Mise à jour
01 février 2018

SURPOPULATION

 

Le Soleil
se lève
à l'Est

Mariage pour tous:
Le point de vue
des Français

CRISE FINANCIÈRE

Après l'Irlande,
le FESF et le FMI s'intéressent
à la FRANCE.


Pourquoi la France serait-elle épargnée par les agences de notation financière?
Sa dette réelle s'élève à 1700 milliards? Tous les comptes sont trafiqués, comme le reste?

lire ici

Christine Lagarde
sur France Inter
"La France est un pays à risque..."
lire ici

Notation financière

LES RAS-LE-BOL

MOYEN ORIENT

texte ici

 

DISCRIMINATION
ANTI FRANÇAISE

 

POLÉMIQUES

DÉFENSE NATIONALE

ENSEIGNEMENT

SANTÉ PUBLIQUE

POLITIQUE ÉTRANGÈRE

LETTRES OUVERTES
AU PRÉSIDENT
DE LA RÉPUBLIQUE

LES CURIOSITÉS
DE LA
PENSÉE UNIQUE

CONSTATS

LA NATION
SOUVERAINE

les 5 piliers
de la
DÉMOCRATIE
VÉRITABLE

CARICATURES

CONQUÊTE

ÉCONOMIE
MONDIALE


Les Agences de Notation Financière sont les instruments de pouvoir de l'Élite Financière Internationale Cosmopolite pour détruire les états et mettre en place le

Nouvel Ordre Mondial



Un fonds pour les pays sans fonds ?
Mais d'où vient l'argent?
Lire ici

 

RÉVOLUTION

180 propositions pour la FRANCE


RÉVOLUTION 2012

JUSTICE

NE NOUS
LAISSONS
PAS FAIRE


lire ici

DOSSIER 9/11

Visionner le diaporama
et lire le dossier
ici

 

IDENTITÉ NATIONALE

Et si nous faisions comme la SUISSE ?



SUJETS SENSIBLES

Le cas Thilo SARRAZIN


à propos de son ouvrage:
"L'Allemagne court
à sa perte".

Lire ici


lire la lettre
ici

 

UN SITE PARTICULIER

L'ISLAMISATION DE LA FRANCE


Le droit international reconnait la notion de territoire occupée que d'un point de vue militaire seulement. A partir du moment ou les populations immigrées ont obtenu pacifiquement la légalisation de leurs installations dans un pays ou une nation quelconque, elles ne peuvent donc pas être assimilée à des forces militaires d'occupation.
Suivez la flèche

Islamisation et déclin de la FRANCE
Interview d'un officier de renseignement d'un pays étranger:

lire l'article
lien.jpg



L'Europe a atteint un sommet unique de paix et de prospérité et, simultanément, un degré inégalé d'incapacité à subsister. Un démographe, Wolfgang Lutz, relève qu'«il ne s'est jamais produit d'inertie démographique négative à grande échelle dans l'histoire de l'humanité jusqu'à présent». Est-il inévitable que la société la plus brillante soit également la première à risquer de s'effondrer par manque d'aplomb culturel et de progéniture? Ironiquement, le fait de créer un endroit extrêmement agréable à vivre semble constituer aussi une recette de suicide. La Comédie humaine se poursuit.
Visiter son site

OUVRAGES IMPORTANTS


Plus de détails

 

RÉVOLUTION 2012

OBJECTIFS

Petit rappel des plus importantes des 178 propositions de gouvernement,

  1. Préparer la dissolution de la cinquième République
  2. annuler la dette publique de la France suivant la règle des deux tiers
  3. sortir de l'Éurope
  4. Abrogation de la loi Rothchild de 1973
  5. re-nationaliser les entreprises industrielles publiques privatisées indûment pour assurer le retour des emplois industriels et reconstruire un secteur industriek de production.
  6. Préparer un plan économique de recherches fondamentales et de recherches appliquées.
  7. Interdire la spéculation sur les matières premières et les denrées alimentaires
  8. Interdire ou taxer fortement les revenus financiers de la spéculation.
  9. Nationalisation de certaines banques
  10. proposer par référendum la constitution de la Sixième République
  11. Imposer la Laïcité comme principe unique de société
  12. Revenir à une société monoculturelle blanche
  13. Reformer l'éducation nationale pour un enseignement de qualité

Le chantier est énorme.

Il faut espérer que la stabilité sociale perdurera jusqu'aux prochaines élections présidentielles de 2012. Pour le moment, les éléments convergent vers une explosion sociale, mais il est impossible de prévoir quand elle arrivera.
Il existe de nombreuses similitudes entre la situation française contemporaine et celle qui existait en 1789 juste avant la grande révolution qui a mis fin à la monarchie:

  • des finances de l'État catastrophiques
  • une aristocratie ou une élite financière coupée du peuple
  • une famine ou une économie en déroute: aujourd'hui c'est le chômage qui remplace la famine.
  • un seul discours politique asservi au libéralisme.

Le passage en force par le gouvernement Sarkozy de la réforme des retraites n'a fait qu'exaspérer le ressentiment d'une forte majorité des français vis à vis d'un Président de la République qui a multiplié les signes d'allégeance envers les dirigeants économiques nationaux comme internationaux appartenant à l'Élite Financière Internationale Cosmopolite.

