Un jour les mensonges seront révélés et ce sera l'apocalypse.
Nb connecté(s) 1

Mise à jour
13 juin 2021

SURPOPULATION

Un désastre pour la planète
Il y aura 8 milliards d'humains
en 2022

2022
  • LA PAGE
  • Le Soleil
    se lève
    à l'Est

    Mariage pour tous:
    Le point de vue
    des Français

    CRISE FINANCIÈRE

    Après l'Irlande,
    le FESF et le FMI s'intéressent
    à la FRANCE.


    Pourquoi la France serait-elle épargnée par les agences de notation financière?
    Sa dette réelle s'élève à 1700 milliards? Tous les comptes sont trafiqués, comme le reste?

    lire ici

    Christine Lagarde
    sur France Inter
    "La France est un pays à risque..."
    lire ici

    Notation financière

    LES RAS-LE-BOL

    MOYEN ORIENT

    texte ici

     

    DISCRIMINATION
    ANTI FRANÇAISE

     

    POLÉMIQUES

    DÉFENSE NATIONALE

    ENSEIGNEMENT

    SANTÉ PUBLIQUE

    POLITIQUE ÉTRANGÈRE

    LETTRES OUVERTES
    AU PRÉSIDENT
    DE LA RÉPUBLIQUE

    SORTIR
    DU
    NÉO-
    LIBÉRALISME

    MANIFESTE POUR LA 6eme RÉPUBLIQUE

    CONSTATS

    LA NATION
    SOUVERAINE

    les 5 piliers
    de la
    DÉMOCRATIE
    VÉRITABLE

    CARICATURES

    CONQUÊTE

    ÉCONOMIE
    MONDIALE


    Les Agences de Notation Financière sont les instruments de pouvoir de l'Élite Financière Internationale Cosmopolite pour détruire les états et mettre en place le

    Nouvel Ordre Mondial



    Un fonds pour les pays sans fonds ?
    Mais d'où vient l'argent?
    Lire ici

     

    RÉVOLUTION

    180 propositions pour la FRANCE


    RÉVOLUTION 2012

    JUSTICE

    NE NOUS
    LAISSONS
    PAS FAIRE


    lire ici

    DOSSIER 9/11

    Visionner le diaporama
    et lire le dossier
    ici

     

    IDENTITÉ NATIONALE

    Et si nous faisions comme la SUISSE ?



    SUJETS SENSIBLES

    Le cas Thilo SARRAZIN


    à propos de son ouvrage:
    "L'Allemagne court
    à sa perte".

    Lire ici


    lire la lettre
    ici

     

    UN SITE PARTICULIER

    L'ISLAMISATION DE LA FRANCE


    Le droit international reconnait la notion de territoire occupée que d'un point de vue militaire seulement. A partir du moment ou les populations immigrées ont obtenu pacifiquement la légalisation de leurs installations dans un pays ou une nation quelconque, elles ne peuvent donc pas être assimilée à des forces militaires d'occupation.
    Suivez la flèche

    Islamisation et déclin de la FRANCE
    Interview d'un officier de renseignement d'un pays étranger:

    lire l'article
    lien.jpg



    L'Europe a atteint un sommet unique de paix et de prospérité et, simultanément, un degré inégalé d'incapacité à subsister. Un démographe, Wolfgang Lutz, relève qu'«il ne s'est jamais produit d'inertie démographique négative à grande échelle dans l'histoire de l'humanité jusqu'à présent». Est-il inévitable que la société la plus brillante soit également la première à risquer de s'effondrer par manque d'aplomb culturel et de progéniture? Ironiquement, le fait de créer un endroit extrêmement agréable à vivre semble constituer aussi une recette de suicide. La Comédie humaine se poursuit.
    Visiter son site

    OUVRAGES IMPORTANTS


    Plus de détails

     

     

    ÉLECTORAT FRONTISTE: LES MÉDIA SE DÉCHAÎNENT!

    Les media, propriétés de l'oligarchie financière internationale nous refont une fois de plus le même coup que pour le référendum de 2005. Une stratégie de manipulation psychologique qui consiste à intimider les électeurs qui ne soutiennent pas leur idéologie libérale pour des petites gens peu diplîmées et peu qualifiées, donc peu intéressantes.

