SANTÉ PUBLIQUE

POLITIQUE ÉTRANGÈRE

LETTRES OUVERTES
AU PRÉSIDENT
DE LA RÉPUBLIQUE

LES CURIOSITÉS
DE LA
PENSÉE UNIQUE

CONSTATS

LA NATION
SOUVERAINE

les 5 piliers
de la
DÉMOCRATIE
VÉRITABLE

CARICATURES

CONQUÊTE

ÉCONOMIE
MONDIALE


Les Agences de Notation Financière sont les instruments de pouvoir de l'Élite Financière Internationale Cosmopolite pour détruire les états et mettre en place le

Nouvel Ordre Mondial



Un fonds pour les pays sans fonds ?
Mais d'où vient l'argent?
Lire ici

 

RÉVOLUTION

180 propositions pour la FRANCE


RÉVOLUTION 2012

JUSTICE

NE NOUS
LAISSONS
PAS FAIRE


lire ici

DOSSIER 9/11

Visionner le diaporama
et lire le dossier
ici

 

IDENTITÉ NATIONALE

Et si nous faisions comme la SUISSE ?



SUJETS SENSIBLES

Le cas Thilo SARRAZIN


à propos de son ouvrage:
"L'Allemagne court
à sa perte".

Lire ici


lire la lettre
ici

 

UN SITE PARTICULIER

L'ISLAMISATION DE LA FRANCE


Le droit international reconnait la notion de territoire occupée que d'un point de vue militaire seulement. A partir du moment ou les populations immigrées ont obtenu pacifiquement la légalisation de leurs installations dans un pays ou une nation quelconque, elles ne peuvent donc pas être assimilée à des forces militaires d'occupation.
Suivez la flèche

Islamisation et déclin de la FRANCE
Interview d'un officier de renseignement d'un pays étranger:

lire l'article
lien.jpg



L'Europe a atteint un sommet unique de paix et de prospérité et, simultanément, un degré inégalé d'incapacité à subsister. Un démographe, Wolfgang Lutz, relève qu'«il ne s'est jamais produit d'inertie démographique négative à grande échelle dans l'histoire de l'humanité jusqu'à présent». Est-il inévitable que la société la plus brillante soit également la première à risquer de s'effondrer par manque d'aplomb culturel et de progéniture? Ironiquement, le fait de créer un endroit extrêmement agréable à vivre semble constituer aussi une recette de suicide. La Comédie humaine se poursuit.
Visiter son site

OUVRAGES IMPORTANTS


Plus de détails

 

LE PROBLÈME DES RETRAITES

Encore un pavé dans la mare que vient de lancer un ancien ministre.

Les régimes des retraites fonctionnent suivant le système de répartition des cotisations par les salariés.
Malheureusemnt, avec les énormes progrés réalisés dans les équipements de production, les usines produisent plus avec moins d'éffectifs qu'auparavant.
A ceci il faut ajouter que l'espèrance de vie des habitants des pays riches a fortement progressé.
Ce qui revient à dire que les régimes de retraite par répartition vivent leur derniers instants.
Le solutions proposées actuellement par l'ensemble de la classe politique pour assurer la pérénité de ces régimes passent toute par un allongement du temps de travail, une augmentation des cotisations et, pourquoi pas non plus, une baisse des pensions.

Décortiquons ces solutions :

  • Allongement du temps de travail implique que le pays soit dans une situation de croissance et de maintien de l'emploi.
  • Allongement du temps de travail implique également que l'on va produire plus. Mais pour quoi faire? Vendre plus alors que la plus part des marchés sont matures?
  • Une hausse des cotisation induirait une baisse des pouvoirs d'achat, donc plomberait la relance économique
  • Une baisse des pensions de retraite est impensable, car elle conduirait à rendre notre vieillese encore plus difficile.

Alors que faire ?

Il faut indexer les régimes des retraites non pas sur les cotisations des salariés mais sur LA PRODUCTION INDUSTRIELLE.

En non pas, encore et encore compter sur la croissance dans une suite sans fin. D'autant qu'ajourd'hui, même un plan de relance réussi ne serait pas générateur de richesse ni synonyme d'emplois puisque ce sont les machines automatisées qui tourneroont.

Mise à jour 8 juin 2010
Une preuve supplémentaire que l'espoir affiché par les dirigeants politiques devient une véritable chimère, c'est le phénomène de saturation qui intervient maintenant dans presque tous les secteurs, même les plus innovants comme les communications dites 3G sur les appareils de type "Ipad". Les réseau est déjà saturé et les fournisseurs de téléphonie en sont réduits à limiter volontairement le débit de leurs réseaux. Donc pas de croissance durable à l'horizon ce qui signifie pas d'embellie de l'emploi et donc moins de cotisations de retraites par répartition.

Les réformes entreprises par le gouvernemement Sarkozy ne procèdent que d'une volonté cachée de détruire le système de retraite par répartition au profit d'un système de retraite par capitalisation. La chute des Bourses libérales ne présagent pourtant rien de bon dans l'application d'un sytème de retraite uniquement destiné à enrichir d'avantage une classe restreinte de financiers et de banquiers.

Ce qui est véritablement incroyable, c'est la mollesse des syndicats et l'absence de mibilisation des franaçais sur un domaine aussi crucial que les retraites accordées à la fin des carrières et qui devraient leur assurer une fin de vie douce.