Ce ressentiment qu'expriment de plus en plus de français s'étend peu à peu à l'ensemble des instances républicaines. Le Parlement et le Sénat sont dans le collimateur des citoyens en colère. Alors que la plus part des ressortissants français éprouvent les plus grandes difficultés durant les fin de mois, ces assemblées parlementaires se votent des retraites et des émoluments royaux, votés très largement par l'ensemble des parlementaires toutes tendances politiques confondues.

En outre, ces assemblées ont perpétré un déni démocratique en signant abusivement le traité de Lisbonne au mépris du vote négatif des français lors du reférendum de 2005 portant sur le Traité de Constitution Européen.

Il faut déplorer également les carences des partis politiques à proposer à l'électorat des propositions de gouvernement sur le long terme qui tiendraient compte des changements définitifs survenus lors de la grande crise de l'économie mondiale ainsi que des tensions sociétales de plus en plus dures entre les français d'origine et les populations immigrées. Les échecs des sociétés multi culturelles deviennent des évidences, et il n'y a qu'en France où ce sujet de discorde n'est pas correctement commenté dans les médias ni correctement pris en compte par les partis politiques et les autorités publiques. Seul Le Front National pourrait représenter une alternative crédible si celui-ci avait pu intégrer dans son programme une composante économique crédible, c'est à dire tenant compte des difficultés que rencontre en ce moment le libéralisme, comme la récession économique inévitable et le besoin de justice dans la répartition des richesses. Un point favorable pour le Front National, c'est qu'il n'est pas encore infiltré par l'Élite Financière Internationale Cosmopolite.

On ne peut pas oublier de citer la surpopulation mondiale et l'épuisement des ressources naturelles de la planète qui en découle. Des mesures de contrôle des naissances devront être appliquées.

LES TEMPS SERONT DURS

Il ne s'agit pas de se laisser aller à la démagogie en exprimant des promesses de lendemains merveilleux. Non, les temps seront durs, économiquement et socialement parlant, dans un proche avenir. De nombreux efforts seront demandés au français dans le but de redonner à notre Pays un avenir durable et des chances correctes d'évolution à chaque citoyen. Les tensions économiques et les tensions sociales dues aux nombreux échecs de l'intégration des immigrés, exigeront à la fois un effort de solidarité entre français d'origine et de rassembler le maximum de courage afin d'entreprendre des mesures très dures de renationalisation des anciennes entreprises publiques privatisées indûment afin de reconstruire un secteur industriel de production. Enfin, il faudra établir courageusement, en respectant au maximum la dignité des personnes un programme de reconduite à la frontière des populations non intégrées.
Pour l'instant, si on prolonge dans le futur la trajectoire que dessine la sitautiona ctuelle, le chaos devient inévitable. Il serait possible de l'éviter mais cela exige de la part de tous partis politiques, de tous les responsables des États la volonté réaliste d'ériger ou d'appliquer un programme politique cohérent intégrant dans une vision globale tous les aspects de la vie d'une Nation.

Il sera beaucoup plus difficile de retrouver une société stable si on laisse par incompétence le chaos s'installer. Comme les constats et les différents rapports émis en toute objectivité par des institutions irréprochables ne produisent pas des la part des classes dirigeantes les réactions adaptées, alors il ne fait aucun doute que les catastrophes vont arrivées.

Pour l'instant il ne se présente pas de lueurs d'espoirs alors que pourtant les solutions existent, proposées sur ce site.

Un candidat pour 2012.

Il est bien évident que, pour le moment, seule la candidature de Marine LE PEN présente un espoir de changement. Mais ce n'est pas gagné d'avance pour au moins deux raisons:

  • l'une externe à Marine par la coalition des intellectuels et des médias qui ne reculera devant rien pour la discréditer, fut-ce au pris de mensonges énormes,
  • l'autre interne à Marien et au parti Front National qui devra changer le slogan initial de son père, Jean Marie LE PEN pour adopter son inverse: Économiquement de Gauche et sociétalement de la Droite Nationaliste.

Car le peuple français désire avec autant ferveur que son avenir économique soit pérénisé tout comme son identité nationale sera enfin mis à l'abri des menaces que fait peser une immigration qui ne peut ni ne veut s'intégrer à ses valeurs.

Or la faiblesse de la candidature de Marine LE PEN réside, comme à l'accoutumée pour le Front National dans son programme économique incohérent. En effet, pour stabiliser les nouveaux électeurs lassés des politiciens traditionnels qui ont tous failli, Le front National a élaboré dans l'urgence un programme économique astucieux mais qui s'inspire encore d'une certaine idéologie libérale pourtant maintenant en perdition. Le point le plus fragile de ce programme économique réside dans l'espoir qu'il affiche d'une relance économique. Ce qui n'est pas possible pour de multiples raisons largement détaillées dans ce site.

De plus, si Marine LE PEN a bien saisi l'urgence de protéger le peu qui reste des entreprises industrielles françaises par ce qu'elle nomme, francisation et qui n'est autre qu'une nationalisation déguisée. Mais cette mesure ne serait dans son programe que pontuel et temporaire. Alors que la nécessité d'instaurer une économie mixte permanente parait désormais inéluctable.

Nous restons donc dans l'attente. Et au cas ou cette attente resterait vaine, nous nous proposerons de créer un nouveau parti populiste français.

Qu'on se le dise !