    A l'époque du référendum sur le T.C.E. cette tentative avait échoué lamentable. Les Français ont largement rejeté ce projet de traité de constitution européenne que les politiciens marionnettes de l'oligarchie financière voulaient imposer. Mais il en faut plus pour décourager les financiers qui se sont arrngés leur refiler dans le cul cette constitution européenne quelques années plus tard par la voie parlementaire avec la ratification du traité de Lisbonne.

    Évidemment c'est une pratique courante pour mieux manipuler les esprits modestes. Quand la classe politique et les élites de l'oligarchie financière n'arrive plus ni à séduire, ni à convaincre les couches populaires, alors tous les moyens d'intimidations sont bons pour orienter les votes des opposants. Les forces libérales anti-nationalistes, libre-échangistes entament un grande campagne médiatique de dénigrement tous azimuts en affichant un mépris caractérisé envers ces couches selon eux peu scolarisées, peu qualifiées, ayant des emplois modestes, en clair incapables de saisir les enjeux supérieurs de la politique. Une erreur grave parce que les peuples ont suffisamment de recul pour observer de près les résultats catastrophiques de la politique ultra libérale de l'économie, de l'idéologie sur la concurrence libre et non faussée, sur la destruction des Étas-Nations qui les ont conduits à la misére, la flexibilité de l'emploi, l'absence de perspectives durables et de développement familiales..


    Eh bien nous, on n'y est plus!
    Émission de Làs bas si j'y suis du mardi 24 avril 2012:
    L'analogie du Front National avec le nazisme est proprement insupportable. Daniel Mermet a dans cette émission durablement compromis sa réputation d'intellectuel jusqu'à ce jour honnête. Nous ne faisons plus partie de ces fameux "AMG", auditeurs modestes et géniaux.
    Nous en avons été tellement bouleversés que le webmaster a écouté et réécouté et enregistrée et gravée sur un CD cette émission du 24 avril 2012. Parce que bous sommes persuadés que ce document resservira un jour comme pièce à conviction lorsque le vent démocratique aura tourné en faveur des nationalistes. Ces émissions audiovisuelles à charge exclusive sans qu'un représentant du FN puisse s'exprimer démontrent que la démocratie n'existe que pour servir des intérêts privés, en l'occurence de façon de plus en plus évidente une oligarchie financière internationale surtout composée de vieilles dynasties bancaires.
    Les auditeurs et téléspectateurs assistent donc à de véritables procès d'inquisition sur des thèmes supposés fascistes voire aux relent nazis qui servent à masquer les buts véritable de cette oligarchie d'éliminer du débat public le seul parti politique qui menage vraiment son égémonie fiancière.

    Les média opèrent en ce moment exactement de la même manière qu'en 2005. Les animateurs et autres journalistes de la télévision nous réitèrent les mêmes rengaines, en s'appuyant sur des pseudo travaux de pseudo sociologues, habitués des plateaux de télévisions ou des studios des radios, peu connus pour leurs double casquette sociale et idéologique, pour leurs militantismes fracassants et la partialité de leurs propos et de leurs études. On peut citer la sociologue Nonna Mayer pour laquelle ses opinions tiennent lieu d'arguments scientifiques, qui pontifie à de nombreux ouvrages qui vont tous dans le même sens de discréditer les mouvements nationalistes, en faisant semblant de tenter de les décrypter. Il faut rester juste. Nous citons Nonna Mayer alors que les exemples d'intellectuels de notre point de vue peu scrupuleux ne manquent pas car cultivant les erreurs d'interprétations en assimilant systématiquement les électeurs frontistes français à des groupes nazis. Ces intellectuels sévissent surtout dans les média sour le contrôle rédactionnel ou la direction d'individus cosmopolits pour lesquels, par tradition culturelle, le terme "Nation" n'a aucun sens sauf en ce qui concerne l'État d'Israel. C'est une tendance de plus en plus marquée que nous observons en particulier sur une radio publique comme France Inter où on trouve nombre d'animateurs et d'éditorailistes et de chroniqueurs dont les déclarations sont presque toujours discutables.

    Bref tout ce petit monde médiatique, certes non dénué de talents dans l'écriture et l'animation d'émissions, s'entend pour marteler à longueur de journée et de soirée les esprits des citoyens lecteurs et auditeurs ce pseudo constat que moins les gens étaient diplomées, moins les gens étaient qualifiés, plus plus elles s'enfrmaient dans une défiance vis à vis de la classe politique et des élites constituées d'intellectuels aux discours volontairemement incompréhensibles.

    A l'époque du référendum sur le TCE en 2005, lorsque, dans notre groupe, nous avions entendu pour la première fois de telles élucubrations, notre sang n'avait fait qu'un tour tant notre indignation nous avait étreint le coeur de sa poigne de fer jusqu'à en suffoquer. Ce déni de déontologie journalistique , du devvoir d'information objective envers le public, exprimé aussi explicitement par les élites médiatiques avec un aplomb à peine croyable procède de la seule volonté de nuire à la démocratie par manipulation des informations. C'est un moyen de justifier la domination de ces classes sociales sur les autres qui est pour nous beaucoup plus nauséabond le simple racisme qui ne fait que constater les différences entre les races ou la xénophobie qui n'est que la manifestation de l'instinct de protection des groupes constitués face à une possible menace extérieure.

    Un parti-pris de supériorité sociale qui est d'autant plus surprenant pour les gens du peuple que tous les jours, les citoyens sont les témoins et les victimes de ces décisions politiques illogiques, catastrophiques voire ahurissantes, irresponsables qui visent à détruire tous les système de régulation et qui émanent de politiciens-marionnettes sous influences de ces fameux technocrates hyper diplômés comme le sont les énarques pour ne citer que ceux-là. La Commission Européenne, non élue donc non démocratique, illustre de la façon la plus indéniable notre démonstration sur les méfaits que peuvent causer des directives pondues par des élites technocratiques au sein d'une Europe socialement injuste.

    Forcément, pour ces élites, pour ces experts universitaires, ces ultra diplômés qui ont cette chance de disposer naturellement la faculté d'ânoner le savoir acquis par d'autres intellectuels grâce à une bonne mémoire, les couches popualaires ne disposent pas de la connaissance intellectuelle pour apprécier à leur juste valeur les avantages de la mondialisation de l'économie. De plus ces famueux universitaires nous affirment si ces couches populaires connaissent des difficultés matérielles, des emplois précaires, c'est uniquement dû au manque de qualification, de connaissance et de courage.

    Bien évidemment, votant "nonniste" lors du référendum de 2005, électeur du front nationl depuis quelques années, je me suis senti insulté par ces affirmations au moins mensongères en ce qui me concerne puisqu'ayant derrière moi une carrière de cadre supérieur disposant de nombreux brevets.

    Comment se fait-il que ces "brillants" intellectuels et autres chercheurs (chercheurs hein, pas trouveurs) en sociologie, ces mêmes personnes, qui condamnent toutes les formes de discrimination en temps ordinaires (quand cela les arrange), pratiquent à leur compte le dénigrement social systématique qui ne procède d'aucune étude scientifique sérieuse et donc comprenant de nombreuses erreurs. Un dénigrement qui s'apparente à une forme sociale du racisme, rejetant dans un mépris incommensurable de braves gens.

    Pour soigner un effet il faut supprimer la cause.

    Mais ce principe fondamental de guérison n'est pas intégré dans les raisonnements de ces personalités médiatiques qui sévissent sur les ondes. Les intellectuels technocrates pensent qu'en discréditant à outrance les effets, dans ce cas la montée en puissance des votes nationalistes, ils vont pouvoir préserver le pays de la dérive nationaliste ( c'est à dire fasciste dans les esprits pollués par la propagande savamment orchestrée par l'oligarchie). lots que c'est le contraire qu'il se produit. Ils excèdent au plus haut point cet électorat sans rien changer de son opinion.

    Cette outrance des média envers les elcteurs du FN peut avoir un effet contraire aux espoirs attendus en adoptant ce raisonnement

    • Finalement, quitte à se faire insulter en permanence, pourquoi ne pas adopter carrèmentle fascisme, peut-être le seul système apte à sortir les Français de l'ornière dans laquelle les politiciens du système les ont plongés.

    Heureusement ce n'est pas dans le caractère des Français Nationalistes que nous sommes, très attachés à la liberté de conscience, de pensée et d'expression, dont la tradition républicaine, certes sélective (on ne peut absorber tout le monde), reste inébranlable.